Sacs, T-shirts… et guide ecoprint

par Patchacha
Tutoriel ecoprint

Dommage qu’on ne puisse pas vraiment aller se balader, parce que moi, je suis prête pour les sorties ! Voilà ma collection de printemps…

Enfin, une petite partie de ma collection. J’ai fait pas mal de teintures ces derniers temps. Et quand je dis pas mal, je suis sans doute en dessous du compte. Les échantillons d’ecoprint se chiffrent par dizaines !

échantillons eco print

En soie, en laine, en coton, en lin, en chanvre… En papier aussi…

A vrai dire, je n’ai pas attendu le printemps pour travailler. J’ai démarré la saison des teintures dès décembre, grâce à ma fabuleuse collection de feuilles séchées !

Guide eco print

Et bien oui, je collectionne les feuilles. Elles sont si belles en automne que je ne peux m’en empêcher… Alors, collectionneuse compulsive ? Non, collectionneuse intéressée ! Les feuilles séchées se réhydratent et sont parfaites pour les teintures d’hiver.

Démarrer tôt permet de transformer ensuite les coupons en trousses, pochettes , sacs et autres fantaisies… Pour les beaux jours !

sac eco print lin

Et les échantillons non utilisés sont soigneusement étiquetés et rangés, pour ma documentation personnelle.  

Je teins depuis longtemps, mais là, pourquoi une telle frénésie ? Tout simplement parce que j’ai décidé de rédiger un guide ecoprint ! Le projet me trottait dans la tête depuis un moment, mais… Un coup c’était oui, on y va… Et puis ensuite c’était non, beaucoup trop de boulot !

Cet hiver finalement, j’ai décidé de m’y atteler. D’une certaine façon, après le guide Tataki Zomé, c’était logique. Et mes notes sont désormais au clair, c’est le moins que l’on puisse dire !!!

J’ai passé en revue toutes mes recettes pour les fibres animales comme pour les fibres végétales. Celle avec de l’alun, celle avec du soja, celle avec… J’ai attendu avec impatience les premières feuilles pour compléter mes travaux, mis à bouillir mes marmites entre deux séances de télétravail… Dans ce tutoriel sur les empreintes végétales, je voulais vraiment être exhaustive. Tout a été testé, re-testé et re-re-testé, et le GUIDE ECOPRINT EST FINI !

Guide de l'ecoprint

Clic sur la couverture du guide pour plus d’infos.

Ouf, ont dit les Chats ! A vrai dire, ils étaient un peu fatigués de me voir les repousser parce que j’avais trop de boulot. D’ailleurs, je crois bien qu’il y en a un qui s’est plaint !

Et maintenant que c’est terminé ? Je vais continuer à teindre, évidemment ! Parce que c’est addictif… Et parce que le contact avec la nature me fait un bien fou !

Prenez soin de vous.

patchacha

Vous aimerez aussi

36 commentaires

albine 14 avril 2020 - 8 h 15 min

Monts et ..(.non pardon.)..feuilles et merveilles…
Quelle richesse..et puis faire de si belles choses avec des feuilles « fanées »Merci..Biz.

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 22 min

Comme quoi, tout peut servir ! Je range mes feuilles séchées dans des boîtes à chaussures, et comme ça, en hiver, je peux faire bouillonner les marmites !

Répondre
momobert 14 avril 2020 - 8 h 19 min

Merci, mille merci, Patchacha pour ce guide, tu fais mon bonheur. Commandé, téléchargé, yapuka 😉 Bisous

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 23 min

Merci à toi !!! Mais tu faisais déjà des merveilles avec des feuilles !

Répondre
Carracedo Rio marie 18 avril 2020 - 21 h 11 min

Bonjour Merci pour vos articles J ai commandé votre guide Une merveille J ‘avais déjà acheté le guide Tataki zome’ Que du bonheur Une question , lorsque je fais du Tataki zome’sur un t-shirt blanc , le blanc ne reste plus blanc J’ ai vu votre t-shirt dernière collection et il me paraît rester bien blanc. Comment faites vous ? Merci

Répondre
Patchacha 19 avril 2020 - 10 h 15 min

Merci beaucoup Marie pour votre confiance, et votre avis sur le guide !
Avec le martelage, comme indiqué dans le premier livre et à cause du bain, le blanc va griser plus ou moins. En revanche, avec l’ecoprint, c’est plus facile de garder le blanc parce qu’on a le choix des méthodes. Le T-shirt de cet article est celui que je montre dans le guide ecoprint que vous avez (p.58), sauf qu’entre temps, je l’ai lavé de très nombreuses fois pour vérifier que les empreintes tenaient bien. C’est la méthode la plus longue, mais pour le blanc, elle est parfaite !

Répondre
Marie carracedo 6 mai 2020 - 13 h 35 min

Bonjour,
Un tout grand merci pour votre réponse
Belle semaine et Bonne continuation

Patchacha 8 mai 2020 - 21 h 17 min

Maintenant, il n’y a plus qu’à 😉 !

albine 14 avril 2020 - 8 h 30 min

Oups..c’est enregistré..maintenant …trouver des cartouches et une ramette de papier…stock épuisé..déconfinement demandé!
Biz

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 24 min

Merci pour ta commande Albine ! Ici aussi, on est un peu juste côté cartouches… Allez, plus qu’un mois, enfin si tout va bien !

Répondre
Mara29 14 avril 2020 - 8 h 43 min

Bravo pour ce guide ! J’admire … bizh

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 25 min

Gros boulot, je suis soulagée d’avoir terminé ! Quoique… Il y aurait encore beaucoup de choses à dire 😉 !!!

Répondre
Evelyne 14 avril 2020 - 10 h 30 min

Voilà, c’est commandé, téléchargé… et en cours d’impression.
Merci beaucoup Patchacha !!!
Prends soin de toi… Tu es une personne précieuse !
Bises

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 26 min

Merci pour ta commande, et merci pour ta gentillesse ! Prends soin de toi aussi, et prépare de belles empreintes !!!

Répondre
Anne 14 avril 2020 - 10 h 48 min

Ma belle, je fais des impressions végétales, mais suis intéressée tout de même par le fruit de ton travail; je n’ai pas d’imprimante, plus de cartouche, ni rien. Peut- on recevoir ce livre sur papier ce que je préfère, évidemment; et comment fait- on? J’ai cliqué sur le lien, mais je n’ai pas trouvé (ou compris, car, en la matière, je suis une nulle de chez nulle!)
J’aime infiniment ton sac, l’alliance du noir et de l’éco print!!
Mille pensées et amitiés ensoleillées ………

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 31 min

Je sais bien que tu es une pro des empreintes, de toutes sortes d’empreintes !
L’histoire du Chat a été une belle « aventure imprimée », mais ce guide ecoprint ne fera pas l’objet d’une version « imprimeur », c’est trop lourd désormais pour moi.
Moi aussi, j’aime ce noir, il est arrivé par hasard, et même si j’ai cherché à mieux maîtriser les processus de teinture, le hasard a toujours pour moi une place royale en matière de création !

Répondre
Elke 14 avril 2020 - 11 h 38 min

Joli projet ! Ca fait du bien de mener à terme une idée qui nous tenait à coeur depuis longtemps. et la tienne voit le jour maintenant , c’est super !

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 32 min

Plusieurs mois, plusieurs années même ! Oui, franchement c’est bien quand on arrive au bout, quel que soit le devenir du projet en question d’ailleurs.
Mais j’espère que ton projet piqué libre mettra moins de temps à aboutir quand même 😉 !!!

Répondre
Mimiblue 14 avril 2020 - 11 h 55 min

Je suis vraiment contente que tu soies arrivée au bout de ce projet qui te tenait à coeur. Heureusement que Le Chat et Iowa étaient là pour te soutenir car tu travaillais tout de même un peu dans le secret !!! En tout cas, voilà de quoi récapituler des moyens et des méthodes…. Je sens qu’il va y avoir de l’ecoprint dans l’air !!! Et sur tes tissus à toi, j’ai remarqué ces feuilles qui, non seulement ont laissé leur empreinte de tanin, ont aussi fait un écho sombre comme une ombre portée. Très réussi !!! Bravo pour tout ça !!!

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 36 min

Ah, je regrette bien un peu de ne pas pouvoir reprendre les stages, parce que le direct, c’est vraiment top ! Mais c’est compliqué pour moi à cause du boulot, « l’autre », alors j’ai fini par me décider à allez chez les unes et les autres d’une autre façon. J’y ai mis tout mon petit coeur, et toutes mes astuces !!!
Et franchement, heureusement que les Chats étaient là pour m’encourager, parce c’était un énorme boulot, et que j’ai cru plusieurs fois ne pas réussir à aller au bout.

Répondre
Chantal 35 14 avril 2020 - 12 h 59 min

Merci pour ces bonnes idées
Bonne journée à vous
Chantal

Répondre
Patchacha 19 avril 2020 - 10 h 05 min

Merci à vous pour votre visite !

Répondre
patricia 14 avril 2020 - 13 h 46 min

Merci pour ce nouveau livre, c’est fait, plus qu’à l’imprimer, le lire et à réaliser de beaux ouvrages.
L’ouvrage Feuilles et Fleurs martelées fut un super guide. Le résultat super.
Soyez prudentes, restez toutes en bonne santé.

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 38 min

Merci Patricia, autant pour la commande que pour le retour sur le guide Tataki ! J’espère que vous avez des feuilles à portée de mains, pour pouvoir démarrer !!!

Répondre
isabeille 14 avril 2020 - 14 h 09 min

Qu’est-ce que c’est beau !! J’en suis bouche-bée!
Tu es une magicienne, Patchacha ! La texture du lin magnifie tes empreintes. Et ces tons d’automne…… tout est sublime !
Bises

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 14 h 41 min

Merci Isabeille ! J’ai tellement de plaisir à collecter les végétaux, les étaler sur mon tissu que j’enroule ensuite… C’est un contact très particulier, difficile à décrire, mais qui m’emplit je joie à chaque fois.

Répondre
Tiffany 14 avril 2020 - 18 h 11 min

Bravo superbe superbeee , très belles empreintes, bravooo Tiffany

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 21 h 30 min

Tu n’as jamais essayé sur des cartes ? A associer avec d’autres papiers… C’est sympa à faire !

Répondre
CLAIRE AVOINETTE 14 avril 2020 - 18 h 58 min

Ayant pléthore de feuilles séchées, c’est avec plaisir que je découvre qu’elles peuvent servir aussi !!!
Je vais commander ton guide, car je me pose beaucoup de questions sur le sujet, et ne maîtrise pas assez l’Anglais pour tout comprendre … et puis, si quelqu’une nous mâche le travail, pourquoi se prendre la tête ?
Sur tes photos, et vu aussi le long de tes articles, je trouve merveilleuse la diversité des tons, les ombres que l’on peut voir sur tes végétaux imprimés …
Allez, on cherche les ingrédients, et on se lance !!!
Bises

Répondre
patchacha 14 avril 2020 - 21 h 33 min

Toi aussi tu collectionnes les feuilles séchées ? Ah, nous sommes incorrigibles, comme si on n’avait pas assez de choses dans l’atelier 😉 !
C’est vrai que c’est fastidieux d’éplucher les parutions sur le sujet. Et puis il ne faut pas se leurrer, les petits trucs en plus qui aident bien ne sont pas dévoilés. Et d’une certaine façon, c’est logique puisqu’il y a des personnes qui ne vivent que des cours qu’elles donnent, ne pas dévoiler ces trucs est une façon de les respecter ! En tout cas, attention, technique addictive !!!

Répondre
la tulipe 15 avril 2020 - 15 h 35 min

Wouah, quel boulot tu as fait!!! Je me contenterai de continuer à regarder tes merveilles. Je ne me lancerai pas dans l’ecoprint, je crois que je ne serais pas assez patiente 😉 J’adore ton tee-shirt, entre autre… En fait, c’est un bonheur de venir chez toi et de découvrir des choses que j’aime et que je sais que je ne réaliserai jamais. Ca me repose :-))) Merci aux Chats de leur soutien sans faille. Merci à toi de m’apporter du bonheur à chacun de tes articles. J’espère que tu te reposes de ton autre boulot en ce moment. Je te fais de gros bisous très doux!

Répondre
patchacha 16 avril 2020 - 12 h 26 min

On ne peut être partout, c’est sûr. Et tant mieux, il y a plus de diversité si on ne fait pas toutes la même chose !
Je suis fan aussi de mon T-shirt. Réalisé de façon totalement naturelle… Il m’a demandé une semaine entière de préparation, alors quand tu parles de patience ! Et il a bien résisté aux passages en machine à 60° (il fallait bien tester la tenue des couleurs 😉 ) . Mais voilà, quand il s’agit de passion… Là, je souffle un peu, quand même !

Répondre
Liochka 16 avril 2020 - 10 h 30 min

Un sacré travail !!!! Merci de partager ton savoir et tes techniques. Personnellement, je ne fais pas ce genre de choses pour le moment, mais c’est toujours intéressant de voir comment ça marche.
Je comprends bien tes chats…… Ici impossible de m’asseoir a la table de création sans que le mien demande des câlins !!!!
Belle journée a toi.

Répondre
patchacha 16 avril 2020 - 12 h 29 min

On ne peut tout faire, et tant mieux, cela nous laisse la possibilité de rêver et d’avoir des projets, pour « un jour peut-être » ! Moi, j’espère un jour me remettre à la couture… J’ai des trucs coupés, mais pas cousus… Peut-être peur du sac à patates 😉 !!!

Répondre
miryl 16 avril 2020 - 11 h 42 min

Tes empreintes sont de toute beauté. Je n’ai pas l’espace pour m’y mettre en ce moment, bien que la tentation soit grande chaque fois que je viens voir ton magnifique travail. En tous cas merci de ton partage, source d’inspiration pour beaucoup d’entre nous.
Bises, bonne continuation, et caresses au Chats pour leur patiente contribution 🙂

Répondre
patchacha 16 avril 2020 - 12 h 34 min

L’ecoprint demande un peu de temps pour s’y mettre, le tataki zomé est plus simple au niveau de la mise en œuvre. J’ai toujours en tête ta belle empreinte de sauge ! C’était il y a longtemps !!!
En tout cas, je ne manquerai pas de caresser les Chats pour toi, ils demandent et redemandent des câlins à longueur de journée, et là, je n’ai plus de raison de m’en priver !

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience ou à des fins statistiques. Naviguer sur ce site implique un accord avec nos conditions. Accepter En savoir plus

close

​Créations textiles, teintures, ecoprint... Lancez-vous !

  • angle-double-right
    ​Abonnez-vous à la Newsletter pour recevoir les derniers articles.
  • angle-double-right
    ​Démarrez tout de suite en téléchargeant le guide "Piqué libre ludique" offert !