Dessiner, graver, broder…

par Patchacha
linogravure

En début d’année, j’avais exprimé le souhait de pouvoir régulièrement « faire quelque chose de nouveau ». Plus largement, je désirais renouer avec de sujets laissés de côté, le plus souvent par manque de temps. C’est dans cette optique que j’ai ressorti, il y a plusieurs semaines déjà, gouges et lino. J’avais envie de me remettre à graver !

Et puis l’actualité est venue tout chambouler. J’ai abandonné mes outils et me suis concentrée sur mon « travail à distance ». J’étais un peu sonnée aussi je crois.

Mais j’ai fini par reprendre le chemin de l’atelier. Et j’ai retrouvé cette sensation de plénitude que j’éprouve à chaque fois que je m’y installe. Sensation si précieuse en ce moment !

J’avais envie de faire quelque chose de facile pour démarrer. Un peu de gomme, plus souple que le lino, et des motifs simples… Des motifs que je pourrai associer de toutes les façons possibles…

graver

Hum, c’était en tout cas mon idée de départ… La mise en œuvre s’est avérée moins évidente que prévue. D’abord parce que, sur ce projet et du fait des évènements, j’ai manqué de concentration. Mais aussi, et surtout, parce que je crois que j’ai perdu la main !

Bon, il faut le reconnaître, mes derniers travaux de gravure remontent à un moment. Les derniers ? Des tampons pour Noël 2017. Au fil du temps, il y a eu des chats, mais aussi des oiseaux, des feuilles, et même un travail plus élaboré. La mini-démo réalisée sur le blog à mes débuts ne fonctionne plus, mais c’est sans regret, il y en a de bien meilleures sur le Net si le sujet vous intéresse (démo gravuregraver un oiseau).

En tout cas, tout cela est bien loin ! Et quand on ne pratique que très occasionnellement, le geste est moins sûr. Bah, tant pis, le plaisir était là quand même.

Et puis ces travaux sur les fleurs en vases m’ont permis de travailler un peu les matrices multicolores… Et sur toutes les questions de calage qui vont avec ! Sur les associations de couleurs aussi. Une quinzaine d’essais pour en obtenir 3 ou 4 à peu près corrects, quel exploit !

motifs imprimés à la main

La gomme c’est un support facile à graver, parce qu’il est tendre. Mais peut-être un peu trop « mou » ? Pour les mouettes, j’ai préféré une plaque de lino souple.

Et j’ai terminé mes travaux par une impression sur tissu, juste pour le plaisir… Impression qui a fini sur un carnet brodé !

impression sur tissu

Les cartes, c’est pour quand le courrier circulera plus facilement.

D’autres idées ont germé, d’autres envies sont nées de ces modestes essais… Mais on verra plus tard. En attendant, j’espère que vous vous portez le mieux possible. Prenez bien soin de vous !

patchacha

Vous aimerez aussi

56 commentaires

Christine CESAR 31 mars 2020 - 8 h 12 min

Toi aussi nous espérons que tu vas bien. J’aime beaucoup tes mouettes 🙂 Des bisous

Répondre
Liochka 31 mars 2020 - 8 h 47 min

Hi hi hi !!! Plutôt pas mal pour une reprise !!! Tu as raison, les cartes sont pour plus tard. Le courrier est actuellement tellement irrégulier.
Contente que tu retrouvé ton atelier avec tout ce plaisir.
Belle Jouy
Biz

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 19 min

L’atelier m’a manqué, mais les premiers jours, je n’avais pas le cœur à y aller ! Et puis j’avais trop de boulot, pas simple de s’improviser télétravailleuse 😉 ! Et je mets bien mes cartes de côté, le courrier n’est plus distribué ici que 3 jours par semaine.

Répondre
Anja 31 mars 2020 - 10 h 22 min

Adorables cartes! Bonne inspiration….j’en fait des fleurs dans le passé ; porquoi pas faire des vases maintenant. Ton carnet est magnifique. Je suis heureuse que tu vas bien

Répondre
patchacha 31 mars 2020 - 11 h 03 min

Tu dois avoir une belle collection de tampons chez toi ! Plus qu’un ou deux vases à faire alors, c’est bien… Et comme on n’est pas distraites par les balades et activités extérieures, c’est le moment 😉 !

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 16 min

Oui, Christine, ça va bien ! Énormément de boulot les 15 premiers jours pour me mettre au télétravail, mais je suis à peu près au point maintenant, j’espère avoir plus de temps pour bricoler !

Répondre
albine 31 mars 2020 - 8 h 31 min

Prend bien soin de toi…ne te coupes pas avec tes gouges..il n’y a pas de place a l’hopital. J’aime tes mouettes qui me rappellent la Bretagne. Biz

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 21 min

Les gouges, jamais vers soi, c’est la règle… Mais là, je vais les laisser de côté pour quelques jours et plonger plutôt dans mes marmites de teinture. Heureusement que j’ai une collection de feuilles séchées !!!

Répondre
Cocopatch 31 mars 2020 - 8 h 43 min

ici, on s’accroche et on télétravaille avec les élèves. je n’ai jamais fait de tampons, je note l’idée!!

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 22 min

Le télétravail m’occupe beaucoup aussi, les 15 premiers jours, je n’ai pas décollé de l’ordi ! Mais c’est mieux maintenant, je peux enfin lever un peu le nez.
Les tampons, c’est assez facile, et il existe des petits kits pas trop chers pour se lancer.

Répondre
patchcath 31 mars 2020 - 8 h 43 min

C’est superbe 😉 ça nous rapproche de la mer et l’océan… un air de vacances quoi ! Garde-toi en forme <3

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 24 min

Rester à la maison ne m’a jamais vraiment pesé, mais la mer, l’air iodé, le sable sous les pieds me manquent quand même un peu !!!

Répondre
barbara 31 mars 2020 - 8 h 44 min

J’aime , j’aime , j’aime …
ça me donne envie de m’y remettre .
tes mouettes sont très réussies , et la variété des fleurs permet milles utilisations..
bon retour dans l’atelier 😉

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 49 min

Merci Barbara ! Tu ne devrais pas avoir de mal à t’y remettre, tu as sûrement du matériel à la maison !!!

Répondre
Tiffany 31 mars 2020 - 9 h 12 min

Bonjour oui tout à fait on est tous sous le coup de l émotion et choqué par cette terrible épreuve qui n épargne personne ni aucun pays,
C’est normal et humain de temps en temps de tenter de s évader de ce cauchemar par une occupation qui interpelle, bravooo pour tes créations toujours aussi belles , bon courage à tout le monde , Tiffany

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 26 min

Jamais je n’aurais imaginé vivre une chose pareille ! Je crois que c’est finalement justement le moment de se relier à soi-même et de s’investir dans les activités qui nous épanouissent.

Répondre
Mara29 31 mars 2020 - 9 h 16 min

Cela ne changera rien qu’on s’angoisse ou qu’on s’amuse …Autant s’amuser !

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 27 min

Tu as mille fois raison. Et la joie intérieure éclaire le monde !

Répondre
la tulipe 31 mars 2020 - 9 h 33 min

Je crois que beaucoup de personnes ont eu ce moment de sidération qui est complètement normal. J’aime beaucoup tes essais concluants 😉 Et je suis fan de ton carnet alliant impression, tissus différents et broderies. Je me régale toujours à venir chez toi! J’imagine que les Chats sont contents des conséquences de ce confinement. Ils vont bientôt nous le raconter? S’ils n’envahissent pas ton atelier! Bises douces à toi et caresses douces à eux.

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 30 min

Iowa a été malade au début du confinement, quel tracas ! Elle mangeait à peine… Je crois qu’elle ressentait l’inquiétude ambiante. Mais elle est totalement rétablie maintenant, ouf. Le Chat racontera sûrement cela mieux que moi (quand il aura accès à l’ordi, parce que le télétravail est prioritaire 😉 !).

Répondre
Mary 31 mars 2020 - 9 h 41 min

Merci Patchacha, pour ce bel article. Oui, bien sonnée et même si on s’adapte, les effets du confinement sont ressentis différemment que l’on soit seule, dépressive, malade, vulnérable et il faut faire appel à toutes nos forces intérieures pour mettre la tête hors de l’eau. Organisation drastique de la journée que je n’ai pas réussie à mettre en place malgré mon désir.
Mais avec un jardin on n’est pas à plaindre.
Enfant, ma maîtresse d’école nous faisait travailler avec le lino pour notre petit journal de classe : textes et dessins.
je vais m’y remettre, car j’aime beaucoup le dessin.
Hélas, Boesner à Bordeaux est fermé. mais j’ai beaucoup de rangements à faire…
Prudence pour nous tous.

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 37 min

Le confinement, l’inquiétude ambiante nous mettent face à nous-mêmes, et tu as raison, ce n’est pas forcément facile ! La présence d’animaux, d’un jardin aussi, sont de vrais réconforts. On vit un peu hors du temps, et, à mon sens, c’est l’occasion de faire le tri, tant à l’intérieur de nous que dans notre maison.
Si tu aimes le dessin, l’occasion est belle de t’y remettre ! Tu peux commander un petit kit sur internet pour démarrer, mais les livraisons sont incertaines, alors autant attendre un peu peut-être…

Répondre
miclep 31 mars 2020 - 12 h 07 min

Merci pour ce partage de rêves ! En ce moment, c’est nécessaire de s’évader par esprit ! J’ai beaucoup de mal à me concentrer sur un ouvrage. Prends soin de toi

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 17 h 17 min

Merci à toi pour ton commentaire ! La sidération, la difficulté à penser à autre chose qu’à cela, et puis petit à petit, l’allant revient… Mais on est « changé » à l’intérieur.

Répondre
Mary 31 mars 2020 - 9 h 43 min

Je rajoute car je vois qu’il manque une partie de mon com’ :
: merci à mon petit chien Ioko… qui me promène !

Répondre
Sabine 31 mars 2020 - 9 h 54 min

C’est toujours un plaisir de lire ton blog, particulièrement pendant ces jours confinés. Merci d’avoir eu cette énergie et d’avoir pris le temps pour nous. Ce joli carnet est un bel aboutissement. Bonne suite.
Sabine des Hautes-Alpes

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 39 min

Merci à toi Sabine de me lire ! Ces moments d’échange sont précieux dans la période actuelle.

Répondre
Anne 31 mars 2020 - 10 h 37 min

Demain, sur mon blog, de la linogravure, mais bien moins réussie!!! ET puis, je n’ai jamais essayé sur de la gomme (seulement le lino) et jamais essayé multicolores; comment fais- tu? Tu as deux ou trois rouleaux? En tout cas, tes vases avec 3 couleurs, j’adore absolument, même si tu as eu des ratés!
Oui, pour ce que tu dis, l’atmosphère est si bizarre qu’on a la tête un peu paralysée!
Merci pour ton bel article intéressant; jamais chez toi, nous ne sommes déçues!

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 47 min

Nos pensées et envies se rencontrent souvent, cela ne m’étonne même plus !
Je n’étais pas hyper satisfaite de mes essais, mais ce n’était pas si grave. Pour la couleur, j’ai fait des tampons séparés, que j’encre différemment (oui, j’ai trois rouleaux, mais tu pourrais n’en avoir qu’un, il suffirait de le laver après chaque couleur) : j’applique d’abord le tampon rectangulaire pour la base, puis le tampon-fleurs, et après, il faut bien viser pour positionner le vase. On peut laisser sécher entre chaque passage, tu verras, c’est amusant, surtout quand on voit que les fleurs sont 1/2 cm à côté du vase 😉 !

Répondre
Anne 31 mars 2020 - 10 h 44 min

Horrible oubli: j’aime beaucoup les mouettes posées sur le carnet! Ca, c’est vraiment chouette!

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 10 h 48 min

Ça, c’est mon envie de bord de mer !!!

Répondre
jocelyne 31 mars 2020 - 10 h 57 min

merci pour ce billet, toujours aussi sympathique cette promenade virtuelle…porte toi bien ainsi que les minous…ici aussi les activités tournent au ralenti mais tant que tout le monde va bien à la maison alors tout va…biz

Répondre
patchacha 31 mars 2020 - 11 h 06 min

L’essentiel, en effet, plus que jamais, c’est la santé ! Et on a enfin un peu de temps à nous, ça fait une drôle d’impression 😉 !

Répondre
Mimiblue 31 mars 2020 - 11 h 56 min

Sonnée tu dis ? Tu m’étonnes : tout à coup se dire qu’on est menacé puis qu’on est peut-être condamné…. Soudain mourir et tout laisser, alors à quoi bon ? Et puis à présent c’est savoir ce que sera le lendemain : pareil au jour d’avant ! Alors l’idée du temps revient petit à petit et je m’y remets aussi. Doucement, très doucement…. Des retards, des projets, des besoins immédiats comme les masques, bref, on apprend à vivre autrement et c’est très bizarre ! J’aime beaucoup tes mouettes. Les fleurs m’inspirent moins mais, comme tu dis, c’était histoire de se remettre en selle. Etant donné le résultat, tu peux y aller !!! Continue !!!

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 17 h 26 min

Oui, on apprend à vivre autrement, et assez paradoxalement, je commence à me détendre ! Et plus envie de retourner dans l’état intérieur « d’avant ». Je crois que cette épreuve nous change tous plus ou moins, les priorités ne seront peut-être plus tout à fait les mêmes.
Quant à la gravure, cela faisait longtemps que j voulais m’y remettre, mais je constate que faire des choses « de temps en temps » ne donne pas toujours les résultats attendus. Il faut se mettre à fond dans ce que l’on veut faire… C’est comme dans la vie finalement ! Mais je vais faire un peu de teinture avant de reprendre mes gouges, j’ai un projet derrière la tête 😉 !

Répondre
Nanou 31 mars 2020 - 11 h 59 min

Bonjour,
Par ces temps de confinement, l’oiseau représente la liberté pour moi…
La preuve, on fait un atelier avec mes petites voisines de 10 ans, par Skype.
Chouette, voilà de jolies mouettes !
On va tous trouver des ressources en nous.

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 17 h 18 min

En voilà une super idée ! Tu as raison, on a toutes bien plus de ressources que ce que l’on imagine.

Répondre
miryl 31 mars 2020 - 12 h 18 min

Magnifiques tes mouettes, et très jolis aussi les motifs à partir de gomme. Oui la situation a quelque chose de paralysant dans un premier temps, et en ce qui me concerne, les mails et les téléphones affluent et prennent aussi beaucoup de temps.
Mais la création est quand même un bon moyen de s’évader.
Restez en bonne santé, toi et les Chats.
Bisous

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 17 h 28 min

Ces mouettes portent mon envie de grand air… Mais j’attendrai sagement, les Chats sont de charmante compagnie ! Et les projets reviennent…

Répondre
Sylvie 31 mars 2020 - 13 h 43 min

Drôle de sentiment et de ressenti,j ai beaucoup de mal à retourner dans mon atelier et de finaliser des projets comme si j étais coupable de créer! Alors je fais du tri ,du rangement et du coup avec ce que je retrouve dans mes tiroirs Je fais chaque jours des petites vignettes en tissu laine-collage ,que je mettrai sur un rouleau en fin de confinement et que j offrirai à ceux qui me sont chères et qui me manquent!
Merci pour ce moment créatif ,bonne continuation ,prenez soin de vous

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 17 h 21 min

En lisant les commentaires des unes et des autres, je vois bien que je n’ai pas été la seule à avoir du mal à faire « comme avant » ! C’est une superbe idée que ce rouleau de fin de confinement. Comme un petit journal qui permettrait de transmuter l’épreuve.

Répondre
kol 31 mars 2020 - 15 h 06 min

bonjour,
s’il vous plait j’aimerai savoir comment vais-je recevoir le guide piqué libre . C’est le moment de travailler dessus.
merci de votre reponse.

Répondre
Patchacha 31 mars 2020 - 17 h 12 min

Bonjour, et bienvenue sur le blog ! C’est vrai que c’est le moment d’essayer. L’envoi du guide est déclenché automatiquement lorsque vous avez confirmé votre abonnement, vous avez donc dû le recevoir. Avez-vous vérifié dans votre dossier SPAM ?

Répondre
MIP 31 mars 2020 - 17 h 41 min

J’adore tes tampons.;.
j’avais dit que je m’y mettrai, pas encore fait…
le confinement, pour nous, c’est tris de cette immense maison, jeter, donner… mais VIDER./. donc, pour l’instant pas vraiment de temps pour autre chose…
mais dès la semaine prochaine.. je me suis donné jusqu’à la fin de semaine pour ranger mon atelier et me mettre aux teintures, broderies.. et tampons qui s’ajoutent!!!
Quelle encre utilises tu sur papier et sur tissus.. la bleue a l’air d’être la même, assez liquide.. pas vraiment « tissus »…..
prend bien soin de toi… Gros bisous, MIP

Répondre
patchacha 31 mars 2020 - 21 h 23 min

C’est un sacré boulot que de faire du tri ! Je suis passée par là, il y a sans doute encore bien des choses à éliminer…
Les encres ne sont en effet pas des encres textiles, mais des encres lino. Il faut une viscosité/composition particulière pour que cela accroche sur le tampon. J’en ai de plusieurs sortes, l’idée de ces essais était aussi de sélectionner les plus adaptées !

Répondre
kol 31 mars 2020 - 18 h 45 min

je suis vraiment désolée ,mais je ne l’ai pas reçu non plus dans les spams.et pourtant j’ai bien eu votre article du jour.
merci

;

Répondre
pascalinette 31 mars 2020 - 20 h 14 min

j’aime beaucoup tes mouettes,çà te fait un joli carnet;je sais que tu n’es jamais à court d’idées,j’aime venir découvrir tes créations
Prend bien soin de toi

Répondre
patchacha 31 mars 2020 - 21 h 19 min

Ah, les mouettes m’aident à m’évader… Et j’ai un faible pour les carnets. J’en ai une belle collection maintenant !

Répondre
CLAIRE AVOINETTE 31 mars 2020 - 21 h 25 min

Tu es surprenante … toujours des projets, même s’il t’a fallu un peu de temps pour t’adapter à cette « nouvelle vie » !
J’aime bien tes tampons de vases/fleurs, stylisés … Le résultat est sympa. Tu montres la manière d’étaler la peinture, mais, quelle peinture utilises-tu ? gouache ou peinture spéciale (à l’huile je crois) ?
Quant- aux mouettes, elles sont bien réussies, et bien sages à regarder l’horizon …. et leur place sur le carnet est joliment mise en valeur.
Je te souhaite bien du courage pour allier télétravail et atelier plein d’imagination et de créativité … Bises

Répondre
patchacha 1 avril 2020 - 17 h 47 min

J’aime apprendre, alors forcément, j’ai toujours des projets !
Et pour les tampons, ce n’est n’est pas une peinture qu’on utilise, mais une encre lino, pour que cela adhère à la matière, et c’est à base d’eau.
Mes petites mouettes aimeraient bien s’envoler, mais comme moi, elles attendent la fin du confinement !

Répondre
Anne 1 avril 2020 - 10 h 58 min

Merci pour tes explications; c’est vrai, j’avais su qu’il fallait faire 3 encrages successifs, mais là, je freine; laver chaque fois, c’est mimi caca, et puis un peu longuet pour l’impatiente que je suis; du coup, je suis plus admirative encore!!!

Répondre
patchacha 1 avril 2020 - 17 h 49 min

Je n’ai pas lavé à chaque fois, parce que j’ai trois rouleaux !!! Mais ça prend de la place quand on a un petit plan de travail comme le mien ! La prochaine fois, je ferai une couleur après l’autre et j’attendrai que le papier sèche…

Répondre
Anne 1 avril 2020 - 11 h 01 min

PS pour les fleurs à côté du vase 🙂 tu ne peux pas imaginer faire un repère? Par exemple au stylo Frixion et effacer en repassant? Sinon, ça donne le charme (incontestable chez toi!)du fait- main….

Répondre
patchacha 1 avril 2020 - 17 h 51 min

A vrai dire, j’ai une feuille avec des marques sous mes tampons, je pose le tampon dessus, face encrée vers moi, et la feuille à encrer sur le tampon en respectant les repères de la feuille de dessous… Cela évite de marquer le papier, mais n’empêche pas les étourderies et parfois le manque de précision !!!

Répondre
Christine 1 avril 2020 - 14 h 52 min

Merci de me rappeler que j’avais tout à la maison pour faire des tampons ! Du coup j’en ai fait 3 hier soir… Pas aussi beaux que les tiens, mais je suppose qu’il faut de l’entraînement. Et tester les différentes peintures.
Tes mouettes sont magnifiques ! Je crois que tes chats vont être jaloux !

Répondre
patchacha 1 avril 2020 - 17 h 54 min

On est toujours bien plus riche que ce que l’on imagine ! Et franchement, mes tampons, fleurs notamment, ne sont pas top : il faut vraiment de l’entraînement, autant pour le geste que pour donner de l’intérêt aux surfaces en différenciant bien les zones colorées des zones blanches. La prochaine fois, je travaillerai « moins petit ».

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience ou à des fins statistiques. Naviguer sur ce site implique un accord avec nos conditions. Accepter En savoir plus

close

​Créations textiles, teintures, ecoprint... Lancez-vous !

  • angle-double-right
    ​Abonnez-vous à la Newsletter pour recevoir les derniers articles.
  • angle-double-right
    ​Démarrez tout de suite en téléchargeant le guide "Piqué libre ludique" offert !