Journal d’une semaine tranquille

Une semaine tranquille, loin des préoccupations du boulot… Avant que ces jours-là n’arrivent, on a tout un tas de projets. Et puis ils sont là, et on se rend compte qu’on a surtout besoin de souffler, de lever le pied. Une seule chose à faire alors : se concentrer sur l’essentiel et pour le reste, improviser…

Jour 1 :

Grasse matinée, l’incontournable rangement du bureau, et un peu de rêveries avant d’attraper pinceau, pot de sous-couche et peinture pour refaire du neuf avec du vieux.

relooker une lampe

Plutôt de l’improvisation… Mais un abat-jour neuf,  et une teinte plus douce, qui me plaît davantage.

une semaine dans l'atelier

Jour 2 :

Repos, quelques courses, et une jolie surprise dans la boîte aux lettres…

manchette laine feutrée

J’ai été très touchée par ce présent que m’a envoyé Mme Pinat, il a ensoleillé ma journée !

Jour 3 :

Le départ… L’essentiel ces jours-ci, c’était ce voyage, pour retrouver des amis.

circulation, la nuit

L’atelier est loin, il y a beaucoup de voitures, et des panneaux qui préviennent « Attention, risque de pollution »…

Jour 4 :

Première balade, sur un chemin que j’aime particulièrement emprunter… J’ai vite oublié les odeurs des pots d’échappement de la veille.

vignes

Au retour, des câlins au chat de la maison.

chat

On ne se refait pas !

Jour 5 :

Vieilles pierres et premiers bourgeons dans la fraîcheur et la belle lumière du matin.

vieilles pierres et bourgeons

Pas de fleurs à admirer cependant, alors que chez moi, mimosas, camélias, narcisses, primevères et crocus sont bien présents !

Jour 6 :

Le retour déjà… On range les affaires tranquillement, en écoutant Eric Bibb. On improvise une petite cérémonie du thé en déballant le paquet contenant quelques achats faits sur la route à l’aller . Des produits du terroir ?

bobines

Pas vraiment ! Mais en tout cas, j’ai été plus que raisonnable…

Jour 7 :

Des petits pois, du rose et du gris pour des bricoles dans l’atelier. Du sobre, simplement des petits objets pour me faire une ambiance douce et apaisante : une housse pour ma machine à coudre et un panier en tissu pour mes crayons. Assortis à mon étui range-câbles.

corbeille en tissu facile

Pour l’originalité côté housse, c’est ce lien qu’il faut suivre ! Quoique, ce n’est pas vraiment une housse… Mais ça vaut le coup d’œil, comme tout ce que fait cette artiste.

Quant à la petite corbeille, j’ai utilisé un tuto qui fournit directement les dimensions du patron à partir de la taille souhaitée. C’est tellement pratique que je vais poursuivre la série, sans attendre ma prochaine semaine de pause !

Celle-là se termine en tout cas. Pas vraiment une semaine dans l’atelier, contrairement à ce que j’avais prévu au départ, mais sept jours tranquilles. Sept jours qui ont filé à toute allure, sept jours loin des « choses à faire »… Et une grande envie de recommencer !

patchacha

Enregistrer

Enregistrer

44 thoughts on “Journal d’une semaine tranquille

  1. Une semaine pour décompresser, cela fait un bien fou. En même temps, tu as fait beaucoup de choses en quelques jours (on ne se refait pas ;-). Bisous

  2. pas vraiment « atelier »… mais plutôt quelques jours « à soi ».. à faire ce que l’on a envie de faire… et pas ce que l’on doit faire…
    cela fait un bien fou…
    allez, bonne « rentrée…au quotidien…
    belle journée à toi, MIP

  3. dis donc, on ne peut pas dire, c’est zen chez toi, mais occupé!! Pour la part, je bouge toujours autant; je suis à toulouse où est née mon 8° petit-enfant, et je suis très occupée, mais pas à la création textile!!!
    bisous!
    Anne

    1. Ca devient de plus en plus zen, côté environnement ! En espérant que cela déteigne sur l’état intérieur… Pas de petits enfants dans l’immédiat ici, mais cela pourrait bien arriver un jour…

  4. Ouh que ça fait du bien ces petites vacances…. L’éloignement, déjà, malgré le passage par la Grande Cité. Et puis la campagne et ses silences (ou plutôt les mille bruits qui le rythment…) : de la vigne, un horizon vallonné, j’opte pour le centre France, peut-être la Touraine…. j’ai bon ? Et puis un chat pour penser à celui qu’on a laissé à la maison. Moi c’est pareil… Glisser les doigts dans des poils tout doux, tout chauds et se rappeler les sensations qu’on éprouve à la maison avec son propre matou. J’ai horreur de le laisser et, pourtant, on ne peut pas les emmener partout. Pardon Le Chat !!!

    1. C’est un peu plus à l’Est… La Bourgogne… J’y vais régulièrement, j’aime énormément ces paysages, sans doute parce qu’ils sont associés à des moments où je me ressource ! J’ai retrouvé mon Chat avec un immense plaisir, mais je crois que je ne lui ai pas manqué. Il est en train d’écrire des nouvelles, mais moi, je suis à la traîne pour les illustrations !

