Feuille frappée en images

Ecoprint, teinture, peinture, Tutoriels

Un post court, parce que 2 images valent parfois aussi bien qu’un long discours…

feuille frappée
Matériel : 1 planche en bois, du carton, une feuille, du tissu et des punaises…

Plus le marteau, bien sûr ! Mais pas un comme sur la photo, plutôt un maillet (le mien est rangé à la cave, pas le temps d’aller le chercher…).

Frapper, faire sécher, enlever les éventuels débris de végétaux. C’est la technique du Tataki zomé.

empreinte de feuille

Tremper quelques minutes. Quand on sort le tissu de l’eau (avec un peu de sulfate de fer – une soupe de clous marche aussi -), l’empreinte devient noire. Et une feuille frappée, une !

Laver, rincer, sécher… Et c’est tout !

Envie d’en savoir plus ? Depuis cet article, j’ai beaucoup travaillé le sujet, et écrit un guide. Clic sur la vignette pour en savoir plus.

empreintes de fleurs et feuilles

Pour les empreintes sur papier, c’est plutôt du côté de chez Miryl qu’il faut se tourner ! Ses empreintes sont toujours parfaites.

patchacha

6 Commentaires

  1. sév

    « tremper » dans quoi ? juste de l’eau ?

    Réponse
    • Patchacha

      Bonne question ! Je viens de relire l’article, pas super clair en effet, je vais modifier cela tout de suite. C’est trempé dans une soupe de clous, ou de l’eau additionnée d’un peu de sulfate de fer.

      Réponse
      • sév

        merci pour la réponse.
        si on se passe de la soupe de clous, ça ne tient pas du tout du tout ?
        (je souhaite le faire avec des enfants)

        Réponse
        • patchacha

          C’est surtout que l’eau « rouillée » fonce la couleur initiale. Sans le fer, l’empreinte sera plus verte que noire, mais à mon avis, cela devrait tenir quand même.

          Réponse
          • sév

            merci encore, puisque j’ai des tests en cours, je partage ce que je vois : personnellement je préfère la couleur verte à la noire, surtout que selon les plantes elle varie ; par contre si les feuillages sont presque tous restés identiques, mon essai fleuri (fleur et feuilles de pavot de californie) a bien commencé à palir, voire à s’effacer pour la fleur (pourtant orange vif).
            Je viens de tenter un bain d’eau vinaigrée un peu au pif…

          • Patchacha

            Merci à toi pour ce retour ! J’avoue que j’ai peu pratiqué cette technique, j’ai plutôt expérimenté les « bundles » plongés dans des bains de teinture. Autrement dit un « truc » pas évident avec des enfants !!!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !