Pour l’Amour du fil 2022, mini reportage

Inspiration

Petite escapade à Nantes la semaine dernière, pour le salon Pour l’Amour du Fil. La journée était chargée, mais j’ai quand même ramené quelques photos que je vous présente aujourd’hui. Comme à chaque fois, rien d’exhaustif ni d’objectif ! Juste quelques souvenirs et des liens pour celles/ceux qui n’auraient pu se déplacer et auraient envie de découvrir les artistes.

Vanessa Barragao

Le travail de Vanessa Barragao était parmi ceux que je voulais vraiment voir. Une seule œuvre présentée, mais de taille ! Impressionnant, très riche visuellement…

Pour l'Amour du fil 2022

La vidéo de présentation sur son site est assez étonnante aussi ! Pour ma part, j’apprécie assez ce type de travail, très « monumental ».

Mais si ce que j’aime, c’est avant tout la recherche autour des textures (et le travail en grand), j’ai été globalement séduite par les expositions présentées cette année : géométrie, couleurs… Il y avait des ouvrages plutôt modernes, pour certains plus épurés peut-être que lors de précédentes éditions de l’Amour du Fil. A moins qu’il ne s’agisse d’une impression ?

Quilts et géométrie

Tout d’abord le travail de Brigitte Heitland.

Lumineux, moderne, je dirais presque « efficace »…

Amour du fil 2022
Quilt et géométrie

Un autre travail très coloré

avec Carolina Oneto.

Salon Nantes fil 2022
Carolina Oneto

Des australiennes ensuite…

Chris Jurd

Je ne sais si cela vient des couleurs employées, ou des motifs, mais ses quilts sont, à mon sens, très « vivants ».

Chris Jurd

Margaret Mew

Nantes, amour du fil 2022
patchwork australien

Judy Newman

Patchwork australien

Amy Pabst

Je ne suis pas une inconditionnelle du Log Cabin, en tout cas pas en termes de réalisations personnelles, mais j’ai plutôt aimé le travail de l’artiste autour de cette technique. Des bandes minuscules, pour un effet assez tonique.

Log cabin - Nantes 2022
Log cabin

Anne Bellas

Un autre travail géométrique, coloré et très lumineux…

amour du fil

J’espère que j’ai attribué les bonnes photos aux bonnes créatrices, je dois avouer que j’avais trop peu de temps pour les photos !

Dans un registre moins géométrique

Jessica Wheelahan

Patch contemporain

J’ai pu admirer également les travaux de 2 autres membres du groupe des Quiltriplés, Chantal Guillermet et Léna Meszaros. Deux photos de tableaux de cette dernière, un petit clin d’oeil à une amie qui aurait bien voulu les voir en vrai !

Amour fil 2022
gros plan Lena Meszaros

Les corners 

En plus des expositions « classiques », on pouvait trouver au détour des allées de l’Amour du fil des stands proposés par des créatrices. Et il y a souvent de très jolies choses sur ces stands, peut-être moins conventionnelles que ce que l’on trouve accroché au mur. Les techniques y sont en tout cas plus variées.

Difficile d’y faire des photos. J’utilise mon téléphone (pour ne pas me charger au cours de la balade !) et l’éclairage n’est, à mon avis, pas adapté à ce type de prises de vue. Je préfère alors vous indiquer les liens vers les créatrices que j’ai admirées :

  • Geneviève Verrier : franchement, j’ai retrouvé là le travail que j’affectionne sur les textures.
  • Les Trouvailles de Zaze : là, ce sont les Boros que j’ai admirés.
  • Bérénice : je suis fan de ses adorables petits animaux feutrés… Je vous en reparlerai sûrement.

Impossible de tout citer, mais il est toujours possible de se rendre sur le site « officiel » du salon Pour l’Amour du fil !

Au final, une belle édition : je n’ai évidemment pas boudé mon plaisir !

Beaucoup de patchs… Normal ! Mais je crois que je suis quand même un peu nostalgique des premières années de ce salon, du grain de folie des brodeuses anglaises, du foisonnement créatif des débuts… Les temps changent, sans doute. Je vous avais dit que je ne serais pas objective. Vous avez heureusement le droit d’être d’un avis totalement différent du mien !

39 Commentaires

  1. Arlette

    Bonjour,
    Un bien joli reportage pour celles qui n’ont pu aller à Nantes, et des liens vers des sites, merci pour vos articles que je lis toujours intensément
    Bonne journée

    Réponse
    • Andreana Yordanova

      Bonjour!Je suis Andreana de Bulgarie.Je m’interesse tout ca et voila je veus le voir, si c’est possible. Merci en avance!

      Réponse
      • Patchacha

        J’espère bien que vous aurez l’occasion de venir un jour !!!

        Réponse
  2. Cecile g

    Un grand merci pour ce superbe reportage ☺️

    Réponse
    • maryse

      Très beau salon, très belle expo,, et la carte a chauffer aussi

      Réponse
      • Patchacha

        Il y avait des tentations en effet !!!

        Réponse
    • Patchacha

      Tant mieux s’il vous a plu ! C’est vrai que lorsqu’on n’a pu se déplacer, les liens peuvent être intéressants !

      Réponse
  3. crapart

    Merci pour ce voyage créatif! un vrai plaisir !Nous aurions aimé pouvoir les observer réellement et les toucher…des yeux!
    Ce ne sera que partie remise,je note le salon dans mon calepin!
    Un moment de partage avec vous est un autre rendez-vous que je ne raterai jamais!
    Bonne journée pleine de soleils!
    Patricia

    Réponse
    • Patchacha

      Merci pour ce commentaire Patricia, c’est toujours un plaisir !

      Réponse
  4. Pascaline

    Comment ne pas aller au salon quand on habite si prés 10minutes de voiture ,alors Comme toi j ai passe ma journée a déambuler et admirer les œuvres des australiennes .J ai aussi rencontre cette fille au animaux si mignons en feutrine un univers
    pour enfant et grand mère.
    L amour du fil est un salon unique et plein d intérêts pour découvrir voir et rencontrer ,j essaie d y aller chaque années .
    Bon vent sur la cote

    Réponse
    • Patchacha

      On aurait peut-être pu se croiser alors ? Je crois que si j’habitais à 10 min, j’irai tous les soirs après le boulot, juste pour faire durer le plaisir 😉 …

      Réponse
  5. Mara29

    Merci pour les images ! Comme je n’ai pas bougé, tu me consoles! bizh

    Réponse
    • Patchacha

      On ne peut pas toujours aller partout ! La prochaine fois, si un lever aux aurores ne te gêne pas, je t’emmène ?

      Réponse
  6. Girard

    Bonjour Patchacha… Merci pour ce reportage!
    Ancienne nantaise, je ne ratais jamais le « salon pour l’amoureux du fil » c’était, dès le début, un beau salon et j’avoue que je me suis vraiment posée la question d’y aller ou pas … Mes petits enfants ont pris le dessus et du coup merci d’avoir partager!
    Bonne journée et bonne fin de semaine

    Réponse
    • Patchacha

      Les premières éditions étaient vraiment fabuleuses ! Je trouve que le salon a un peu réduit la voilure ces dernières années, mais c’est sans doute l’époque qui veut cela… Souhaitons un contexte vraiment serein pour la prochaine fois (et pas de petits enfants à garder ;-! ) !

      Réponse
  7. Mimiblue

    Ahhh les Quiltriplées !!! J’adore leur travail : elles se sont vraiment bien trouvées. Merci pour tes photos. Te rappelles-tu que nous avions réussi à nous rencontrer sur le dernier salon « antéconfinements » ? Cette fois, j’y suis allée en septembre dernir. J’étais bien tentée d’y aller encore mais mon Hom n’est pas au meilleur de sa forme ( effets secondaires de sa chimio ) et je me doutais que ça n’allait pas aller…. J’irai le prochain coup, voilà tout !!! Plein de blogopines ont mis des photos alors je n’ai pas tout perdu…. Merci beaucoup pour ton petit reportage : un autre regard est tellement intéressant…. Bises et bonne reprise !!!

    Réponse
    • Patchacha

      Je m’en souviens parfaitement ! J’avais flâné, on avait pu bavarder… J’aime bien ce salon qui m’offre l’occasion de sortir un peu de mon quotidien, j’espère que le prochain nous permettra de nous retrouver !

      Réponse
  8. Armand-Vachey

    Merci pour la visite que vous nous proposez ! Elle est variée et nous permet de constater la grande diversité de ce salon !
    C est noté pour l année prochaine !!

    Réponse
  9. nanou

    Bonjour,
    Merci de votre partage pour ce très joli reportage !

    Réponse
    • Patchacha

      Ah, j’aurais aimé avoir plus de temps pour faire encore plus de photos !

      Réponse
  10. Isabeille

    Dans des styles très différents, tous ces travaux sont magnifiques ! J’aime tout , j’admire la patience et le talent de ces artistes textiles.
    Merci pour ce reportage qui nous fait découvrir de si jolies choses, à nous qui habitons trop loin pour nous déplacer jusque là-bas.
    Bises

    Réponse
    • Patchacha

      Quelle patience pour ces ouvrages, en effet ! Quant au déplacement, effectivement, même à plusieurs, cela fait un bout de chemin. Il faudrait prévoir 2/3 jours sur place. Qui sait, une autre année peut-être ?

      Réponse
  11. Claudine

    Beaucoup trop loin cette année pour programmer cette sortie incontournable lors de mes années finistériennes…
    Merci pour ce reportage hors des sentiers battus… qui, avec d’autres reportages, permet de visiter tranquillou ce beau salon !

    Réponse
    • Patchacha

      Beaucoup trop loin désormais, en effet ! L’Aiguille en Fête serait sûrement plus pratique pour toi… Ou un autre salon, encore plus près ? Tu ne dois pas manquer d’activités !

      Réponse
  12. Chantale

    Merci beaucoup pour ces photos

    Réponse
  13. Miryl

    Merci pour ce reportage, ces oeuvres sont un régal à admirer.
    Bises

    Réponse
    • Patchacha

      C’est vraiment pour moi une occasion de changer d’univers, je me régale toujours moi aussi !

      Réponse
  14. Anne G

    Je suis comme toi, j’aime la façon dont les anglo- saxonnes travaillent, leurs juxtapositions, leur manque de sagesse et d’obéissance, le charme de leurs composition naïves ou déjantées. Elles déforment les points de broderie, les superposent, jouent… Tout est jeu, tentatives, CREATIONS et jamais servitude à un modèle ou au « bien fait » sans âme!.
    Mais je te remercie du partage, de ce travail de présentation, de résumé.

    Réponse
    • Patchacha

      J’avais vraiment apprécié ces années où l’on pouvait rencontrer Lindsay Taylor (et ses terrariums textiles), Gillian Travis, Janet Bolton et tant d’autres ! Je me souviens aussi avoir fait un travail avec une japonaise qui nous avait amené du poisson frais en guise de modèle. Bref, il y a des éditions plus « folles » que d’autres, mais j’admire malgré tout toujours ces grands quilts. Cette petite récréation nantaise me fait voir des choses différentes à chaque fois !

      Réponse
  15. Michèle78

    Bonjour, merci pour cette belle découverte, cela me permet de m’évader. J’adore vous lire et découvrir vos créations même si je ne laisse pas à chaque fois un message. Merci merci de me faire rêver, peut-être un jour vous rencontrer et mieux participer à un stage. Bonne continuation créative.
    Mic78

    Réponse
    • Patchacha

      Merci Michèle pour ce commentaire ! Oui, ce serait un plaisir de se rencontrer, surtout, si vous mettez un jour le cap à l’ouest, faites-moi signe !

      Réponse
  16. Christine

    Moi aussi j’ai trouvé ce salon un peu « sage », j’ai préféré les expositions du salon d’octobre. Mais c’est aussi une affaire de goût. J’ai participé à deux ateliers, le premier avec Geneviève Verrier, que j’ai retrouvée avec beaucoup de plaisir,le second avec Carolina Oneto, qui nous a initié à son travail sur la composition et les couleurs.
    De bons moments !

    Réponse
    • Patchacha

      Sage, c’est exactement le mot ! Mais cela fait toujours du bien de voir créations et tissus divers. Et même si ce salon est « plus petit » qu’il y a quelques années, au hasard des stands il y a toujours de belles découvertes. J’aurais pu m’inscrire aussi à l’atelier de Geneviève Verrier, mais j’ai manqué de temps, une autre fois peut-être, pour le plaisir…

      Réponse
  17. AVOINETTE

    Des techniques du tour du monde … comme c’est agréable de découvrir comment font les autres, le rendu absolument merveilleux pour nos yeux …
    Personnellement, je préfère les patchs tels qu’à l’origine, ceux faits avec de vieux vêtements (comme la nappe sur la table ronde semble l’être), et pas forcément réguliers, (comme les 3 dernières photos) … Cela doit révéler un trait de caractère … heureusement qu’il y a un public pour tout !
    Et c’est formidable de découvrir des oeuvres comme celle de Vanessa …
    J’avais été scotchée, il y a quelques années, à Biarritz, par une créatrice toute timide, et peu consciente de son don, par ses tableaux de tissus où elle utilisait plein de techniques, y compris en brûlant le tissu … Dommage, elle n’est sur aucun réseau social …

    Merci pour les liens sur lesquels je vais prendre le temps de faire de belles découvertes …
    Allez, un de ces jours, il faudra vraiment que j’aille à Nantes pour admirer tout cela en vrai !

    Réponse
    • Patchacha

      Je partage assez ta vision du patch, réunissant des tissus « usés » ! En tout cas, je serais bien incapable de réaliser des choses aussi géométriques que celles que j’ai vues, même si leur côté épuré me séduit. Révélateur sûrement 😉 !
      Nantes c’est un bout de chemin pour beaucoup d’entre nous, mais peut-être auras-tu envie de prévoir une escapade de ce côté-là pour une prochaine édition ?

      Réponse
  18. Miss Marple

    Merci merci pour ce beau reportage de ce salon. Il faudrait que je note la date pour m’y rendre l’an prochain (si ma papatte en détresse se remet). Quel ravissement pour les yeux! Et quel plaisir aussi de me rendre compte que je craque pour des réalisation très différentes. Le style ethnique me ravit autant que le « classique » anglais. Et je suis assez sensible aussi au géométrique.

    Je ne dirai qu’un mot : Waouhhhh.

    L’infinie patience du patchwork donne des tableaux de toute beauté.

    Bises de mai.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !