Virée à Saint-Thélo, pour Détissages

J’ai souvent lu avec intérêt les reportages de Mimiblue sur le festival Détissages, organisé chaque année à Saint-Thélo, et à chaque fois que Mimi annonçait l’événement, l’idée de m’y rendre me titillait. Mais c’était un peu loin,  et je n’étais pas forcément dispo… Le week-end dernier, enfin, je me suis décidée.

Un départ aux premières heures de la journée, des petites routes tranquilles sous le soleil matinal, un peu de musique pour m’accompagner, puis la découverte d’un joli village et des lieux d’exposition.

Détissages 2016

 

L’artiste invitée d’honneur, Pauline Sauveur

J’ai énormément aimé son travail, passant un long moment à lire ses textes et à admirer ses installations.

Installation Pauline SauveurBruissements intimes – Pauline Sauveur

Linges anciens, couleurs et mots…

Pauline SauveurBruissements intimes, détail – Pauline Sauveur

Des photos aussi, et toujours des mots…

Photos et mots Pauline SauveurDéveloppement du « livre-culotte » – Pauline Sauveur

Bien d’autres choses, mais impossible de tout montrer, alors je vous invite à découvrir son blog.

Sybille Besançon

J’ai également beaucoup admiré les sculptures de Sybille Besançon. Entre le tissage, la sculpture, la vannerie…

Sybille BesançonSculpture ficelle – Sybille Besançon

Fils d’inox, plastiques, tissus, végétaux….

Sybille Besançon, sculpteurSans titre – Sybille Besançon

Un travail que j’ai trouvé vraiment intéressant.

Tout comme l’était celui présenté par Veronika Moos et Erika Bourdel. Mais  les deux artistes n’étaient pas présentes au moment où je passais, je n’ai pu demander l’autorisation de partager mes photos,  aussi les garderai-je pour moi.

Pas d’inquiétude, la première a un site que vous pourrez visiter. La seconde travaille avec des papiers de récupération coupés en bandelettes, qu’elle organise ensuite en idéogrammes. Pas de site, mais le catalogue « Détissages », téléchargeable sur le site de l’Association vous donnera plus d’informations.

J’ai poursuivi ma balade avec deux autres expositions : « Chemins de Vie », de Sylvie Weber, et « Zéro euro » où artistes amateurs côtoient artistes professionnels sur le thème de la création sans bourse délier.

tuniques fils d'ortieTunique en fil d’ortie, création Sylvie Weber et Marcia Newsome. En arrière-plan, tapisserie Orakei Korako, Sylvie Weber

Et j’ai profité des ruelles et des photos exposées dans le village. Du marché du lin et vieux tissus, et du marché des tisserands également, où j’ai parlé teintures avec des passionnées…

Quelques heures hors du temps, hors du cadre, que j’ai savourées !

Edit du soir : d’autres belles images chez Mimiblue, bien sûr. Et je profite de cet ajout pour signaler les « billets de l’été » de Joséphine, qui mettent à l’honneur, depuis plusieurs semaines, des artistes textiles.

patchacha

 

28 thoughts on “Virée à Saint-Thélo, pour Détissages

  1. Oh, que tu as eu raison de te décider à aller voir l’expo. C’est très intéressant. Merci pour ce reportage et je ne vais pas manquer d’aller sur les sites de ces créatrices.

  2. Merci pour ton reportage et tes liens; Pauline Sauveur, j’en ai vu pas mal, l’année du concours à Argentat sur Creuse (Contenant) où j’exposais une « corbeille » . J’aime beaucoup aussi car j’aime l’idée du rapprochement étymologique entre textes et textiles. J’aime que cet univers textile soit si varié, riche et ne se limite pas à de gentils ouvrages de dames; Il y a une vraie recherche et un foisonnement d’idées et de techniques! Aujourd’hui en France, la météo sera au plus chaud en Périgord; ce n’est pas pour me déplaire……..Amitiés!

    1. J’ai passé un long moment à lire ses textes, Moi aussi, j’aime particulièrement ces/ses liens textes et textiles.
      Très chaud ici aussi aujourd’hui, mais je n’ai eu le temps de profiter « que » du ciel bleu. Tant pis, c’est déjà ça !

  3. PS: Sylvie Weber vit non loin de chez moi, est partie prenante au concours de Varaignes (où j’ai eu le prix cette année) j’aime ses œuvres les plus récentes (les japonaises) si tu vas sur son site, il est question de Varaignes. Elle, c’est une des rares grandes tisserandes actuelles.

    1. Il y avait de très belles tapisseries. J’avoue que le tissage me fascine et m’attire ! J’ai essayé sur un « vrai » métier, dimanche, grâce à une association (de Dordogne) qui faisait la promotion de cette technique. Cela demande un vrai apprentissage.

  4. J’ai découvert récemment l’existence du festival Détissages, j’aimerai y aller une fois, les expositions et exposants me semble très intéressants…
    Merci pour ton reportage
    Bizzhhhh

  5. Tes très belles photos ne seront pas concurrencées par les miennes, prises un peu à la va-vite. Je préfère donc partager ton article sur mon blog, cela me parait plus respectueux du travail des artistes. Tu y étais donc ? Et j’y étais aussi, dimanche, où comme chaque année j’ai retrouvé avec un vrai plaisir ma chère MLaure….. Elle mettra sans doute une photo ou deux lorsqu’elle sera de retour chez elle à moins qu’elle prenne ce temps sur celui de ses randonnées pour aliment FB…. En tout cas, nous nous serons loupées toutes deux et je le regrette bien. L’essentiel est que tu aies aimé ce petit festival. Si tu t’étais fait connaître auprès d’Anne, elle t’aurait sans aucun doute invitée pour une participation active l’an prochain….. Une démarche à envisager, peut-être ?

    1. Je crois que tu sous-estimes tes photos ! En tout cas, grâce à toi, j’ai vraiment pris plaisir à visiter ces lieux et à découvrir ces artistes. J’avais assez malheureusement interprété un de tes commentaires, pensant que tu n’irais pas, mais la prochaine fois, je crois qu’il nous faudra vraiment organiser une rencontre. Finalement, les Côtes d’Armor, ce n’est pas si loin !

  6. oh quel dommage, j’y vais en principe chaque année, histoire de rencontrer aussi Marie-Laure que je ne vois plus souvent maintenant et Mimi que je vois quand même souvent. Cette année je n’ai pas eu le temps de me déplacer. C’était une belle occasion de se rencontrer, peut-être l’année prochaine. Tes photos sont très belles.

  7. Oh, j’imagine bien comme tu as pu rouler en rêvant, puis déambuler, tranquille, l’esprit occupé par ce tu as vu au que tu vas voir … ce sont des moments à savourer !
    On trouve toujours de belles idées ou de belles mises en scènes lors de ces expositions … et que tu auras encore plus envie de nous montrer des ouvrages originaux.
    Je vais, à mon tour, me promener sur les liens que tu nous a si gentiment donnés.
    Merci et bises chaudes aujourd’hui, mais quel bonheur !!!

    1. J’ai vraiment eu la sensation d’être sortie du quotidien, d’être dans une bulle, avec à l’intérieur ce que j’aime ! Je n’ai pensé à rien d’autre, et cela faisait du bien ! Pour les liens, je vais en rajouter un ou 2, de ce pas !

  8. Bonjour ou bonsoir,
    j’arrive tout droit, comme un oiseau migrateur, de chez Mimi. J’ai voulu faire la curieuse puisque l’expo qu’elle nous présente est sublime. Que de magnifiques créations!!! Un grand bravo pour ces artistes.
    A bientôt. Nell

  9. Quel régal cette expo ! Merci pour ce partage et le lien « Les cahiers de Joséphine »… un blog que j’ai découvert grâce à toi avec grand plaisir ! Bise… et bonne rentrée !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *