Vivre…

par Patchacha
Vivre

Se lever le matin, avoir du mal à se réveiller, être en retard, pester contre la météo, sourire, avaler une tasse de thé entre 2 dossiers. Penser qu’on a raison et s’apercevoir qu’on a tort. Enfiler un pull, sortir faire une course. Avancer, tomber, se relever. Marcher dans le sable, courir sous l’averse, prendre une douche chaude. Douter, rire, pleurer de joie, pleurer de chagrin. Profiter du soleil, écouter les oiseaux, cueillir des fleurs, respirer, éplucher des pommes,  ajouter un peu de beurre dans la purée. Vivre.

Boire un pot, à la terrasse d’un café, fêter quelque chose,  se retrouver pour le plaisir de partager. Se rendre dans une salle de spectacle. Ecouter du rock. Vivre.

S’arrêter, le temps d’un silence…

L’urgence de la Paix, la paix avec Soi, la Paix avec l’Autre… La vie est tellement fragile.

Repartir dans le monde, et chanter alors même qu’on a envie de pleurer… Tourner le dos à l’ombre. Vivre.

patchacha

Vous aimerez aussi

22 commentaires

la tulipe 17 novembre 2015 - 7 h 29 min

Tu as raison pour tout, du début à la fin tes mots et ta broderie sont justes. Bisous doux de paix et de partage.

Répondre
poisson corinne 17 novembre 2015 - 7 h 56 min

bonjour,
Je ne savais pas comment le dire, ni l’écrire , et toi tu l’as fait et si bien…….merci !
je me permet de reprendre ton texte pour le partager ……j’espère que cela ne te dérange pas.

Répondre
Patchacha 17 novembre 2015 - 19 h 11 min

pas facile de mettre des mots. Tu peux bien sûr partager si tu le souhaites.

Répondre
Marie-Pierre 17 novembre 2015 - 8 h 11 min

Merci Patchacha pour ces mots vrais.

Répondre
Evelyne 17 novembre 2015 - 8 h 52 min

Vivre et aimer…
Merci Patchacha

Répondre
aline 17 novembre 2015 - 9 h 02 min

tu as raison il faut vivre et profiter de chaque instant! la vie ne tient qu’a un fil! Vivre.

Répondre
Albine 17 novembre 2015 - 9 h 21 min

Oui ! vivre, avec les autres, pour les autres… et pour soi…Biz….

Répondre
Mara29 17 novembre 2015 - 9 h 23 min

Merci pour ces mots qui soignent notre douleur….un peu !

Répondre
pascalinette 17 novembre 2015 - 10 h 32 min

la vie est très fragile,il faut trouver tout le temps les ressources pour continuer,on met plus ou moins de temps suivant les personnes,je crois qu’on a tous les moyens d’y arriver

Répondre
martichat 17 novembre 2015 - 15 h 32 min

Je ne prie pas parce que je suis athée et que les religions servent trop souvent de prétextes à des massacres, mais je suis d’accord avec ta façon de dire les choses. Il faut continuer à croire en la tolérance et la fraternité, même si ça semble difficile.

Répondre
Dilou91 17 novembre 2015 - 16 h 36 min

Autour de moi, certains sont en deuil, leurs enfants… c’est très difficile et actuellement aucun mot ne pourra apporter de consolation devant l’inacceptable.

Répondre
marie claire 17 novembre 2015 - 18 h 14 min

tes mots sonnent juste ! et , vivre pour soi et pour les autres et avec les autres malgré nos différences , est en effet la seule parade à la barbarie

Répondre
liochka 17 novembre 2015 - 20 h 15 min

très beau texte ! Tu es une poétesse avec les mots comme avec ton aiguille !

Répondre
Mimiblue 17 novembre 2015 - 20 h 55 min

Et encore, à la lecture de ton texte, ce serrement douloureux ; le même que lundi midi quand l’église a sonné midi puis marqué, une minute plus tard, la fin du silence général, le même qu’à chaque témoignage entendu à la télé…. Le même….
Bien sûr on rira encore, bien sûr on chantera encore, mais plus comme avant… Chez tout le monde, il manquera quelqu’un, chez nous tous, ils nous manqueront… Tous !

Répondre
Coeur de freesia 17 novembre 2015 - 21 h 08 min

Tu as joliment exprimé ce que l’on ressent…

Répondre
claire 17 novembre 2015 - 21 h 52 min

C’est tellement bien dit, qu’il n’y a rien à ajouter …
Si, quelques bisous …

Répondre
patchcath 17 novembre 2015 - 23 h 27 min

Je suis émue et je chante aussi pour ne pas crier. Je n’ai pas peur et j’aime la vie. Merci Patchacha

Répondre
kris 17 novembre 2015 - 23 h 49 min

vivre chaque instant comme le dernier.
merci pour ces mots

Répondre
Claudine G. 18 novembre 2015 - 13 h 46 min

Mettre des mots sur ces terribles évènements… pas facile ; pas facile car ils sont faits de désarroi, de tristesse, de volonté de rester debout, de besoin de tolérance et de respect, d’inquiétude mais aussi d’espoir, de respect vis à vis de ceux et celles qui défendent notre territoire et nos vies.
Vivre, espérer, respecter, aimer

Répondre
BETYLE 19 novembre 2015 - 13 h 12 min

Oui Patchacha… tout simplement Vivre et… Vivre simplement…

Répondre
Miryl 20 novembre 2015 - 17 h 47 min

Ton très beau texte et ta broderie sont empreints de retenue et donnent une expression sobre mais puissante à ces moments tragiques!

Répondre
Coralie 26 novembre 2015 - 9 h 13 min

Magnifique!

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience ou à des fins statistiques. Naviguer sur ce site implique un accord avec nos conditions. Accepter En savoir plus

close

​Créations textiles, teintures, ecoprint... Lancez-vous !

  • angle-double-right
    ​Abonnez-vous à la Newsletter pour recevoir les derniers articles.
  • angle-double-right
    ​Démarrez tout de suite en téléchargeant le guide "Piqué libre ludique" offert !