La véritable histoire du Chat – Iowa

C’en est fini des hyperactives et autres dépressives ! J’ai enfin un petit camarade de jeu à ma mesure. Ou plutôt une camarade, et quelle camarade ! Elle s’appelle Iowa – à prononcer à l’anglaise, c’est son petit nom de baptême et on l’a gardé – mais je l’appelle aussi Io, Mme Io, YoYo, la P’tite… Bref, on s’entend comme 2 larrons en foire. Je vous en ai déjà parlé, mais je ne vous l’ai pas présentée officiellement, alors il est temps, avant qu’elle ne le fasse elle-même (elle adore l’ordi) !

Iowa était un petit chaton quand elle est arrivée à la maison. C’était en mai dernier. Elle est curieuse de tout, et pas compliquée pour un sou. D’emblée, on s’est plu ! Cela a été facile de partager l’arbre à chat avec elle…

chaton
On partage tout !

C’est une petite chatte très joueuse. Ca tombe bien, parce qu’Elle est souvent à droite ou à gauche, et moi, je m’ennuyais !

Iowa aime courir, sauter, faire la vaisselle, ramasser les miettes, manger du brocolis cru… Par contre, elle déteste l’aspirateur. J’ai eu beau lui expliquer que l’animal n’était pas dangereux, rien n’y a fait, elle se sauve dès qu’Elle le met en route.

petit chaton
Iowa, quand elle est arrivée à la maison.

Mais ce que la P’tite aime par-dessus tout, c’est l’atelier, et là, ça coince ! Moi, je sais depuis longtemps qu’il ne faut pas toucher à tout, et Elle et moi y cohabitions dans une parfaite harmonie. Il en va tout autrement avec Iowa, qui a l’énergie et la curiosité de la jeunesse. Tout ce qu’elle peut attraper, elle l’attrape. Et elle est très fière quand elle vient me voir avec un bout de fil ou un ruban volé dans la gueule.

Je crois qu’elle aimerait apprendre à coudre !

Parfois, j’entends rouspéter dans l’atelier. Je préfère ne pas me mêler des histoires des filles, je me contente de consoler ma pauvre camarade quand elle a été mise à la porte… Comme elle est de bonne composition, c’est plutôt facile !

Je l’appelle, elle arrive, ou elle m’appelle, et j’arrive. Petits coups de pattes, on roule en boules, elle court, je la suis, je cours, elle me suit… Je suis désormais le plus heureux des chats !

histoires de chat

54 thoughts on “La véritable histoire du Chat – Iowa

    1. Il y a tellement de bricoles en tout genre… Le souci, c’est avec un chat dans les parages, on passe plus de temps à jouer qu’à bricoler ! Mais dans le fond, est-ce que c’est vraiment un problème ?

  1. Jolie Iowa j’ai eu la chance de te voir en « vrai » petite peluche adorable et merci à ta Maitresse de donner de tes nouvelles.le Chat et toi, vous avez un bien joli  » trône « ….calins et biz.

  2. Enfin , Chat, tu nous présentes ta copine! Heureuse de savoir que tu es en bonne compagnie. Ta maîtresse râle de temps en temps dans son atelier mais mon petit doigt me dit qu’elle est quand même très contente d’avoir Iowa à la maison! Caresses à vous deux et bises à ta maîtresse.

    1. Ton petit doigt a raison ! Ce chaton nous a apporté encore un peu plus de joie de vivre.
      Mais il faut voir Iowa (ou plutôt l’entendre) gratter à la porte de l’atelier et pleurer pour avoir le droit d’entrer… Elle finit toujours par ouvrir. Et dans le fond, Elle lui passe tout, comme à moi d’ailleurs 😉 !

  3. Quelle jolie demoiselle ! C’est bien qu’elle s’intéresse déjà à la couture. Les miennes sont plutôt branchées cuisine, testeuses de plats…

  4. Merci beaucoup le Chat, de nous présenter ta petit compagne de jeu.. effectivement, la jeunesse a quelques inconvénients pour Elle… mais de nombreux avantages ..pour toi… sans compter qu’entre les bêtises, elle doit bien faire des câlins a Elle….
    et ronronner sur ses genoux…
    Tu as raison, les histoires de filles, faut pas s’en mêler!!!
    de gros bisous à Elle…. et une très belle journée à vous trois!!!

    1. Ah oui alors, les câlins, elle en fait beaucoup, et elle ronronne : sur ses genoux pendant qu’Elle coud, sur ses genoux pendant qu’Elle travaille à l’ordi (elle a pris ma place, mais je lui passe tout !), ou à côté de moi, tranquillement. Et là, je fonds !

  5. Elle était couturière dans sa vie antérieur et comme les chats en ont 7
    celles d avant stylistes, brodeuse,cela fait trois ,laissons lui choisir les futures
    après une longue vie auprès de sa maitresse, a profiter des fils rubans et autres bimbeloteries.

  6. Salut Mr. le Chat, heureuse de connaître ta copine! elle est bien mignonne et pleine de talents, et c’est sûr qu’elle aimerait se perfectionner en couture, c’est logique pour une fille 🙂
    Très jolie la « photo de famille » !
    Plein de caresses à vous deux et une bise à Elle

  7. Rhoooooooooooo elle est mignonne ta copine !!! Ma maîtresse l’avait vue en photo, petite, mais la revoir lui fait grand plaisir. Elle vient de le dire ! D’autant qu’entre temps, moi aussi je suis arrivé et j’ai mis le bazar dans toute la maison. Ca leur fait du bien aux « vieux parents »…. Ils avaient une maison bien rangée, maintenant il y a des joujoux partout, des balles qui traînent et des pompons tout mouillés de bave qui font des traces….. Ca leur change la vie ! Ils ont hâte que je grandisse mais moi je prends mon temps et je les oblige à se réhabituer à l’énergie débordante d’un jeune chaton … C’est comme les enfants : à peine les leurs sont partis mener une vie d’adulte, qu’ils reviennent avec des bambins et tout un arsenal de chaise haute, de lit pliant et de petit pot à pipi…Ca te bouscule des habitudes, tout ça. J’adore quand mes parents sont contraints de quitter leur zone de confort et, crois-moi Le Chat, je m’y emploie….et beaucoup !!!! Caresses à vous deux et léchouilles à ta maîtresse !! La mienne vous embrasse tous….

    1. Alors là, on ne pourrait mieux décrire la situation ! Moi, j’étais dans le fond devenu assez tranquille, un peu plan-plan peut-être, et Elle s’était habituée à notre fonctionnement. Maintenant Elle peste parfois contre une balle qui traîne ou une pelote toute emmêlée… Mais ça lui fait du bien et à moi encore plus ! Je bouge beaucoup plus, et c’est bon pour moi ! Elle, elle aime beaucoup nous voir jouer…

  8. Eh oui le Chat, la compagnie fait du bien … Avec tout ce que tu racontes, je crois que le chat de ma fille serait heureux d’avoir aussi de la compagnie … il semble s’ennuyer tout seul (surtout que là-bas, il n’y a ni tissus, ni fils, ni dentelles !), et en plus, ne recherche jamais les caresses, voir s’y dérobe souvent !!! Incroyable, non ?
    Alors, amusez-vous bien tous les deux, mais quand même, fait un effort pour faire comprendre à la petite qu’il ne faut pas mettre le souk dans un atelier !
    Bisouilles à ta maîtresse.

    1. Un chat qui ne recherche jamais les caresses ? Quel dommage, c’est si bon ! Peut-être qu’il n’a pas appris quand il était petit ? Il faut lui tendre la main et le laisser maître de choisir s’il veut un contact ou pas… Mais peut-être qu’un petit compagnon félin lui ferait du bien ? On ne sait jamais d’avance, c’est ça qui est compliqué !
      Quant au bazar dans l’atelier, ma foi, je ne m’en même pas. Je crois que ça l’oblige à ranger un peu plus encore (Elle a acheté des nouvelles boîtes et déplacé des trucs ces jours-ci… A moins que ce ne soit pour ces prochains travaux de peinture…)

  9. Salut le Chat,
    Ton post me console de la mésaventure « terrible » qui est arrivée à notre famille en matière de félins !!! Ton histoire est super et une amitié de chats, ça fait vraiment plaisir à voir !
    Des bises à Elle, à Yoyo et à Toi.

    1. On croit parfois que des trésors de patience et de tendresse de la part des maîtres aident les chats à s’entendre, mais ce n’est pas toujours si simple ! J’ai moi-même déployé des trésors de patience avec nos deux précédentes « adoptées », et cela n’a pas marché ! Heureusement, tout comme toi, on a réussi à trouver d’autres familles pour accueillir les minettes !

  10. Très jolie histoire ! En lisant ces quelques lignes je me suis déjà attaché à ton animal de compagnie. J’ai presque envie d’adopter un chat moi aussi. Bonne journée !

  11. Salut Le Chat and Co ,
    Les couturières, brodeuses, patcheuses,surtout si ce sont des artistes comme votre maîtresse, bref toutes les « enragées du fil et des aiguilles », sont comme les écrivains, elles ont du mal à vivre sans une boule de poils à leur côté ! Et leurs petits compagnons sont les plus heureux du monde. Caresses à vous 2 et toute mon admiration à votre maîtresse.
    PS : Dis Le Chat , j’essaie vainement de m’abonner à ton blog, mais impossible de faire réagir le lien que tu m’envoies à chaque fois pour la confirmation. Tu peux m’aider?

    1. coucou Evelyne, merci pour ce gentil commentaire ! Le chat m’a rapporté le souci, je ne sais pas pourquoi le lien de confirmation n’a pas fonctionné, j’ai essayé avec mon mail et ça a marché. Bon, on verra la technique plus tard, j’ai fait la confirmation moi-même pour votre adresse, vous serez désormais avertie à la parution des articles (le prochain sans doute mardi). Vous avez sûrement des chats ? Que serait-on sans nos petits compagnons ? Ils apportent tendresse et fantaisie à notre monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *