La véritable histoire du Chat – Une fille à la maison

Deux mois, presque, que je ne suis pas venu vous rendre visite ! Vous allez finir par croire que je suis plus occupé qu’Elle… Dans le fond, c’est un peu ça.

Allez, je vous raconte. Il y a quelques semaines, j’étais triste et découragé après notre mésaventure avec la petite chatte hyperactive. Et j’avais bien sûr écarté toute idée de nouveau compagnon à la maison.

Mais vous me connaissez bien maintenant, je suis sociable, drôle,  plein d’énergie et optimiste de nature ; je ne pouvais donc pas rester sur un échec. J’ai alors repris le chemin de l’ordi et consulté à nouveau les sites des refuges.

Oh là là, vous croyez que je ne vous entends pas ? Vous vous dites :

« Pas une bonne idée les chats des refuges, on ne connaît pas leur histoire, et on peut avoir de drôles de surprises  parfois ! ».

Pas faux ! Mais adopter un animal abandonné, c’est quand même bien, non ? Et puis notre mésaventure nous a assurément rendus plus vigilants…

C’est comme ça qu’un beau matin, Elle et moi sommes allés chercher Guiness ! Guiness, drôle de nom pour une petite chatte… Parfois, je l’appelle Miss boîte, ou Miss croquettes, ou encore Miss bavarde.

tableau textile chat
Une fille à la maison. Piqué libre sur lins et dentelles, 15x18cm.

Au concours The Voice Cats, elle remporterait sûrement le premier prix !

Mais je ne vous cache pas que les premiers jours ont été difficiles. Pas si simple d’adopter un animal qui a un passé, c’est vrai. Apathique, triste, pas un ronron… Son ancien maître lui manquait sûrement. C’est dur de changer de maison à 5 ans…

adopter un animal
Guiness, dans l’atelier. Elle n’y vient pas souvent, ce qui me laisse le champ libre !

Il m’a fallu déployer des trésors de patience pour l’apprivoiser. J’ai tout d’abord passé beaucoup de temps avec elle, mais à distance, pour ne pas la brusquer. Ce n’est que dans un deuxième temps que je l’ai approchée. Et enfin, on a pu jouer. Désormais, elle court et elle saute avec moi.  En plus, elle ronronne maintenant.

Certes, tout n’est pas gagné : elle a plutôt un fichu caractère… Mais moi, je suis une heureuse nature, et j’aime les challenges !

petite minette adoptée
Elle adore s’allonger dans la véranda…

En tout cas, il y en a Une qui est heureuse de nous voir ainsi. Elle est bien plus tranquille maintenant, lorsqu’Elle quitte la maison : pas de risque que je m’ennuie !

histoires de chat

46 thoughts on “La véritable histoire du Chat – Une fille à la maison

  1. Oh ! Je suis si contente que Guiness est ta compagne…. elle me ressemble comme une soeur ! Moi aussi j’etais un peu sauvage …je suis bientot depuis 13 ans chez ma maitresse, qui m’aime, et je fais toujours la folle malgré mon age .Bonne chance.
    Calins. JUL

  2. Heureusement que les noms propres sont invariables! Ta maîtresse ne peut pas mettre un S à la fin de Patchacha. On sent que vous êtres heureux d’avoir retenté l’aventure, réussie cette fois-ci avec une belle Guiness! Encore un beau tableau textile 🙂 La vie est belle! Caresses à vus deux et bises à ta maîtresse.

  3. Ah c’est un vrai plaisir d’apprendre que tu n’est plus seul Le Chat. Ici nous avons recueilli un pauvre vagabond borgne, mais pas question qu’il entre dans la maison Mimine lui arracherait l’autre œil. Elle n’est pas aussi sociable que toi!

    1. Il y avait aussi un vagabond dans le jardin ces derniers temps ! Pauvre petit chat… Guiness était toute retournée quand elle l’a vu. Il a disparu depuis. La vie de chat n’est pas facile pour tout le monde…

  4. Une histoire comme je les aime. Guiness c’est pas si mal : c’est féminin et super original. Elle est tellement jolie. Les chats c’est vraiment magique.
    Bises et joyeuse journée.

  5. Qu’elle est belle cette Guiness !!! Tu en as de la chance Le chat, finis les journées ennuyeuses quand ta maîtresse s’absente ! Ici, pas de projet d’adoption au programme. Il faut dire que je suis seul « maître » à bord depuis plus de 8 ans maintenant, avec de temps en temps les visites des voisins… pas toujours commodes… et finalement c’est bien comme çà ! Bel été et caresses à vous deux ! Chaussette

    1. Ah Chaussette, moi, il y aussi des chats dans les environs, mais on n’a pas la même vie ! Je suis content d’avoir trouvé une copine avec laquelle on peut vraiment partager les mêmes histoires !

  6. J’aime… une belle suite à la première aventure-mésaventure…
    une belle chatte.. j’adore son nom.. guiness…..
    allez, le livre continue!!!
    belle journée à toi,
    bisous, MIP

  7. Bienvenue à la jolie Guiness. Tu ne vas plus t’ennuyer maintenant en l’absence de ta maîtresse, c’est génial. Et ce qui encore plus génial c’est que vous êtes allés la chercher dans un refuge. Je ne peux qu’approuver et j’applaudis très fort 😉

    1. Il y a tellement d’animaux qui n’ont pas ma chance. Et les moins jeunes peinent à être adoptés, c’est si triste ! Mais bon, voilà, maintenant, on est deux à la maison, et on va pouvoir approfondir nos liens…

  8. Tout d’abord, félicitations d’avoir pensé à la SPA pour choisir un chat …
    Je n’oserai pas dire que GUINESS bat tous les records d’avoir été élue chez vous … je suis sûre qu’elle va oublier son traumatisme rapidement tant l’amour quelle va y trouver va la combler.
    Je vois sur ton ouvrage que tu as même pensé à lui offrir des fleurs !
    Belle vie à tous les deux, ou plutôt, tous les trois.
    Bises

    1. Ah, on n’avait pas pensé au livre des records non plus ! Aujourd’hui, elle bat les records de bouderie en tout cas… Heureusement qu’on est patients (enfin, sur ce terrain-là 😉 !).

  9. L’arrivée de Guiness me ramène 16 ans en arrière, à l’arrivée de Séraphine dans notre maison…. les débuts furent un peu difficile…. Séraphine nous avait choisi lors de notre visite au refuge, mais la vie était tellement différente avant qu’elle a eu du mal à s’habituer à nos caresses et bonnes intentions…
    Aujourd’hui nous habitons chez Séraphine… qui tolère plutôt bien la présence d’Hector, un compagnon à quatre pattes venu du refuge des chiens, et jamais rassasiée de caresses et d’exigences…
    La vie est belle pour tout le monde !!

    1. Voilà un commentaire encourageant ! Certains jours, Guiness joue, d’autres fois, elle se renferme encore sur elle-même. il faudra sûrement de la patience encore et encore, mais la vie est belle !

  10. Guiness a une bonne tête,je sens qu’elle est bien tombée,elle va être malheureuse!!on le sent d’ailleurs sur ton tableau,elle se dit déjà « dans quelle maison je suis tombée »
    passez une bonne journée tous ensemble

  11. Ohhh Le Chat mais, dis donc, tu n’es pas dans le détournement de mineur, dis-moi ? Hein ? Car Guiness, si j’en crois mon coup d’oeil, a moins de 12 mois…. N’est pas encore majeure, la fille …. Tu as bien de la chance d’avoir de la compagnie. Moi la seule compagnie qu’Elle ait imaginé est le chien de Mamie. Mais je l’aime pas. Elle s’en occupe beaucoup trop et l’Autre lui saute tout le temps sur les genoux. Alors je me mets sur le canapé et quand elle passe dessous, je lui saute sur le dos et le lui laboure. Na !
    Mais un autre chat, alors là, je ne dis pas non. D’ailleurs, je me suis aperçu que quand je chantais dans la cour, il en venait un, tout blanc, qui passait juste sa tête toute ronde derrière le toit du garage. On se regardait. Mais Elle n’a pas aimé et l’a chassé, disant qu’un jour ou l’autre on se battrait. Bah…. Qu’est-ce qu’Elle en sait, d’abord ? En plus, dans la maison voisine, la dame est arrivée pour les cinq mois d’été (ben si !) Alors il risque de ne plus venir de chat blanc mais peut-être un siamois que la dame avait apprivoisé et qu’elle laisse chaque fois qu’elle repart dans les îles où elle habite. C’est cruel, hein ?
    Bienvenue à Guess (bien chanceuse qu’elle ne s’appelle pas Guiness encore !!!)…. A bientôt.
    Gimmick

    1. Ah oui, elle a l’air menue cette petite mignonne ! Mais elle va avoir 6 ans, alors pas de risque pour le détournement de mineur… Pour le moment, on s’entend bien, mais il faut dire que je suis un pacifique. C’est plutôt elle qui a des troubles de l’humeur parfois : tantôt joueuse et bavarde, tantôt muette et immobile. Je crois que, malgré mes facéties, ‘l lui faudra encore un moment avant d’oublier le traumatisme de la séparation avec son ancien maître (il ne pouvait plus la garder, il a eu des soucis).
      Dommage que le petit chat blanc ne vienne plus, il était sûrement sympa. Et il n’y a pas forcément de bataille quand il y a eu un apprivoisement réciproque…

  12. Coucou Le Chat. Chic une petite copine au look de fantômette! Je te fais confiance pour l’apprivoiser peu à peu et bientôt partager de belles aventures félines. Je te trouve très craquant sur le petit ouvrage de ta maîtresse. On te sent plein d’attention pour la petite nouvelle lovée dans son petit panier douillet.

    Gambadez bien et ronronnez à mieux mieux dans ce printemps éblouissant.

    Bisous estivaux.

  13. Elle est vraiment jolie cette petite Guiness, je comprend que tu l’aimes bien. Apparemment elle a déjà ses habitudes sur le tapis et à côté du travail de ta maîtresse , et elle prend même la pause pour la photo. Avec un peu de patience tu devrais réussir à l’apprivoiser
    Bravo pour le tableau, vous êtes beaux tous les trois. Bises.

  14. Je n’ai pas de chat, pas de chien, trop nomade….Mais 6 ou 7 chats profitent de mon jardin en catimini, je les vois passer, félins, discrets………Et le tien au drôle d e nom a un charme fou; j’adore ton piqué libre!

  15. Que voilà une bonne nouvelle Mr le Chat! elle est toute mignonne cette Guiness!
    Bravo à ta maîtresse pour le joli tableau; je ne doute pas que vos aventures communes donneront lieu à d’autres tableaux, et qu’il faudra un deuxième livre, non? enfin, peut-être que je m’avance un peu trop…

    1. Deuxième livre, on ne sait pas encore ! Elle a beaucoup de projets, il faudra sûrement qu’elle choisisse !
      Mais en tout cas moi, je m’amuse bien avec cette petite camarade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *