Porte-rubans nomade et tissus eco-print

par Patchacha

Disparue des écrans radars… Oui.  A vrai dire, je vis sous l’eau ces temps-ci,  naviguant dans les profondeurs de l’océan Des-multiples-choses-à-faire-au-boulot… Les remontées à la surface sont rares. De temps à autre, j’essaye malgré tout de  reprendre une indispensable bouffée d’oxygène. La dernière m’a permis de réaliser – enfin – le porte-rubans nomade destiné à accueillir mes pochettes.

Du Jeffytex et des tissus…

J’avais prévu de préparer un classeur souple. Cela tombait bien, un morceau de Jeffytex dormait dans mon placard. Je l’avais acheté il y a longtemps avec l’idée de réaliser une sorte de cartable. Et puis une idée a remplacé une autre, et je n’ai plus eu envie de cartable. Trop sérieux sans doute. Je lui ai préféré une besace ! Ce morceau de molleton était donc devenu inutile… jusqu’à ces jours derniers.

D’abord, deux rectangles identiques pour les côtés et un rectangle plus étroit pour le dos, tenus ensemble par un zigzag large… Il ne restait plus ensuite qu’à couvrir le classeur avec des restes de tissus « eco-print » teints à différentes occasions, et assemblés à grands points, façon patchwork.

tissus eco-print

A l’intérieur, encore des poches, parce qu’il y a toujours à ranger… Et sur la tranche,  des « oeillets » brodés à la main, comme des petites fleurs, pour fixer les pochettes assemblées au préalable par 3… De cette façon, je peux ranger dans ce porte-rubans 3 « liasses » de 3 pochettes.

classeur en tissu

Le porte-rubans, enfin….

La réalisation de cet objet m’a pris un moment, comme vous l’imaginez.

porte-rubans

Mais il ressemble exactement à ce que je voulais : les pochettes contenant les fils et galons sont désormais fixées et se tournent à la manière des pages de livres, et le classeur est souple. Je pourrai ainsi le glisser dans un panier si j’ai besoin de l’emmener « ailleurs ».

ranger les rubans

Je ne dirais pas que l’atelier est désormais rangé, mais c’est une bonne chose de faite !

Mes prochains projets…

En plus d’un second classeur pour les fils à broder, j’ai en tête la confection de carnets, pour utiliser mes restes de tissus eco-print et parce que j’aime ces objets : carnets à idées, carnets à recettes, carnets à rêveries… Et un Bullet Journal. C’est dans l’air du temps. Planifier, organiser encore plus les différentes tâches, je ne sais pas si c’est bien pour une tortue – marine pour le coup – mais peut-être que cela me permettra de retrouver un peu de temps pour venir vous rendre visite autrement qu’en sous-marin ?

patchacha

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi

44 commentaires

Bérénice 12 octobre 2016 - 7 h 25 min

Dire que ça me plait ça, c’est peu dire! 🙂 🙂 🙂

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 9 h 52 min

Je suis contente que cela te plaise ! C’est une façon d’utiliser les petits bouts d’essais.

Répondre
deniseD 12 octobre 2016 - 7 h 50 min

Tres joli j aime l idee du patch pour la couverture bravo tres reussi!

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 9 h 53 min

Merci Denise, bienvenue ici ! J’aime toujours autant le patch, même si au fil des années, l’interprétation n’est plus tout à fait la même…

Répondre
Chris 12 octobre 2016 - 7 h 52 min

Excellente idée, pratique et beau à la fois ce porte-rubans !

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 9 h 55 min

Du naturel pour ranger du plastique, il y a quelque chose d’un rien contradictoire dans la démarche, mais ce classeur est pratique, je vais enrichir la gamme !

Répondre
la tulipe 12 octobre 2016 - 7 h 57 min

Tu dois toujours avoir envie de le toucher. Je le ressens très tactile, très vivant. Quel classeur! Grâce à toi, je découvre ce qu’est un Bullet Journal. Je dois être dans une sacré bulle, je n’en avais jamais entendu parler!!! Bisous et bonnes petites échappées de ton boulot.

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 9 h 59 min

Les passionnées de textile sont sûrement des tactiles ! Pour le moment, je suis dans une bulle sous l’eau, mais il m’arrive parfois quelques images de la surface. Le Bullet Journal, c’est aussi un prétexte pour faire un nouveau carnet 😉 , mais j’espère vraiment retrouver bientôt un emploi du temps plus serein.

Répondre
Albine 12 octobre 2016 - 8 h 06 min

Ah ! c’est très beau et utile…pour moi, maniaque du rangement c’est une belle idée… à faire quand j’aurai le temps…Biz

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 10 h 00 min

Le temps, le temps… J’ai bien une baguette magique qu’une petite fille m’a offert il y a longtemps, mais elle n’a aucun pouvoir sur le temps !

Répondre
MIP 12 octobre 2016 - 8 h 55 min

super joli… super idée… Bravo!!!
belle journée à toi, MIP

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 10 h 01 min

Tous ces fils emmêlés en tas dans l’atelier me cassaient vraiment les pieds 😉 ! Et j’avais des petits restes de tissus…

Répondre
ClaudineG 12 octobre 2016 - 9 h 18 min

Excellente et bien jolie création !!
Bizzzhhh

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 10 h 02 min

Merci Claudine ! Dommage que je n’ai plus la possibilité de rejoindre un groupe ou un autre le mercredi, j’avais maintenant de quoi transporter mes rubans 😉 !

Répondre
chriscesar 12 octobre 2016 - 9 h 42 min

Alors là c’est l’objet rare que nous toutes souhaiterions posséder! Bravo une magnifique réalisation. Et les chutes de tissus cousues à grands points lui donnent un air encore plus nomade. Quant aux carnet, si tu les utilises c’est bien, moi je ne note jamais « mes recettes », je suis obligée de les redécouvrir à chaque fois! Bisous

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 10 h 09 min

Un porte-rubans « sur-mesure », c’est vraiment pratique… Mais il va me falloir encore beaucoup d’astuces pour améliorer le rangement de mon atelier, qui est aussi mon espace de travail pour de boulot, celui de la « vraie vie » 😉 ! Les carnets ? Je ne peux m’en passer, ils me permettent de soulager un peu le contenu de ma tête !!! Porte-toi bien !

Répondre
Marielle 12 octobre 2016 - 10 h 13 min

Moi qui adore les carnets je suis admirative, je trouve l’idée en plus super pratique. Mes rubans et fils sont rangés soit dans des bocaux ou soit dans des boites carré en fer à biscuits. La dernier fois je me suis tirée les cheveux, voulant faire un livre brodé tous mes fils étaient emmêlés, je perds un temps fou et au final je suis énervée… Pas bon ce désordre pour la tête. Pour l’intérieurs, tu as utilisé de la nappe transparente ?

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 10 h 25 min

Tout avait fini par s’emmêler chez moi, et c’est aussi en voulant me lancer dans un livre brodé que j’ai décidé de ranger ! Le livre est en plan, mais les rubans sont sur la ligne de départ maintenant ! Oui, j’ai utilisé du plastique pour nappe, à la fois épais et souple. C’est très pratique aussi pour des trousses de toilette.

Répondre
pascalinette 12 octobre 2016 - 10 h 37 min

très joli et pratique à emporter;j’aime tes tissus teints et ta façon de les assembler
bises et passe une bonne semaine(pas toujours sous l’eau quand même!!

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 10 h 49 min

Il était temps que je range un peu mes fils ! Ce matin, je travaille à la maison, et je lève le nez par moments pour avoir le plaisir de vous lire. J’espère accoster pour la soirée et venir vous rendre visite 😉 !

Répondre
Monika38-29 12 octobre 2016 - 10 h 37 min

Très belle couverture pour ce classeur ! tout sous les yeux, tout sous la main …
Super idée les abaisse-langues ou batons de sucette ! par rapport à la boîte de galettes, ya pas photo !!

Répondre
Patchacha 12 octobre 2016 - 10 h 42 min

Pas toujours simple d’organiser son atelier ! Contente en tout cas que cela vous plaise Monika.

Répondre
mimih 12 octobre 2016 - 12 h 17 min

tout simplement magnifique
je ne connaissais pas l’éco-print

Répondre
patchacha 12 octobre 2016 - 16 h 57 min

Laisser des empreintes avec des feuilles, c’est une jolie technique, agréable à réaliser… Et au bout, toujours une surprise !

Répondre
miryl 12 octobre 2016 - 17 h 48 min

Ah le rangement des rubans! la galère…je ne préfère pas te montrer mon « rangement », qui n’a rien en commun avec ton superbe classeur. Non seulement c’est un bel objet, mais il a l’air très bien conçu!
Bravo chère tortue des mers, je te souhaite de revenir le plus souvent possible en surface!

Répondre
patchacha 12 octobre 2016 - 19 h 32 min

C’est vrai que les rubans, ça s’enroule, ça s’emmêle et cela finit par devenir agaçant !
Ce soir, la tortue a décidé de rejoindre les côtes et elle va de ce pas rendre visite aux copines !

Répondre
claire 12 octobre 2016 - 18 h 30 min

Les tortues peuvent rester longtemps sous l’eau … c’est leur privilège, et elles auraient bien tort de s’en priver (sauf si ça les gêne !)
C’est parfait ce classeur … personnel d’abord, et ça c’est formidable, utile (inutile de le préciser), aide à faire le vide des « essais », tout en profitant de ses créations, agréable à toucher et à regarder, et bien conçu … le contraire serait ennuyeux vu que tu l’as créé à ton image !
C’est vrai qu’ainsi, tu visualises parfaitement tes rubans, et c’est joli à voir !
Entre mes ouvrages, j’en suis aussi à trier des fils à broder emmêlés … ceux achetés à droite à gauche, dans les vide-greniers, dans ma brocante préférée …. pour l’heure, je me contente de les enrouler sur des morceaux de cartons légers …. Pour les échevettes entières, elles sont rangées par couleurs dans des boites.
Il me tarde donc de voir comment tu vas faire avec les tiens … histoire de te jalouser et de me motiver à essayer de finaliser mieux la chose !!!
Bon courage pour ton travail (si j’ai bien compris, tu travailles aussi à la maison ?).
Bises

Répondre
patchacha 12 octobre 2016 - 19 h 38 min

Et les tortues, ça peut aussi rentrer la tête dans la carapace en cas de besoin… Je vais peut-être m’y mettre !
Les fils, il y a autant de rangements possibles que d’ateliers, je crois ! Pour mes échevettes, ce ne sera pas compliqué, tu n’auras pas besoin de me jalouser : elles sont déjà sur des « trucs » du commerce, dans des pochettes plastique prévues pour (j’ai eu un jour un bon d’achat à dépenser, il m’a semblé que « l’investissement » – à hauteur du bon d’achat – était intéressant). Il ne reste qu’à faire un 2ème classeur…
Quant au boulot, je travaille autant à la maison qu’à l’extérieur, ce qui fait des tas de papiers un peu partout ! Mais j’espère bien émerger dans quelques semaines…

Répondre
Liochka 13 octobre 2016 - 9 h 53 min

whaou !! c’est superbement rangé ! Il me faudrait faire ce genre de chose pour mes plaques de nails art !! mais je n’arrive pas à trouver de pochettes plastiques comme je veux ! Est ce toi qui as réalisé les tiennes? si oui, peux tu me donner les étapes et le choix de matière. Belle journée à toi . BIZ

Répondre
Patchacha 20 octobre 2016 - 18 h 18 min

Quel retard j’ai en tout ! Il est temps que je te réponde… Ce sont bien des pochettes maison, réalisées dans un plastique pour nappe, à la fois souple et épais. Je le trouve vraiment pratique.
1) tu choisis la dimension de tes pochettes (A4 pour moi), tu les coupes.
2) Tu prépares des bandes en plastique (plus fin chez moi, parce qu’il m’en restait), longueur correspondant à la largeur de tes pochettes, donc 21 cm pour moi, hauteur à la dimension de ce que tu veux ranger .
3) Tu couds, et c’est fini.
Tu m’en diras des nouvelles !
3)

Répondre
Anne 13 octobre 2016 - 20 h 30 min

J’ai adopté un autres système pour mes fils à broder (il y a 6 ans!) , mais le tien est super-malin!! et tes tissus, waouh: c’est beau! Qui rime avec Bravo!

Répondre
Patchacha 20 octobre 2016 - 18 h 19 min

Je crois bien qu’il y a autant de système que d’ateliers ! Celui-là m’a en tout cas permis d’utiliser ces tissus qui dormaient dans mon placard.

Répondre
Vero bis 16 octobre 2016 - 18 h 19 min

Pratique, bien conçu et tres joli. Du 100% patchacha.
Merci d être revenue pour notre plus grand plaisir

Répondre
Patchacha 20 octobre 2016 - 18 h 21 min

Merci Vero ! J’ai bien du mal à revenir vraiment… Il y a bien longtemps que je n’avais pas eu autant de travail, une partie des congés me servira non pas à récupérer, mais à me mettre à jour côté boulot !

Répondre
irma 17 octobre 2016 - 17 h 36 min

ça faisait un moment que je n’ai pas eu d’avertissement et bien je viens le trouver dans les spams avec pleins d’autres qui ne sont pas du tout spams. J’aime bien ton classeur aux couleurs naturelles et bravo pour la fabrication de tes pochettes transparentes.

Répondre
Patchacha 20 octobre 2016 - 18 h 23 min

Cela faisait un moment aussi que je n’avais publié ! Mais je trouve beaucoup de messages aussi de mon côté en spams, alors qu’ils ne le sont pas… Ce petit classeur me plaît aussi, et j’aimerais bien retrouver un peu de temps pour faire la suite !!!

Répondre
Mimiblue 18 octobre 2016 - 0 h 13 min

J’admire ! Pas seulement l’astuce du montage ni celle du rangement mais aussi le principe d’employer les tissus éco-imprimés. Les teindre est une chose, dire qu’on va les employer en est une autre mais mettre le projet à exécution…… Chapeau ! Et en plus, faire du pratique…. On ne pouvait pas mieux. J’allais dire que je te décerne une palme mais, en tant que tortue marine, c’est deux que tu veux… Non ?

Répondre
Patchacha 20 octobre 2016 - 18 h 24 min

Deux c’est bien ! Et peut-être que cela me permettra de refaire surface un de ces jours… J’aimerais continuer à travailler ces tissus, et aussi retourner rendre visite aux copines !!! Des congés en vue, mais beaucoup de retard en tout, alors on verra…

Répondre
BETYLE 23 octobre 2016 - 0 h 18 min

Pratique… et tellement joli !!! J’aime beaucoup !!!
Moi aussi, j’ai complètement disparu de la blogo ces temps derniers…la réalisation d’un projet longtemps rêvé accapare tout mon temps 😉 !!! Bises et bravo encore pour cette belle création !!!

Répondre
Patchacha 23 octobre 2016 - 13 h 22 min

Difficile d’être partout, tout le temps ! Quand c’est le boulot qui mange le temps dispo, c’est toujours un peu frustrant, mais quand c’est un projet longtemps rêvé, il en va sûrement autrement…

Répondre
BETYLE 23 octobre 2016 - 13 h 26 min

Oui c’est tout à fait ça 😉
Bon dimanche ! Bise !

Répondre
anja 29 octobre 2016 - 11 h 19 min

naturellement, j’adore ces idées de rangements; seulement tout était dit et je me rejoins!
comme toujours j’admire les empreintes que tu as obtenu et ici bien mis en valeur!

Répondre
Patchacha 29 octobre 2016 - 14 h 31 min

Je vais retenter d’autres empreintes, c’est toujours une aventure intéressante… Et je m’inspirerai sans doute de ce que tu as présenté pour utiliser « mes bouts », c’était drôlement joli !

Répondre
Mon Bullet Journal - Le blog de Patchacha 18 janvier 2017 - 6 h 10 min

[…] Le Bullet Journal, voilà un moment qu’on en voit un peu partout. On peut y noter ses idées, ses rendez-vous, dessiner, coller des échantillons… Je prends beaucoup de notes, je gribouille, je collectionne, j’ai toujours mille projets en tête : le principe d’un tel objet m’a immédiatement attirée ! […]

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience ou à des fins statistiques. Naviguer sur ce site implique un accord avec nos conditions. Accepter En savoir plus

close

​Créations textiles, teintures, ecoprint... Lancez-vous !

  • angle-double-right
    ​Abonnez-vous à la Newsletter pour recevoir les derniers articles.
  • angle-double-right
    ​Démarrez tout de suite en téléchargeant le guide "Piqué libre ludique" offert !