      1. Moi j’ai un chat paresseux. Il n’écrit pas, il ne poétise pas : il dort !!! Et quand il ne dort pas, il aime jouer. Il reste très « enfant », ce chat…. Tu as raison d’aimer la Bourgogne, c’est vraiment un très joli pays. Et puis, il y a du bon vin !!! Je n’en bois plus du tout mais je le hume et décèle ses qualités à son parfum. Et puis les vignes, c’est tellement beau : des rangs tracés comme des raies dans une chevelure, des feuilles larges, découpées et brillantes comme le cuir et puis les fruits qui dégringolent en longues grappes charnues et appétissantes. Oui, définitivement, tu as raison d’aimer la Bourgogne et d’y aller te reposer…. Bon retour chez toi !

  5. une semaine bien occupée, mais tes photos sont tellement paisibles. Et pour finir je te donne une définition de la paresse (lu hier dans une expo), pour signifier que tu étais loin de cet état.
    paresse: habitude prise de se reposer avant la fatigue (Jules Renard)
    C’est tentant mais pas dans mes moyens non plus.

    1. Tu es dans le sud ? Il me semble me souvenir qu’un de tes fils y vit, non ? Il y a sûrement des végétaux en fleurs là-bas ! Quant au pot en tissu, il est franchement facile à faire, le prochain chez moi est destiné à la salle de bains !

      1. Tu te souviens bien. Mon fils aîné y vit et mon mari y travaille pour un peu plus de deux mois. J’y retournerai encore début avril. Le soleil est bien là mais en ville, pas trop de fleurs sauf chez les fleuristes 🙂 Bon dimanche

    1. Un carrefour parisien, je ne suis pas totalement fan, mais depuis le GPS, je suis moins inquiète que par le passé quand j’aborde ce genre de routes !!! Très différent de ce que l’on trouve par ici 😉 …

  6. même si la route est longue et laborieuse, c’est toujours bon de retrouvé les amis !!!!! et c’est aussi inévitablement toujours trop court !!!
    Bon retour à l’atelier.

    BIZ

    PS : tu ne m’as toujours pas donné les modalités pour me procurer ton livre…. SNIF !Me dis pas que ce n’est plus possible !!!!?????

  7. Bonsoir ! Je suis ravie d’avoir fait partie de cette semaine agréable, hors de l’atelier, mais que de bons moments pour toi visiblement ! C’est le principal ! Plein de gros bisous et au plaisir de te lire 🙂

    1. Ah Mme PiNat, au risque de me répéter, j’ai été vraiment très touchée par ce beau cadeau ! Trouver une enveloppe, tâter pour essayer de deviner ce qu’il y a dedans, ouvrir et faire « waouah »… Forcément, cela ensoleille la journée.

  8. Une semaine très appréciable, même si tu n’as pas fait ce qui était prévu (c’est rare qu’on y arrive !).
    Relookage de lampe bien sympa (tout comme l’ouvrage encadré !!!), cadeau pour occasion spéciale (ou par simple amitié ?), horreur de voir toutes ces voitures (vive la campagne), joie de retrouver des paysages simples et calmes, et la joie de passer ses mains dans la fourrure, déballer ses achats (toujours un moment agréable de revoir ce sur quoi on a craqué), de la couture … mais que cette semaine devait être agréable !!! Ça me réjouit pour toi !!!
    Merci pour le lien d’Ulla-Stina Wikander, j’ai adoré ce que j’y ai vu … C’est fou l’imagination et la maîtrise qu’elle a …
    Bon WE avant la reprise.
    Bises

    1. J’avais du retard dans plein de domaines (c’est chronique, malheureusement), mais j’ai senti tout de suite que rien n’irait comme prévu, alors je me suis lâchée ! C’était une chouette semaine. Et je ne sais pas comment je vais retomber sur mes pieds pour les « choses à faire », mais je vais appliquer ce qu’un « sage » m’a dit un jour : ne pas penser à la liste de ce qu’il faut faire, simplement prendre une chose après l’autre… Demain est un autre jour !

      1. Ce sage avait tout à fait raison !
        Je crois que plus on vieillit, plus on pense ainsi … enfin, en ce qui me concerne c’est comme ça !
        Demain, c’est dimanche, et tu ne travailles pas !
        Bisous

  9. tu as bien fait de prendre le temps de faire ce que tu voulais,tout passe si vite(et dire que c’était mes parents qui disaient çà il n’y a pas si longtemps!!)bref profite c’est toujours çà de pris(ils disaient çà aussi!!je dois être bien vieille!!!)bon j’arrête,gros câlins au chat et très belle journée

  10. ce n’est pas du temps perdu de se reposer et de changer d’horizon, super la housse de la machine à coudre et le pot à crayons, si utile, bon courage pour la reprise du travail, bisesssss TIFFANY

    1. Ah non, ce n’est pas du temps perdu ! De toute façon, toute la pile que j’avais avant de partir m’a attendue sagement… Bon, je ne vais pas m’énerver, mais reprendre le rythme tranquillement !

  11. Bien douce et remplie de petits bonheurs cette semaine !… La lire me rend sereine alors toi qui l’a vécue, tu dois grandement ressentir les effets positifs de cette agréable pause !!!
    Par contre, j’ai entendu aujourd’hui que ta région a souffert d’un temps épouvantable, j’espère que tu n’as pas trop été affectée par cette mauvaise météo … Bises !

    1. Les pauses filent si vite… Aussi vite que le vent qui a soufflé en début de semaine ! Des dégâts minimes chez moi, heureusement, mais la région a été très touchée, on voit des tôles arrachées, et surtout beaucoup d’arbres abimés un peu partout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *