Le cahier d’échantillons, ou l’importance de l’essai

Inspiration

cahier d'échantillons

Je suis d’un naturel impatient, alors j’avoue que les bouts d’essais, ça m’a barbée pendant longtemps. Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j’ai toujours envie de sauter à pieds joints dans la création ! Alors le cahier d’échantillons…

Et pourtant, j’y suis venue.

Pourquoi un cahier d’échantillons ?

Les tests prennent un peu de temps, c’est évident. Voilà un gros inconvénient pour moi ! Mais qu’il s’agisse de teinture, de broderie ou de tout autre sujet, quand on veut essayer quelque chose de vraiment nouveau, difficile de s’en passer.

Récemment, j’ai eu envie de me lancer dans les impressions végétales sur cuir. On peut acquérir des chutes à prix raisonnable, mais pas question de gâcher pour autant. Alors échantillons…

Les premiers essais ne sont pas à la hauteur de mes espérances ! Tant pis, je recommence. Par-dessus bien sûr !

essais sur cuir

Le deuxième essai est mieux, non ?

Pas parfait, mais mieux. La matière n’est pas évidente… A vrai dire, j’ai choisi de valoriser des chutes, et je ne sais jamais vraiment ce que je vais recevoir quand je commande un morceau. Une de mes pièces est devenue toute dure lorsque j’ai chauffé. L’essai avait donc tout son intérêt ! Mais ça avance tranquillement…

ecoprint sur cuir

Carnet de recettes ou cahier d’échantillons ?

Dans le fond, c’est presque pareil. Mais si j’ai toujours eu des carnets de recettes, je suis venue sur le tard au cahier d’échantillons. La différence pour moi ?

  • Mes carnets de recettes contiennent des notes, des photos et parfois des petits morceaux de tissus prélevés sur des coupons teints sans essais particuliers. Je garde ainsi une trace de la couleur et du dosage. Ils concernent donc surtout la teinture.
nuanciers teinture
  • Mon cahier d’échantillons regroupe des morceaux réalisés « pour eux-mêmes ». Ce sont en général des pièces plus grandes.

En broderie…

cahier d'échantillons broderie

En teinture…

teinture et ecoprint

Ou en ecoprint…

eco-print

Ces morceaux me serviront de références, je ne les intégrerai pas à des ouvrages.

Les échantillons en ecoprint

Le nuancier, l’incontournable de la teinture ? En ecoprint, j’ai longtemps fait sans. Le goût des surprises, sans doute !

Mais au fil des années, j’ai affiné, revu mes dosages de façon à obtenir des effets plus variés. Alors va pour les bouts d’essais…

Ils permettent :

  • de tester de nouvelles feuilles ou fleurs. Ou de les essayer avec des dosages différents. Ainsi, avant de collecter, et en fonction de l’effet choisi, je regarde mon essai et je fais une liste des végétaux que j’ai envie d’utiliser.
ecoprint
  • de varier les dosages et de vérifier leur influence sur les couleurs.
impressions botaniques
  • d’essayer différentes matières (comme le cuir !).
essais teinture cuir

Sur le sujet des nuanciers, il en est un qu’une lectrice a eu la gentillesse de m’indiquer. C’est celui de la Manufacture des Gobelins (18ème siècle quand même). On peut le consulter en ligne, et j’avoue le trouver assez fascinant !

Les essais en broderies

J’ai parfois envie de varier les points sur les ouvrages que je réalise. Alors je fais des essais, en tout genre.

Des points pour remplir une zone par exemple…

tissage

Ou des points sur des tissus croisés, comme plus haut…

Je n’ai pas encore utilisé ses points. J’ai en revanche un projet de sac façon boros en tête et j’aurai sûrement sous les yeux ces bouts d’essais.

J’ai relié mes échantillons brodés assez grossièrement, un peu comme les feuillets d’un livre. Ce sera donc facile à feuilleter.

échantillons brodés

Quant aux plus grands (les tissus et cuirs ecoprints), je les conserve dans un sac, en vrac. Pour les associer, il faudrait déjà leur donner une forme identique, ou les coudre sur des fonds de même taille. Puis les associer avec un anneau par exemple.

J’ai vu quelque part des morceaux collés sur des petits cartons. C’était joli, mais il me faudrait du très grand format… Bref, je ne sais pas trop.

Comment vous faites, vous, pour vos grands échantillons (si vous en avez) ? Si vous avez des pistes (faciles et rapides !), n’hésitez pas à partager…

28 Commentaires

  1. Evelyne ZigZag

    Bonjour Patchacha,
    Pas vraiment de pistes à te donner mais trouver cet article au réveil en cette période difficile est juste un cadeau !
    Que de jolies choses…
    Concernant les échantillons de broderies et slow stitching, je suis sur un projet de petit carnet fait main avec du papier Fabriano, bords déchirés, et reliure cousue… Oh rien de très technique, plutôt de l’improvisation et du plaisir à faire.
    Moi j’aime beaucoup tester, échantillonner… Dans une autre vie, quand je faisais de la céramique, cela demandait encore plus de patience que pour le travail des textiles.
    Au plaisir de te lire…
    Bonne journée

    Réponse
    • Patchacha

      Toujours heureuse de te lire ! Oui, l’important est de se faire plaisir. Il y a des techniques exigeantes, mais au bout de l’exigence, forcément du plaisir aussi : le plaisir d’avoir progressé, et peu importe le résultat finalement.

      Réponse
      • Annick BILLOT

        Bonjour
        un réel plaisir à feuilleter ne serait-ce que les échantillons. je devrais prendre modèle pour regrouper mes petits bouts, petits débuts non aboutis de broderie, de patch, mais voilà il y a matière à mais pas la sagesse, le goût de l’ordre.
        Très peu d’essai de teinture en dehors de thé ou du café. Quand au cuir ça ne m’attire pas, question de texture je pense, ou d’odeur comme le disais quelqu’un plus haut.
        Merci pour ce billet, ça me réjouit de regarder
        Bonne journée
        Anik

        Réponse
        • Patchacha

          Pas immédiat, on dirait, de ranger ses petits bouts d’essais… Mais bon, une boîte, un tiroir, c’est bien aussi. Je crois que j’aime autant les carnets que les essais, voilà pourquoi cela s’organise comme ça dans mon atelier 😉 !

          Réponse
  2. Mara29

    Quelle sagesse dans l’organisation ! J’aime beaucoup tes petits points….tes tissus teints, tes couleurs ! Un univers exceptionnel que je prends du plaisir à découvrir chaque fois ! Bisous

    Réponse
    • Patchacha

      Quand on manque de temps, toujours, je crois qu’on finit par s’organiser 😉 ! En tout cas, j’ai hâte d’utiliser ces points sur le petit sac que j’ai en tête…

      Réponse
  3. la tulipe

    Quel beau voyage ce matin au pays de tes essais. Cette douceur dans les tons me fait du bien ce matin. Bises et bonne semaine

    Réponse
    • Patchacha

      Merci pour ta visite chère Annie… J’ai toujours aimé explorer, tu le sais !

      Réponse
  4. Christine

    Que tes essais sont beaux !
    Je me suis aussi mise aux carnets d’essais, et je me rend compte que cela évite beaucoup de déceptions et de perte de temps ! J’ai des petits carnets de dessins, de points de broderie, et des grands carnets de techniques d’assemblage de tissus ou de matières avec des blocs de patchwork et des essais d’art textile.
    J’ai aussi depuis peu un carnet sur lequel je « gribouille » lors de réunions Zoom ou Skype, ou devant la télé !
    En voyant tes carnets, j’ai une envie de démarrer un carnet feuilles et fleurs

    Réponse
    • patchacha

      Tu as raison, avec des essais, on débroussaille un peu au moins, et au final, c’est du temps gagné ! En tout cas, un carnet feuilles et fleurs, c’est une bonne idée. Et en te lisant, je me dis que je devrais tout simplement fixer mes grands échantillons dans des blocs à dessin A3. Pourquoi faire compliqué ?

      Réponse
      • Tiffany

        Vraiment super tous ces magnifiques échantillons , tous ceci est super utile ensuite pour trouver l inspiration ,je trouve tout cela très utile , bonne continuation pour tout ,bisesss de Tiffany

        Réponse
        • Patchacha

          Merci pour ta visite Tiffany ! Tu fais sûrement toi aussi des bouts d’essais avant de créer tes belles cartes…

          Réponse
  5. Albine

    Des doigts.agiles..de la technique…merci Patchacha pour toutes ces idées…biz

    Réponse
    • patchacha

      Tu dois en avoir pas mal des carnets, toi, avec tes belles aquarelles ?

      Réponse
    • Albine

      Tu as raison..et « gràce » ( enfin presque) a la covid..les dessins et des installations éphémères.. ont remplis mes tiroirs. Biz et ..heureux anniversaire d’ici peu.

      Réponse
  6. bady86

    Toujours un plaisir de voir tes réalisations.Je rêverais d’avoir un cahier d’échantillons aussi bien rangé que le tien.De te lire me permet de rester connectée à ces techniques, que j’aime beaucoup , mais le manque de temps me fait parfois aussi ,brûler les étapes. Tes échantillons sur le cuir sont assez prometteurs. Les couleurs des fleurs ont l’air de bien rester sur le cuir.
    Belle journée

    Réponse
    • Patchacha

      Le temps, voilà une donnée compliquée pour beaucoup d’entre nous ! Le cuir, c’est assez particulier. Je n’en ferai des quantités industrielles, mais il est vrai que pour les fleurs, c’est intéressant !

      Réponse
  7. Isabeille

    Même tes essais sont des oeuvres d’art. Je me régalerai en feuilletant tes catalogues (grands ou petits) et en caressant toutes ces textures.
    Bises

    Réponse
    • patchacha

      Texture, toucher… Tu vas au plus près de ce qui m’attire ! Visiblement, je ne suis pas la seule 😉 !

      Réponse
  8. Anne G

    Cet article est un condensé éblouissant de ton savoir -faire; je me reconnais dans ton portrait. Je suis moi aussi , impatiente, vite impulsive dans mes créations. Mais lorsque je fais des échantillons (surtout en broderie) ils ne sont pas organisés comme toi; c’est si joli à regarder tes cahiers!!!
    Ma seule différence, c’est le cuir, je n’aime pas ça, ni le poids, ni l’odeur, ni les sacs,…ni la viande
    Tu vois Sylviane, Instagram où nous sommes, c’est bien, mais le blog, tout de même est moins superficiel, on prend le temps de vagabonder en regardant, d’échanger…….. Je reviendrai regarder cet article, le lire et m’en imprégner. Ca, c’est irremplaçable!

    Réponse
    • Patchacha

      Les passionnées que nous sommes ont vite tendance à foncer droit devant !!!
      Quant au blog, je te rejoins complètement. Oui, Instagram, c’est pratique, on y voit de superbes réalisations, mais connaître les dessous, le cheminement créatif, les pensées qui animent les créateurs, c’est irremplaçable.

      Réponse
  9. gina de prato

    un grand merci pour votre gentillesse de partager vos savoirs, ça ma fait tellement de bien , et c ‘est des découvertes merveilleuses a chaque fois encore merci bonne journee

    Réponse
    • Patchacha

      Merci Gina, l’échange est toujours dans les 2 sens !

      Réponse
  10. Miryl

    Classés ou non, j’aime voir et revoir tes tissus, tes petits points et tes impressions de feuilles me fascinent toujours autant.
    Quand je faisais de la teinture, je m’étais fait un nuancier. C’est assez indispensable quand on veut maîtriser ses teintes.
    Actuellement lorsque je prends un petit moment pour travailler dans l’atelier, c’est pour réaliser quelque chose. Je n’ai pas le temps de classer méthodiquement mes essais malheureusement.
    Merci de partager, bizzzz

    Réponse
    • Patchacha

      En lisant les commentaires, j’ai parfois l’impression que la vie s’est accélérée pour beaucoup d’entre nous ! Compliqué, oui, de faire des essais avant « production », et encore plus de les classer, parce que les tâches du quotidien au sens large se sont multipliées. Pour être dans nos ateliers, nous finissons par « voler » des instants à ce quotidien. Mais une fois que nous y sommes, essais ou pas, rangement ou pas, la magie opère… Et tes travaux sont toujours aussi beaux !

      Réponse
  11. AVOINETTE

    Epoustouflant est toujours le mot qui me vient à la bouche lorsque je découvre un article ici ….
    Ces impressions sont très très belles, mais je n’imaginais même pas qu’on put en faire sur du cuir … quelle découverte !
    Et, si j’aime énormément les carnets, je suis incapable d’en faire avec des échantillons, même si je trouve ça beau … je me suis d’ailleurs souvent dit d’en faire un avec divers points de broderies, comme on en voit de si beaux sur le Net … mais je suis certainement trop paresseuse ou trop dispersée !!!
    Encore une fois, mille bravos pour tes teintures et écoprint qui me fascinent …
    Quant à te donner une idée de rangement des grands échantillons, je ne suis pas non plus bien placée …. et j’ai cru lire que tu avais trouvé la solution avec l’A3 !!!
    Merci pour tous ces partages si délectables …
    Bises

    Réponse
    • patchacha

      Je crois que le besoin d’échantillonnage vient surtout quand on veut pousser très à fond une technique, et que la teinture est vraiment le domaine roi en la matière. Si on n’est pas dans ce cas, je crois bien qu’on a envie de foncer directement, quitte à louper quelque chose et à recommencer. J’ai souvent fait comme ça 😉 !
      En tout oui, pour ranger mes essais, je vais tout simplement les fixer dans un grand bloc. Rapide et efficace, voilà ce qu’il me faut.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !