Cartes DIY d’été, 5 idées

Tutoriels

cartes DIY d'été

L’été, je fais souvent des cartes. Pour en envoyer, pour en avoir d’avance… ou pour rattraper mon retard dans les courriers ! Cette année, j’ai eu envie de m’amuser un peu. Monotypes, collages, tampons…. J’ai rassemblé dans ce billet différentes idées de cartes DIY d’été. Les réalisations de ces jours-ci, mais aussi des travaux qui remontent à plus loin et que j’ai eu envie de remettre à l’honneur. Plus pratique d’avoir tout sous la main dans un même article !

Papier, textile, mixed-media… Il y a 1000 façons de réaliser des cartes postales personnalisées. Aujourd’hui, j’en développe 5 :

  • utiliser des végétaux,
  • se servir de tampons,
  • coudre du textile sur du carton,
  • coudre des papiers sur des fonds textiles,
  • mixer le tout autour de photos d’été.

1. Réaliser des cartes botaniques, monotypes et cyanotypes

Compliqué le monotype ? Non, pas tant que cela !

D’abord, qu’est ce que c’est ? Tout simplement un procédé d’impression qui produit un tirage unique. J’en ai déjà parlé (et le Chat aussi !).

Côté matériel (en gras, le plus simple à trouver) :

  • une plaque rigide : du verre, du plexiglass, du métal, une feuille plastique (type pochette) ou une gelli plate,
  • de la peinture acrylique ou de l’encre lino par exemple,
  • un rouleau, des couteaux et un support pour étaler sa peinture,
  • du papier,
  • de quoi faire des marques sur la peinture.

Côté technique :

On enduit sa plaque d’encre au rouleau (ni trop épais, ni trop peu), et ensuite on joue, de différentes façons :

  • on peut dessiner sur l’encre avec une pointe (ou le doigt !),
  • poser des objets divers (plats) qui empêcheront l’encre de marquer la feuille à imprimer (ex : des végétaux, de la dentelle, un napperon…),
  • ou retirer l’encre par endroits…

Pour cette fois, j’ai utilisé sur ma plaque des végétaux.

Il suffit ensuite de poser la feuille à imprimer sur la plaque encrée. Appuyer un peu partout, retourner la feuille et c’est imprimé !

monotypes

Pas difficile, ludique…

Tout n’est pas d’égal intérêt ?

Pas d’importance ! Pour ma part, je fais 3 tas :

  • les tirages ratés : le papier retourné servira pour d’autres essais,
  • les « moyens » : à découper et à insérer dans un collage,
  • les réussis : ils seront utilisés pour les cartes postales.

Pour des cartes personnalisées botaniques, j’ai recours également aux cyanotypes.

Lors de ma dernière séance, j’ai en effet profité de restes de solution pour imbiber différentes sortes de papiers : machine, à dessin basique, aquarelle, bristol et fait main.

Les résultats sont… inégaux ? Les bleus foncés sont des papiers faits main. Étonnant, non ?

cyanotypes papier

Au final, une première série de cartes DIY d’été bleues…

cartes botaniques

2. Créer ses cartes avec des tampons

Pour continuer sur ma lancée, j’ai sorti ma boîte de tampons…

tampons personnalisés

Je ne sais comment est la vôtre, ni même si vous en avez une ! La mienne, en tout cas, est plutôt garnie : des chinés, des achetés, des faits maison… J’en ai retenu 2 parmi ces derniers, réalisés il y a quelques années :

Pour ce travail, pas de mode d’emploi, il suffit de se laisser emporter par son imagination.

J’ai donc pioché dans le tiroir des encres et dans le classeur à papiers découpés. J’ai également changé – un peu – ma gamme de couleurs… Parce que tout le monde n’est pas fan de bleu !

tampons maison

Collages et associations diverses… Me voilà avec 3 nouvelles cartes, et des idées pour prolonger l’exercice avec le tampon oiseau. Mais ce sera pour une autre fois.

cartes DIY d'été

3. Coudre du textile sur du carton

Encore une façon simple de créer des cartes de vacances…

Il faut :

  • du carton dont on déchirera la pellicule de papier de façon à faire apparaître les stries,
  • un peu de gesso ou de peinture blanche,
  • des tampons « écriture »,
  • des fils, rubans, dentelles ou autres embellissements,
  • ainsi qu’une image imprimée sur du tissu léger.
cartes personnalisées

J’ai beaucoup utilisé cette technique pour des cartes DIY d’été, mais on peut aussi choisir une image adaptée à une autre saison ! J’utilise parfois le site The graphic Fairy pour les illustrations Vintage, mais il y en a bien d’autres.

carte diy été

4. Coudre des papiers sur des fonds textiles

En cherchant des papiers à coller, j’ai retrouvé quelques morceaux amusants qui m’ont rappelé un travail réalisé il y a un moment.

Technique (simplissime !)

  • Passer sur un tissu pas trop épais un pinceau large enduit d’un peu de peinture acrylique pour un fond coloré.
  • Coudre selon l’envie des rubans et des dentelles sur le fond.
  • Sélectionner des papiers à votre convenance puis composer votre carte.

Les papiers ne sont pas collés, mais cousus sur le tissu. J’aime bien varier les points pour le côté « fantaisie ». Il suffit ensuite de fixer le travail sur un carton léger (point zigzag).

Voici ma carte préférée ! Je l’ai repêchée dans les archives . Elle date, mais je l’aime toujours autant.

paper doll

Elle faisait partie d’une série réalisée dans le cadre d’un défi sur un forum.

mixed media

Très différent des cartes postales bleues du début de l’article, mais je reprendrai bien cette technique avec d’autres couleurs ! Je suis une inconditionnelle des paper-dolls. Reste d’enfance peut-être ?

5. Mixer le tout pour ses cartes DIY d’été

Collages, petits points, tampons, perles, boutons… Pourquoi ne pas associer le tout pour mettre en valeur ses photos d’été ?

Je vous montre ici un travail que j’avais adoré réaliser il y a quelques années.

carte textile

Il s’agissait d’un livre textile. Mais la technique est tout à fait transposable pour des cartes.

Comment faire ?

  • Imprimer ses photos préférées,
  • piocher ensuite toutes sortes d’embellissements dans ses tiroirs,
  • puis assembler les éléments, à la machine ou à la main, au point avant par exemple.
embellissements textiles

C’est tout ! Mais tout est permis.

Cela donnerait presque envie de préparer, en plus des cartes, un petit album de vacances…

J’aurais pu aussi présenter :

Mais stop ! J’ai fait le plein de cartes… Et vous, vous en avez réalisé aussi cet été ?

16 Commentaires

  1. Miss Marple

    Merci Patchacha pour ces sources d’inspirations variées. Tout me plaît !

    Ma saison des cartes est plutôt l’automne.
    Ou alors je délire poisson/ baleine en bord de mer avec un petit côté vintage comme tes dernières propositions.

    Malheureusement cet été mon pied gauche fracturé a tout gâché. Finalement j’ai beaucoup utilisé l’aquarelle en Art Journal car cela était plus simple en matériel et encombrement maison de vacances.

    Je me suis même inspirée de tes chats en ciré tout à fait dans la météo du moment !

    Bises convalescentes.

    Réponse
    • patchacha

      J’ai une très jolie carte poisson de toi, j’étais à 2 doigts de publier des photos de ma collection de cartes reçues !!!
      L’aquarelle, c’est vrai que c’est moins de désordre dans l’atelier (surtout par rapport au monotype et aux collages), et on peut l’emmener partout… J’ai un projet cartes chats à l’aquarelle, mais j’attendrai que la rentré soit passée. Il y aura sûrement à nouveau des chats en ciré, c’est trop rigolo 😉 !
      Bon, je suis bien désolée d’apprendre que tu es blessée. Mais tu avais déjà été blessée il n’y a pas si longtemps, à la main non ? Aïe, aïe, pas de chance ! Surtout, prends soin de toi. Bizz

      Réponse
  2. Pascaline

    Cet été ce fut la mer cartes et petits panneaux textiles le thème est tellement varier que c est que du bonheur ,maintenant arrive l automne et ses couleurs chaudes que j aime tant alors feuilles ou autres on verra mais toujours le plaisir de faire et d échanger.
    Bonne rentrée pleine d idée sans oublier les chats et merci de partager son savoir

    Réponse
    • patchacha

      J’aurais dû demander de m’envoyer des photos des cartes créées, on aurait fait un joli patchwork avec les créations des unes et des autres !
      En tout cas, c’est vrai que la mer est inspirante à l’infini ! Les panneaux textiles, ce sera pour l’automne chez moi, teintures obligent !

      Réponse
  3. ANNE G

    Ton article est TRES complet (comme toujours) ça reste un article de référence quand on veut faire quelque chose, une carte par exemple, mais on ne sait plus trop comment s’y prendre, comment commencer.. Tu es très organisée, car il y a le FAIRE, mais aussi ensuite écrire le COMMENT FAIRE; Je suis très admirative, car bien incapable d’être si claire et méthodique.

    Réponse
    • patchacha

      Ah, déformation professionnelle sans doute ! Et il y a tant à dire sur le sujet, il faudrait encore plusieurs articles… En tout cas, je suis ravie que cela te plaise !

      Réponse
  4. TIFFANY

    bravooo superrrr , moi aussi j’ai beaucoup aimer travailler le carton d’emballage le coudre le teinter , trop agréable, que des bons moments passer à faire de tels bricolages, je ne m’en lasse pas, bisess de tiffany

    Réponse
    • patchacha

      Oui, ces moments de bricolage sont vraiment de chouettes moments, où l’on oublie agitation et tracas du quotidien !

      Réponse
  5. CLAIRE AVOINETTE

    Ah, comme j’aime tout ce que je vois ici … (c’est pas nouveau !).
    Quand on aime le papier et les fils et tissus … comment ne pas admirer tout ce que tu en fais ?
    Merci beaucoup pour toutes ces explications, et, si j’adore toutes tes diverses cartes, c’est parce qu’au moins, toi, tu les fais … perso j’y pense, mais je ne m’y mets pas … jusqu’au jour où ….

    Les papiers fait main boivent certainement bien mieux que les autres, d’où leurs couleurs plus intenses !
    Si j’ai des tampons ??? Ah la bonne blague … et, ils ne tiennent pas dans une boîte …

    Bonne fin d’été (on pourrait se demander lequel) à toi et à bientôt avec les chats en ciré ….
    Bises

    Réponse
    • patchacha

      Ah, je sais que tu fais bien plus que tu ne veux bien le dire 😉 !!! En tout cas si tu as plein de tampons, c’est le moment de les sortir, comme ça tu auras des cartes de prêtes pour le jour où…
      Très bizarres ces papiers, parce que le tissu, qui est très absorbant lui aussi, n’a jamais donné ces bleus foncés. Ils sont magnifiques et m’avaient été offerts par une gentille lectrice, alors je ne sais pas ce qu’il y a dedans en plus de la pulpe, ni même s’il y a quelque chose en plus. C’était une belle surprise, dommage que je n’ai plus de mélange cyanotype !
      Quant à l’été, on va l’oublier pour passer dans un très bel automne (enfin, je l’espère !).

      Réponse
  6. Chriscesar

    Toujours un régal de regarder tes créations ! De mon côté l’été s’est révélé fructueux . En effet j’ai été solliciter par une boutique associative (artisanat et productions locales) pour réaliser des sacs et des cartes à condition d’y inclure des hérissons.
    La boutique se trouve sur la commune de Hérisson dans l’Allier . Pour ceux qui auraient suivi : 3èmes au concours du village préféré des Français !!!
    Bises

    Réponse
    • patchacha

      C’est une très belle opportunité que tu as eue là ! Partager ses créations, c’est vraiment un grand plaisir, et tu sais que je suis fan de tes petits hérissons. C’est coloré, poétique… Les villageois et visiteurs ont dû être enchantés.

      Réponse
  7. patricia garcia caprile

    Merci pour tous ces tutos.
    C’est un vrai bonheur de lire vos articles, cela donne des envies créatives.

    Réponse
    • Patchacha

      Merci Patricia ! Rêver, créer, jouer… Tout cela nous nourrit et embellit la vie !

      Réponse
  8. Miryl

    Pas très « carte » en ce moment, j’en ai peut-être trop fait une période. Mais les tiennes sont vraiment très belles!
    Pour ma part, c’est en fin d’année que je me décide…

    Bon départ dans l’automne, qu’on espère meilleur que l’été côté météo.

    Bises

    Réponse
    • Patchacha

      On a effectivement toutes et tous « des périodes ». En fin d’année, je crois que de mon côté, je suis toujours un peu débordée, alors autant commencer avant 😉 !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !