En ouvrant tiroirs et placards début janvier, je me suis rendu compte que j’avais divers matériaux qui désespéraient de ne jamais servir. Aussi ai-je eu envie d’en sortir un ou deux – du lutradur et un intissé légèrement épais – et de tenter « quelque chose ».

C’est toujours la nature qui m’inspire, bien sûr ! Mais pas d’oiseaux pour cette fois, plutôt des fleurs, pour un bouquet textile. Ou plus précisément des baies : baies de fusain, de lierre, cynorhodons, feuilles de hêtre… Bref, un bouquet d’hiver.

bouquet textile
Végétaux d’hiver, libre interprétation

Les techniques utilisées pour ce travail n’ont rien de particulièrement nouvelles. C’est cependant intéressant de retrouver des matériaux délaissés un temps. On a plus ou moins oublié ce que l’on avait déjà fait avec, on essaie autre chose et on en apprend encore un peu plus sur les possibilités offertes.

lutradur et piqué libre
Lutradur et piqué libre

Pour « embellir » l’ensemble, quelques points de broderie. Les premiers, des points avant à la main, ne me plaisaient pas. Je les ai donc décousus, et j’ai repris le travail à la machine, en piqué libre.

Des doutes quant aux couleurs choisies, quelques tentatives de superpositions pas forcément satisfaisantes, une nouvelle plongée dans des boîtes à trésors et puis enfin une version à peu près acceptable. Suffisamment en tout cas pour me donner envie d’explorer un peu plus avant le sujet !

art textile contemporain

En attendant, le bouquet textile est sur mon bureau. C’est bien de retrouver des matériaux dans ses tiroirs…

patchacha

63 thoughts on “Bouquet d’hiver

  1. Superbe ce petit tableau. La couleur du fil de ton piqué libre met en valeur l’impression. J’adore et il fallait oser utiliser une telle couleur.
    C’est vrai que parfois oublier une création dans un tiroir est une belle découverte par la suite.
    Bonne journée

  2. J’aime bequcoup ! Tu as vraiment des fonds de tiroir magiques… ou plutôt des doigts ?
    J’ai aussi dans une caisse du lutradur, pas encore utilisé. Peut-être prochainement .

    1. Au départ, on achète un mètre… Et puis finalement, on en a plus que nécessaire, ça traîne… Et puis un jour, une idée, et on a l’impression d’avoir des trésors ! Finalement, c’est bien !!!

  3. Je trouve que ton tableau a un air mystérieux qui me séduit beaucoup. Tu as bien fait de fouiller dans tes tiroirs. Et si les tiroirs de la mémoire textile sont un peu vides, la créativité et la liberté ont été bien présentes pour compenser 🙂 Bises

  4. C’est très léger, subtil, hivernal! Et j’aime ce que tu dis sur le fait d’essayer de reprendre des matériaux oubliés, donc faire autrement; ça fait avancer. On ne peut pas rester sur du déjà connu…

    1. Un peu de nouveau, chaque jour dans la vie, même une petite chose… Sinon, on est statique et finalement, on passe un peu à côté de la vie. Enfin, c’est ma façon de voir les choses, on n’est pas tous pareils 😉 !

  5. J’aime beaucoup moi aussi : douceur, subtilité et créativité . Merci pour vos partages et votre blog, je m’y promène c’est un régal pour les yeux et c’est reposant .

    Bonne journée,

    Michelle

  6. Je découvre comme un nouvel univers, un nouveau tracé ! C’est superbe !
    Nos tiroirs nous font de jolis cadeaux, mais de mon côté, ça passe aussi par un tri assez drastique en ce moment !! A mon façon !! lol !

    1. Ah, le tri, je connais bien ! Incontournable de temps à autre, parce que même si « ça peut servir », tout ne sert pas systématiquement et s’aérer l’espace c’est un peu aussi s’aérer la tête !

  7. Très sympa ton bouquet hivernal , plus tendre en tout cas que notre météo depuis quelques temps bien sévère ….
    Très jolie façon aussi d’utiliser le lutradur.
    C’est bien de revisiter les tiroirs , c’est vrai que c’est plein de surprises ! un peu comme les jouets d’un enfant , quand il en a trop et qu’on range un temps , avant de les ressortir….

    Bises et à très bientôt pour d’autres surprises partagées

  8. Oui c’est toujours sympa de retrouver des matériaux que l’on a déjà utilisé et dont on ne souvient pas toujours comment s’en resservir. En tout cas tu n’as pas perdu la main, car il est très beau ton tableau, très doux et en même temps très original. Bonne soirée sous la neige.

  9. Très beau, très pur… très Nature… comme tu sais si bien le faire ! Et encore bravo pour le piqué libre car je sais maintenant comme c’est difficile 😉 ! Bonne soirée et aux chats aussi !

  10. C’est vraiment un superbe tableau! Les teintes délicates relevées par la couleur chaude du fil, et la composition me plaisent énormément. Je ne saisis pas toutes les étapes (c’est normal) mais il me semble que tu as travaillé sur un fond papier…?
    En tous cas je suis fan de ce tableau, et je pense que tu pourrais le proposer dans ta boutique .
    Bises

    1. Tu as l’œil… Pas étonnant d’ailleurs ! Oui, il y a différentes sortes de papiers dessous (c’était le fond dont j’avais parlé lors d’une de mes visites chez toi 😉 !)
      ¨Pour la boutique, j’hésite toujours longuement avant…

    1. Ah, ce n’est même pas une question de « séparation ». C’est toujours de savoir s’il peut plaire ou non !!! Et toi, à quand ta petite boutique en ligne (ou en direct) ? J’ai été époustouflée par les derniers haïkus, et les poteaux à linge m’ont bluffée !

      1. S’il peut plaire ou non? tu rigoles, là je n’ai aucun doute…
        Pour les poteaux, c’est gentil merci. En fait il y a toujours l’idée d’une expo dans l’air, mais elle reste dans l’air et n’arrive pas à s’incarner, faute de disponibilité. Toujours autre chose de plus important à faire…à suivre…
        Bise

  11. Magnifique tableau !! J’en este sans voix … Les yeux écarquillés. Comment est ce possible ?
    Tu arrive à faire des merveilles… Tu peins des chef d’oeuvre en t’amuser avec tes restes de placard !!!
    J’adore ! Vive les placards qui débordent !!!!!
    Euh!!! Non… D’ailleurs ça me rappelle un défi que nous n’avons pas réussi à tenir….. Les vider un peu nos placards !!!!
    Biz

    1. Ah, ce défi ! tu sais que j’y pense souvent ? Je me suis ré-inscrite à des Puces pour activer un peu le mouvement, et je continue à aménager/ré-aménager mon espace couture. Je crois que je tiens le bon bout 😉 !

  12. Quel piqué libre ! Il est d’une régularité !!! D’une rectitude !!! On supposerait un point droit machine et pas un piqué libre tellement il est beau …..Compliments !!! Pour ma part, j’ai le souvenir d’un travail sur Lutradur avec décapeur thermique mais pas de résultat merveilleux…. Il faudrait que, comme toi, je tente de nouvelles expériences même s’il s’agit de techniques déjà éprouvées. L’idée de transparence et de flou continue de me plaire infiniment….

    1. Le travail au décapeur thermique a toujours été un peu délicat pour moi, peut-être parque de pratique. Cette nouvelle utilisation me plaît bien aussi… Hélas, je manque de temps ! Bah, ça viendra quand ça viendra !!!

      1. D’autant que la fonte au décapeur nécessite un travail de frottement sur le Lutradur pour qu’il garde la forme que l’on veut…. Il donne un bon résultat par transparente en revanche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *