Pour l’amour du fil 2016

Pour l’amour du fil 2016, c’est un réveil aux aurores, du temps pour écouter de la musique sur la route, quelques heures volées entre 2 journées de boulot, beaucoup de monde mais aussi de belles rencontres et de très jolis ouvrages.

Certaines d’entre vous s’y rendront sûrement, demain ou après-demain. Vous verrez certainement tout un tas d’images dans les jours à venir, des vidéos peut-être aussi. Pour ma part, comme à l’accoutumée, quelques photos seulement.

Alors par quoi commencer ? Les fleurs « recyclées » qui vous accueillent à l’entrée peut-être ?

pour l'amour du fil 2016

Un tour du côté des Modern Quilts aussi…

quilt contemporain, pour l'amour du fil 2016

Puis le travail contemporain de Tad Waldman…

Tal Waldman

Je n’ai pas manqué non plus les travaux – crazy memory quilts – de Brian Haggard.

Brian Haggard

Quant à Souris-ville, d’Odile Bailloeul, il était difficile de passer à côté sans tomber sous le charme !

souris-ville, d'Odile Bailloeul

Pour l’amour du fil 2016, c’était comme à chaque fois beaucoup à voir, mais j’ai passé une partie de mon temps en « atelier » cette année. Envie d’apprendre des choses nouvelles sans doute… Est-ce que j’étais aussi appliquée que les petites souris ? Je ne sais pas, mais j’ai beaucoup aimé la matinée avec Claire Poitiers, de 36bobines, qui apprenait à ses élèves les bases du tissage.

Tissage, bases

J’ai adoré aussi l’après-midi avec Karen Ruane, dont j’admire depuis bien longtemps les travaux de broderie. Un ouvrage est commencé, mais il faudra certainement un moment encore avant d’en voir la fin !

patchacha

40 thoughts on “Pour l’amour du fil 2016

  1. Cette année c’est vendredi en fin d’après midi en nocturne, c’est gratos !!! Je profite.
    La radine se radine…
    Je n’apprécie pas les salons commerciaux où tout le monde paye une blinde, et au final il y a bien quelqu’un qui s’enrichit outrageusement !
    C’est mon côté modération joyeuse… soixante-huitard.
    Des bises et bonne continuation pour les ouvrages

    1. Si j’avais habité Nantes, j’aurais sûrement fait comme cela. Mais j’habite loin… Et puis j’aime, de temps à autre, apprendre au côté d’artistes . C’ était le choix pour cette année, j’ai donc peu fréquenté l’espace commercial. J’ai quand même apprécié de m’y balader, pour l’ambiance et pour les nouveautés (ce salon reste malgré tout assez classique ). Tu nous donneras sans doute tes impressions ?

  2. bonjour, et quelle chance, merci de nous faire partager vos découvertes. verrons nous d’autres photos de ce salon?
    belle journée. cathy

    1. Oui, c’était vraiment une belle journée, que j’ai pleinement appréciée ! Il y aura sûrement d’autres photos, d’autres points de vue sur d’autres blogs. De mon côté, je vous montrerai sans doute le travail réalisé avec Karen…

        1. Décidément bizarre ! J’ai prévu de changer un de ces jours l’outil qui me permet de gérer les commentaires, mais j’ai bien peur que cela ne doive attendre les congés de l’été prochain…

  3. merci pour ces photos. Mes copines vont aujourd’hui, mais vu mon emploi du temps je n’irai pas cette année. Je découvre aussi Karen Ruane et j’aime beaucoup cette broderie légère.

    1. Je crois que nous sommes 2 à avoir du mal à tout concilier (sans doute plus d’ailleurs…). Cc soir, après le boulot, j’avoue que j’accuse un peu le coup (il me faut plus de 2h30 pour aller à Nantes), mais je suis vraiment très heureuse d’avoir pu organiser cette balade. Et j’ai hâte de reprendre le joli travail démarré avec Karen Ruane !

    1. On a forcément des points de vue différents les unes et les autres. Mais que tu n’aies pas vu Souris-ville, alors là, c’est très étonnant ! Dans l’allée des expos, à peu près au milieu, à gauche les quilts, à droite Souris-ville… Et même pas sur le stand d’Odile Bailloeul ?

  4. J’aime ta concision et ton regard… J’y étais hier jeudi toute la journée et je me suis ré-ga-lée !!! Cela nous en met dans les yeux et la tête pour toute l’année …. A ta différence, je rentre avec 245 photos !!! Eh oui…. je sais…. C’est comme pour le reste : trop, toujours trop… Mais je ferai un album dédié sur mon blog alors que l’article sera, comme le tien, plus léger… En tout cas, j’ai adoré ce que tu as aimé : ce brodeur américain qui traite le shabby avec tant de charme et de poésie. Il était d’accord pour me broder me gilet dans la soirée 😉 et j’ai eu la chance de me trouver là au moment où l’interprète passait. Mon Anglais (ou américain !) trop léger n’aurait pas permis de lui exprimer toute mon admiration sinon….

    1. 254 photos ? Waouah, tu as mitraillé !!! J’avais très peu de temps « dispo », voilà sans doute pourquoi j’ai été très sélective. J’attends ton post et ton album avec impatience, j’ajouterai un lien vers eux sur ce billet. Le brodeur était sympa, il n’y avait pas d’interprète au moment de mon passage, mais j’ai réussi à lui dire mon admiration et mon peu de talent pour la broderie main ! J’ai aussi aimé parlé avec Paula Watkins, tu as feuilleté ses livres Mixed Média ?

  5. Pour ma part c’était hier….
    J’ai apprécié les expos, flâné dans l’espace commercial j’avais des achats à faire….
    Retour la tête pleine d’idées et d’images, les pieds en compote et la carte qui a viré au rouge !!
    Bizzzhhhh

    1. J’ai sûrement moins marché que toi, à cause des ateliers, mais je suis malgré tout rentrée un peu fatiguée. Le lever matinal, le trajet A/R… Mais plein les yeux aussi, et quelques achats dans le sac (un budget limité pour cause d’ateliers cette année, mais la carte « rosit » vite !).

  6. J’aime bien ce salon moi aussi mais je n’y suis pas allée cette année . Je ne connaissais pas non plus Karen Ruane , c’est délicat ce qu’elle fait j’aime beaucoup . Merci pour le reportage .

  7. Pour moi , c’était jeudi, j’ai suivi aussi l’atelier avec Karen, un moment très agréable avec cet artiste très sympathique .
    Il nous reste du travail …..
    J’aime beaucoup le travail qu’elle avait fait pour préparer les supports.
    Avec tout ton savoir faire et ton imagination, je pense que tu vas montrer encore de magnifiques réalisations grâce à cet atelier .
    Belle journée

    1. Dommage que nous ne nous soyons pas rencontrées ! Le tissu qu’elle avait préparé pour nous est magnifique. Mais il me reste fort à faire, tout comme toi ! Je profiterai de moments « tranquilles » pour terminer la broderie.

    1. It was really a pleasure to work with you Karen ! I will not read your blog in the same way, now, I can really « see ». This afternoon, I thought about the workshop, and I reached into the drawer for old laces ( and orange fabrics, because I absolutely loved your work with the pieces of orange fabric). But at first, I want to finish the work begun last Wednesday. And I remenber… Thirty-five ! See you soon, on your blog !

    1. J’ai carrément adoré, le cours était bien mené et je compte bien me servir de ce que j’ai appris avant peu ! J’ai déjà sorti mes restes de laine. Il ne manque que quelques heures de plus à mes journées…

  8. Quelle chance de pouvoir se rendre à un si joli salon… le moyen de trouver encore plus d’idées… même si les tiennes sont déjà très nombreuses et toujours originales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *