Mots – courage

Inspiration

art journal

A partir de demain
je serai triste.
A partir de demain
pas aujourd’hui.
Aujourd’hui, je serai gaie,
et chaque jour
quelle qu’en soit la dureté,
je répéterai :
A partir de demain, je serai triste,
pas aujourd’hui.

Poème écrit par une jeune déportée juive anonyme, pendant la Seconde Guerre Mondiale.

patchacha

29 Commentaires

  1. Chris

    poème très émouvant

    Réponse
  2. mounette01

    Belle idée que cette suite de mots accompagnés d’une petite réa (textile ou non? c’est difficile à voir sur la photo?) et d’un texte qui parle au coeur. Merci pour cette pause.

    Réponse
  3. chris cesar

    Encore une bien belle pensée et une jolie carte pour l’accompagner!
    Bises

    Réponse
  4. doudou

    Très beau ce poème, belle leçon de courage en effet !
    Bonne journée

    Réponse
  5. Barbouille

    J’ai lu attentivement …
    ça donne à reflechir , ça donne un autre éclairage à notre quotidien …
    Bizette

    Réponse
  6. Patchacha

    Il m’a touché dès la première lecture…

    Réponse
  7. Patchacha

    Pas textile cette fois, papier uniquement… J’aime varier, et le papier me permet d’expérimenter !

    Réponse
  8. Patchacha

    Il y en a encore 5, j’espère ne pas lasser !!! Bizz

    Réponse
  9. Patchacha

    De temps en temps, je lis ou relis des textes qui devraient m’éviter de me plaindre quand quelque chose ne fonctionne pas comme j’en ai envie… Bizz

    Réponse
  10. Patchacha

    On peut difficilement imaginer ce qu’ont vécu certains, mais j’ai choisi ce texte pour les jours où j’aurai des coups de blues !!! Bizz

    Réponse
  11. Mara29

    Emouvant, ce poème et très courageux!

    Réponse
  12. patchodile06

    Il faudrait se dire ces belles phrases tous les matins !

    Réponse
  13. TIFFANY

    whaououou merci je suis très contente de voir ce magnifique mini poème, quelle magnifique leçon de vie!!!!! quel courage incroyable, c’est émouvant, TIFFANY

    Réponse
  14. CATANGEL

    je suis profondément touchée par ce petit poème qui en dit long sur la souffrance de cette petite qui restera dans ma pensée

    Réponse
  15. Miss Marple

    Quelle émotion dans ce poème dont on devine dramatiquement l’issue.

    Maman m’a donné à lire le journal d’Anne Franck dès mes douze ans. Je n’ai cessé de le reprendre jusqu’à l’âge adulte pour essayer de « comprendre » l’indicible. La force de ces jeunes enfants dans
    cette terrible adversité est une leçon de courage et de force de vie incroyable.

    Merci pour ce beau partage. Et bravo pour ta carte où j’ai vu avant le poème des tiges barbelés constellées de fleurs sauvages.

    Bises sereines pour cette nouvelle année que je te souhaite emplie de soleil.

    Réponse
  16. Mimiblue

    Belle et exemplaire philosophie… une bonne recette d’optimisme !!!

    Réponse
  17. Patchacha

    Comme je suis d’accord avec toi !!!

    Réponse
  18. Patchacha

    Impossible de rester insensible à ces lignes, je vois que ce texte touche tout le monde !

    Réponse
  19. Patchacha

    J’admire et respecte infiniment ce genre de courage…

    Réponse
  20. Patchacha

    Il y a des expériences de vie qui sont bien au-delà de ce que l’on peut imaginer. J’admire particulièrement cette incroyable vitalité, malgré tout et au-delà de tout.

    L’année sera sûrement sereine… et si un jour je faiblis… non, je serai triste demain ! Bizz

    Réponse
  21. Patchacha

    Que je compte faire mienne tout au long de l’année !

    Réponse
  22. Greenye

    Ceci étant il est triste ton billet , allez courage 😉
    Biz

    Réponse
  23. Patchacha

    C’est un enffet un poème très « particulier », mais ce que j’admire, c’est surtout la force de vie et la célébration de l’instant présent… Bizz

    Réponse
  24. Atelier du vieil Ane

    J’aime beaucoup « la philosophie de vie » que tu essaies de t’appliquer. Il faut profiter des petits instants de bonheur et il faut essayer de relativiser… Quand il nous arrive des tuiles (car tout
    le monde en a !),il faut tout simplement se dire COURAGE. Grosses bises Patchacha et bon courage !

    Réponse
  25. Patchacha

    Tu sembles avoir la « même philosophie »… Dans les moments pas drôles, pas facile d’être « philosophe », mais devant les petites contrariétés, c’est indispensable de se rappeler qu’on doit
    relativiser ! Bizz

    Réponse
  26. zaza

    Une vraie leçon de vie ce poème!

    Réponse
  27. Patchacha

    Carrément oui ! Je me le suis justement répété quand je râlais tout à l’heure au boulot !!!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !