Petit bricolage : des étiquettes à patch

Tutoriels

S’il y a une chose que j’aime vraiment faire, c’est bien trouver un nom pour un ouvrage juste terminé.
Mais ce qui ne m’amuse pas du tout, c’est réaliser l’étiquette qui va derrière ! J’avais une bonne douzaine d’ouvrages non étiquetés. Il fallait vraiment faire quelque chose…
J’ai donc acheté du papier spécial transfert textile, tapé le nom de mes tableaux sur mon traitement de texte, inversé l’image par une opération de miroir horizontal… et imprimé le tout sans me tromper de face.
Ensuite, repassage sur le tissu : ça marche mieux quand le fer est bien chaud.
Et le tour est joué, voilà des étiquettes… Heureusement que c’est rapide parce que j’en ai une à refaire (erreur de date !).

étiquettes à patch

J’avais envie de les décorer un peu. J’ai alors utilisé des tampons à motifs couture pour lesquels j’ai craqué il y a un moment, choisi une encre qui ne part pas à l’eau… et hop !

tampons couture

Sue Spargo propose des étiquettes de ce genre pour ses ouvrages en kit (en tout cas dans celui que j’ai eu l’occasion de faire au Salon « Pour l’Amour du fil » l’an dernier) : un coup de tampon sur un rectangle de toile, reste à marquer son nom avec un feutre adapté. Pratique non ?
Peut-être moins de charme que les étiquettes brodées main, mais bon, chacun son truc.

Signer son patchwork
Il restera maintenant à les appliquer … et là, il y a quand même du boulot !

patchacha

6 Commentaires

  1. jubema29

    Encore un truc à essayer , mais vraiment pratique !

    merci pour ces bonnes astuces

    Réponse
  2. Patchacha

    Au moins ce truc-là ne prend pas trop de temps !

    Réponse
  3. zette

    excellente idée ! et bon courage pour les mettre en place !

    Réponse
  4. Patchacha

    Je croyais que ce serait long, mais en fait ça va vite, la moitié est déjà en place…

    Réponse
  5. mara 29

    Ca ne me plaît pas plus que ça , à moi non plus, de broder mes étiquettes!
    Question idiote: Il faut imprimer tout une page en même temps?
    Merci pour ta réponse!

    Réponse
  6. Patchacha

    J’ai imprimé toute une page par souci d’économie, pour utiliser au maximum ce genre de papier qui n’est pas donné ! Comme j’avais beaucoup d’étiquettes en retard, ça n’était pas un problème.

    Si on n’imprime qu’une demi-page, je suppose que le reste de papier n’est plus utilisable (trop petit pour être remis dans l’imprimante), à moins de l’insérer comme une enveloppe… mais alors là
    je crois que ça complique la mise en page !

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Encore un petit bricolage avec du CottonJet - Le blog de Patchacha - […] imprimé du texte destiné à des étiquettes que j’avais oubliées de faire lors de ma dernière série, et aussi…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !