L’aventure d’un tableau

Dans la vie d’un atelier, on trouve toutes sortes de créations : des tableaux avec des fleurs, parce qu’on adore les fleurs, des trucs utiles, parce que tant qu’à bricoler, autant que cela serve, des trucs moins utiles, juste parce qu’on avait envie d’essayer, des réalisations plus nouvelles, pour sortir des sentiers battus, des ouvrages démarrés sur un coup de tête et que l’on a du mal à terminer ou des chouchous qui nous font oublier tout le reste.

Bref, toutes sortes de créations personnelles. Parmi celles-là, il y a parfois des réalisations un peu spéciales, plus personnelles encore qu’à l’ordinaire. Le tableau dont je vais vous parler aujourd’hui, peut-être vous en souvenez-vous… Je l’avais réalisé pour le challenge Think Broderie d’il y a 2 ans.

C’était un tableau important pour moi. Je l’ai créé, je l’ai partagé avec vous, et puis il a vécu sa vie. Un peu dans mon placard, je n’ai jamais eu envie ni de l’offrir, ni de le vendre. Et un peu sur le Net certainement aussi.

Qui peut savoir ce que vivent les tableaux sur le Net ? Celui-là en tout cas a connu une aventure singulière…

Une vie à raccommoder

Je n’ai jamais su comment l’éditrice avait pu découvrir ce travail. Dans le fond, je n’ai pas besoin de le savoir. J’ai échangé avec elle et donné mon accord. J’ai lu le livre avant sa sortie, et le récit de ce cheminement vers une guérison intérieure m’a touchée.

Le livre d’Eric Chereau, « Une vie à raccommoder », est paru il y a quelques jours. Je l’ai relu avec davantage de bonheur encore, et je suis heureuse de faire un bout de chemin, même modeste, avec ce roman vif et sensible à la fois. La vie est parfois pleine de surprises…

L’ouvrage est disponible aux Editions Volubilis (editions-volubilis@sfr.fr), ou sur Amazon.

patchacha

52 thoughts on “L’aventure d’un tableau

  1. Ce qui est curieux , c’est que l’éditrice ne t’ait pas demandé l’autorisation d’utiliser la photo de ton travail.
    Cela veut dire que n’importe qui peut s’emparer de vos œuvres sans en demander la permission . Pourtant tout ce qui est sur Internet n’appartient pas forcément à tout le monde.
    Ceci dit, ton travail est magnifique et méritait d’être publié. Mais sous ton nom de créatrice.
    A quand ton livre?
    Bises

    1. Si, bien sûr que j’ai donné mon accord ! Je n’ai pas détaillé le processus dans mon article, mais tout a été fait dans les règles, les éditeurs ne plaisantant pas avec le sujet ! Mon nom figure sur la couverture. Je vais repréciser. C’est un très chouette livre.

  2. C’est chouette ça. quand mon livre a paru, évidemment, j’en ai brodé la couverture, mais faire ça par hasard pour un auteur, c’et une superbe aventure! BRAVO!!

  3. PS: mon com est parti avant que je ne le finisse; je voulais dire aussi que cette couverture est belle; il y a un accord; ceci dit, tu avais bien donné ton accord; ton nom est-il marqué quelque part?

  4. Ah ben oui, nos créations vont leur chemin sur la toile…Il m’est arrivé quelque chose de semblable avec un collage sur Andrée Chedid, qui a fini en repro pour une affiche de concert à 1000 km de chez moi!
    Je me rappelle ton tableau, il semble parfaitement en adéquation avec le livre, c’est un honneur bien mérité!

    1. C’est vrai que les images circulent, et parfois, elles « collent » vraiment avec un message. Ce qui est étonnant, c’est cette rencontre somme toute fortuite entre le message et l’image. En tout cas, j’espère que ton nom figurait sur l’affiche !

  5. J’ai très envie de lire ce livre. Je me souviens de ce tableau en tissu. Les mains m’avaient touchée. Très heureuse pour toi de cette aventure 🙂 Bises et belle fin de semaine.

  6. Je viens d’aller voir le tableau, je ne suivais pas encore tes aventures… il est composé d’émotions et je comprends le choix de l’éditrice.
    En lisant les différents commentaires l’envie m’est venue de lire ce livre…
    Et quel bonheur de voir une de ses oeuvres choisies pour couverture d’un livre. ..
    Bonne création
    Bizzzhhhhh

  7. Bien sûr que je me souviens de cet ouvrage du Think Broderie … je l’avais beaucoup aimé, et trouvé que la recherche était très parlante.
    C’est magnifique ce qui t’es arrivé avec cet éditeur … et je trouve que le sujet, bien évidemment, colle parfaitement avec le titre du livre.
    Une belle reconnaissance pour ton si beau travail … qu’il soit tissu ou papier !
    Bises

    1. Je suis toujours aussi étonnée quand mon regard tombe sur la couverture du livre ! C’était vraiment très inattendu pour moi, mais peut-être que ce n’est pas si surprenant que parfois, des formes de « chemins vers soi » se croisent…

  8. Quelle aventure extraordinaire! Par quelle magie est-elle tombée sur ton œuvre et qu’est ce qui a fait tilt pour être choisie parmi d’autres possibilités?
    C’est vraiment magique. Et en plus si le livre est beau et émouvant…
    Bravo pour ce beau moment de rencontre.

  9. Bravo ! Je joins ma voix à celles des autres pour te féliciter , ce tableau est à la fois fragile et fort ; bien sûr j’ai noté les références de ce livre . Très bon week-end long en plus , encore un petit plaisir de la vie ….

  10. Toutes mes félicitations… cette rencontre devait être écrite et ça ne m’étonne pas car depuis que je te suis je sens la belle artiste qui est en toi 😉 !!! … Si je vois le livre… je l’achète, c’est sûr !

    1. La « probabilité » d’une telle rencontre était très faible, alors oui, sans doute qu’il y avait quelque chose d’écrit ! C’est en tout cas un livre très touchant. Assez vif aussi, et certaines pages m’ont beaucoup amusée…

  11. Quel plaisir de voir des créations suivre des chemins complètement inattendus ! Et bravo à toi d’avoir inspiré un écrivain.

    1. Que les mots et l’image, qui existaient indépendamment, se soient croisés, que l’auteur ait « adopté » ce tableau pour la couverture de son livre, sont de grands plaisirs pour moi !

  12. Un titre qui me touche et résonne étrangement dans ma tête ce soir…. Il va y avoir deux vies à raccommoder dans les temps qui viennent… Ce livre semble être le E majuscule du mot Espoir. Et ce tableau, par là-dessus, me rappelle d’autres heures…. Quelle belle union des deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *