Le Bullet Journal, voilà un moment qu’on en voit un peu partout. On peut y noter ses idées, ses rendez-vous, dessiner, coller des échantillons…
Je prends beaucoup de notes, je gribouille, je collectionne, j’ai toujours mille projets en tête : le principe d’un tel objet m’a immédiatement attirée !

Et puis je me suis dit que j’avais déjà des cahiers pour gribouiller et coller des échantillons et que je possédais également un agenda. Je me suis dit aussi que c’était un de ces trucs-à-la-mode que j’abandonnerais vite.  Qu’à vouloir tout planifier, on risquait fort de se perdre, ou pire, de perdre le plaisir des choses. Bref, j’ai mis l’idée de côté

Oui mais voilà, j’avais aussi mis de côté des tissus pour une couverture de carnet. Des tissus qui me plaisaient beaucoup. Alors, j’ai commencé à préparer la couverture en question, au cas où… Damned, le doigt était dans l’engrenage, plus possible de faire machine arrière !

couverture de carnet rouille et eco-print

La composition d’un Bullet Journal

Les « pros » commencent leur journal par un index. Ils numérotent les pages (ça va avec…), ont des codes pour les différentes tâches et détaillent les activités jour par jour. L’inventeur du concept propose d’ailleurs une vidéo pour celles et ceux qui voudraient faire les choses dans les règles de l’art.

Mais moi, je ne suis pas « pro », et je n’ai aucune envie de me compliquer la vie, j’ai juste une belle couverture de carnet. J’ai donc décidé de fabriquer un Bullet Journal à ma sauce. Ce sera une sorte d’hybride entre l’agenda et le carnet d’inspiration et je n’y consignerai que ce qui a un rapport avec le blog et mes bricolages en tout genre. S’il est un domaine où j’ai besoin d’avoir une idée de ce que j’ai à faire, et si possible à l’avance, c’est bien celui-là ! Le reste est suffisamment régulier pour que j’ai des repères. Aussi ai-je retenu pour la composition de mon journal :

  • des plannings mensuels
  • un planning semestriel
  • des pages pour des dessins, des photos ou des idées
  • d’autres pour mes envies (de livres, de matériel…)
  • des pochettes pour des échantillons ou autres bricoles
  • et des pages pour les citations (utiles pour la série qui aura bientôt un nom…)

bullet journal
Le support

Il existe de très jolis carnets tout faits pour ce genre d’exercice, mais pour ma part, j’aime fabriquer (je ne vous apprends rien !!!).

La couverture d’abord… J’ai posé objets rouillés et végétaux sur du tissu pour jouer à feuilles-ciseaux. Ensuite j’ai découpé, assemblé et brodé des morceaux d’étoffe pour fabriquer une sorte de protège-cahier un peu épais.

carnet eco-print

Zut, j’ai oublié la pierre. Espérons en tout cas que les ciseaux permettent de découper le superflu dans mon emploi du temps !

Pour les pages, j’ai commencé par imprimer des calendriers , et sorti ensuite tampons, crayons aquarellables et masking tape… Et je me suis finalement prise au jeu, il y a tout un tas d’idées amusantes sur le Net (l’étagère à livres par exemple).

des idées pour le bullet journal
J’ai démarré plutôt léger côté déco, d’une part parce que je n’avais plus l’habitude de ce genre d’activités et d’autre part parce que ce sera bien aussi de crayonner au fur et à mesure.

Au moment de la reliure, comment dire ? J’aurais dû réfléchir un peu plus avant… Mais bon, un peu de couture, un peu de collage et ouf, tout tient.

Au final

Réaliser ce genre d’objet après avoir pris le temps de réfléchir à ce qui pourrait y figurer  est forcément source de plaisir. Retrouver des tampons qui n’ont pas servi depuis un moment, ressortir les feutres pour personnaliser ses pages sont des activités agréables et relaxantes.

Et il est plus facile d’utiliser un Bullet Journal conçu en fonction de ses propres critères. J’ai déjà commencé à me servir des plannings mensuels (l’idée d’article pour la semaine prochaine est là, celle pour début février aussi, et maintenant je sais qu’il ne faudra pas traîner…).
J’ai aussi posé quelques dates clés sur le calendrier de l’année. Je crois bien que je gagnerais à anticiper vraiment certaines choses. Et puis j’ai commencé à remplir la liste de mes envies. C’était plutôt facile d’ailleurs !

Les pochettes quant à elles n’attendent plus que croquis, photos ou échantillons…

personnaliser son carnet
Je ne sais pas comment vous faites pour préparer vos billets… En fonction des envies et des disponibilités, certainement, comme moi d’ailleurs. Mais la mise en oeuvre de l’idée m’a plutôt convaincue de l’intérêt de l’objet. Alors  je crois bien que je vais l’utiliser, ce journal…

patchacha

35 thoughts on “Mon Bullet Journal

    1. A l’intérieur, je vais pouvoir faire des petits coloriages ou autres doodles… Et rassure-toi, barrer un projet pour le remplacer par un autre (ou par rien) ne me posera pas de problème !

  1. tiens tiens, ce matin tous les avertissements de posts se trouvent dans les spams.
    J’admiré ta couverture, pour le reste ce n’est décidément pas mon truc. J’achète chaque année un agenda, beau de préférence, et figure-toi celui de l’année dernière est resté complètement vierge. Pourtant il faut que j’agisse car la mémoire n’est plus au top.
    Par contre j’ai un tas de petits carnets avec des notes quand une idée surgit. Mais aucune organisation dedans, parfois je n’arrive même pas à comprendre ce que j’ai écrit.

  2. Quelle organisation!Et quel belle couverture et feuilles et pochettes… Je sens le plaisir que tu as eu à le faire.
    Pour ma part, un agenda électronique est devenu indispensable. Je le partage avec ceux de mon mari, privé et professionnel. Pour les idées et les choses à noter, j’ai un beau petit carnet avec une superbe couverture 🙂
    Mes articles, Je tarde toujours et je les écris le plus souvent à la dernière minute. Chose exceptionnelle, j’en ai préparé un hier à publier en début de mois prochain.
    Bises ensoleillées. Que c’est bon le ciel bleu!

    1. Oui, j’ai eu beaucoup de plaisir à le réaliser, j’aime le papier autant que les tissus ! Mais comme toi, j’ai aussi recours à d’autres outils pour noter projets et idées en tout genre. J’aime bien Evernote… Quant au blog, c’est tout un boulot d’anticiper…

  3. j’ai attrapé le virus moi aussi (bien plus sympa que celui de la grippe !) l’étagère à livres ! j’ai adopté aussi, j’aime bien, le mien est aussi concocté à ma sauce. ta couverture est très chouette, je suis plus papier que textile quoi que… on verra !
    bises, les miennes sont aussi ensoleillées !
    ml

  4. Oui, un vrai plaisir à confectionner ou à « customiser », les carnets; et le tien est très beau. Pour moi, impossible de planifier quoi que ce soit actuellement. Je fais tout au jour le jour en fonction des disponibilités, et ce n’est pas vraiment reposant… mais bon, plus tard peut-être…
    Bises glaciales 🙂 (parce que c’est une forte bise qui souffle et nous refroidit ces jours)

    1. Anticiper pour créer, ce n’est pas évident, et d’une certaine façon, c’est presque contradictoire ! Mais alimenter un blog n’est pas simple… On fait comme on peut, et c’est déjà beaucoup !
      Quant à la température, je n’ose l’imaginer chez toi, dans tes montagnes. Ici aussi, il fait froid, malgré la proximité de la mer !

  5. L’avantage est qu’il est fait « sur mesure » mais il m’a fallu de nombreux essais avant de trouver un agencement qui me convient et c’est effectivement bien pratique car tout est groupé: planning, todolist, idées…. C’est aussi un bon outil pour mesurer notre productivité.

  6. Pour la pierre sur ta jolie couverture, je te suggère d’en accrocher une petite au cordon de fermeture, ou bien en coudre une plate sur le dessus !
    Comme toi, ce Bullet m’a fait de l’oeil pour son côté original/déco/dessin/bricolage … mais je ne me sens pas assez organisée pour y consigner ce que j’ai à faire … je ne considère pas le blog comme un travail … (c’est l’avantage de la retraite), et j’écris un article quand j’ai bricolé quelque chose, pas à date précise.
    Par contre, je trouve que de pouvoir consigner plein de choses au même endroit, c’est super, ça évite les feuilles volantes, et les cahiers introuvables …
    Suis curieuse de voir ce que tu vas faire avec les citations … j’en note aussi lorsque je les trouve !
    Bises

    1. En voilà une bonne idée ! J’en trouverai sûrement une lors d’une prochaine balade… Pas toujours évident de concilier boulot (le « vrai ») et passions (dévorantes) ! Mais maintenant que j’ai noté mes idées et envies dans le carnet, ma tête est un peu allégée, et je vais certainement gagner en détente, et en balades ! C’est le but en tout cas.

  7. Chouette BuJo avec ces pochettes intermédiaires qui vont recevoir les échantillons, les prélèvements, les petits essais. C’est un peu comme les mini albums que je fais, avec des pochettes pour des tags, des photos, des tickets ou des petits mots…. Bref, c’est le côté tiroirs qui me plait le plus souvent. Pour autant, je ne songe pas à m’occuper d’un BuJo pour l’instant. Pour les tâches qutodiennes, hebdomadaires etc… je n’ai pas besoin de les programmer. Pour les choses moins habituelles, je continue mes listes que je cocherai ou rayerai au fur et à mesure que les tâches auront été exécutées….. Bonne continuation !!!

    1. Tu as raison, c’est un peu un mini-album, en tout cas ce sera pour moi quelque chose de ludique. Mais j’ai de plus en plus de mal à tout concilier, le blog est très gourmand en temps (ce qui n’est pas sans me poser question…), le boulot aussi (mais là, je n’ai guère le choix), d’où l’ajout de l’agenda. Bon, pas de panique, mais il me faudra sans doute revoir mon rythme…

      1. Moi qui ne travaille plus (la retraite est très occupée aussi !) je dois avoir un agenda pour noter mes rendez-vous, les visites, les dîners ou déjeuners, mes invitations, les expos à aller visiter, et même les tâches du quotidien qui sortent un peu de l’ordinaire afin de ne pas oublier…

          1. Et puis tu sais, en tant que retraitée, je n’ai plus de week end, plus de congés, plus de jour de repos de rattrapage, plus de 13ème mois….. et plus de mémoire. Alors profite de ton état d’active et d’efficace !!!

  8. J’avais lu un article sur ce sujet. J’adore le principe et tout ce que tu partages dans ce post donne très envie… mais j’ai déjà du mal à gérer mon temps et à aller au bout de mes productions. Je ne parviendrai jamais à tenir un tel journal… Je me contente de mes listes… qui s’allongent de jour en jour car en général quand je barre une ligne, j’en rajoute trois 😉
    Ce qui me tenterait c’est un Art Journal ou tout au moins un journal « créatif » mi textile mi papier… Je le construis jour après jour dans ma tête mais n’ai pas encore concrétiser la moindre page 🙁 ! Gros bisous… et au chat aussi !!!

    1. Dans le fond, un tel journal, ce sont des listes rassemblées !!! Un Art journal, c’est chouette aussi, souvent j’ai eu envie de m’y mettre, mais comment tout concilier ??? Je trouve déjà que je n’ai le temps de rien…

        1. Est-ce que ce ne serait pas lié à notre époque ? Tellement de sollicitations, tellement d’envies; tellement de possibilités… Pour moi, ce n’est as simple de dire stop de temps en temps !

          1. Tu as raison, nous sommes emportées dans un énorme tourbillon avec toutes ces idées qui nourrissent notre imaginaire et nous rendent de plus en plus addictives aux loisirs créatifs. Il faut avouer que nous y trouvons aussi beaucoup de plaisir… à la fois une course contre la montre et un refuge… alors pas de regret même si on n’a pas le temps… on continue de plus belle 😉 !!! Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *