Eco print 3 – cotinus et cuisson vapeur

Je fais toujours le même circuit en vélo : je prends la direction du centre-ville, j’oblique vers mon jardin préféré, je longe la rivière, j’emprunte une allée boisée, je me dirige vers un étang et je retrouve la rivière, là où elle s’élargit et sent bon la mer…

… J’ai donc à peu près répertorié les végétaux que je croise sur mon chemin et que je peux utiliser pour de l’eco print.

Il y a quelques temps cependant, mon regard a été attiré par une couleur rouge inhabituelle. Ni une ni deux, je suis descendue de mon engin, et j’ai trouvé des déchets verts abandonnés sur le bas-côté. Côté couleur, ils n’étaient pas verts, mais pourpres : c’était du cotinus. Le cotinus, c’est une plante qui marche bien en teinture, et je n’en ai pas dans mon jardin de poche. Par contre, j’ai toujours un sac avec moi…

eco print cotinus
Eco print sur lins non mordancés, cotinus, eucalyptus et autres feuilles.

Les feuilles ramassées étaient belles…

cotinus pour eco dye

J’ai fait un petit stock, et pas seulement de cotinus, que j’ai mis à sécher.

feuilles pour teinture

Je ne sais pas trop si j’arriverai à faire de belles empreintes avec des feuilles sèches réhydratées juste avant… On verra.

Mais j’en ai prélevé quelques unes toutes fraîches au retour de ma balade, mises aussitôt sur le tissu.

bundles

Deux morceaux de lin, un peu de soie et du coton, que je n’ai pas plongés dans un bain, contrairement aux essais précédents : j’ai testé la cuisson vapeur.

Je n’avais jamais essayé cette méthode d’eco print. Elle m’a permis de n’avoir que les empreintes des végétaux, sans couleur de fond, donc pas de trace de liens très marquée à un endroit du tissu.

Il me semble également que les empreintes ressortent davantage. Je m’attendais à la couleur pourpre du cotinus, mais j’ai été assez étonnée de la couleur jaune obtenue à partir de l’eucalyptus.

Vous vous demandez pourquoi l’un de mes bundles est recouvert de plastique ? Un autre essai… Et des empreintes plus nettes encore autour des feuilles.

empreintes d'eucalyptus sur coton

Des essais à confirmer sûrement ! Mais pas tout de suite…

Baie de Kerogan

patchacha

 

49 thoughts on “Eco print 3 – cotinus et cuisson vapeur

  1. Oh que voilà un bel essai !!! J’adore et cela me donne envie d’y retourner (une fois de plus)…. Encore faut-il que je trouve un cotinus…. Bah, il y en a souvent dans mon paysage, reste à pouvoir atteindre les feuilles. Elles sont souvent trop hautes à attraper mais je vais aller voir dans le parc de la station, si ça se trouve il y a un arbre…. En tout cas il y a un ginkgo biloba : j’adore cette feuille tronquée

    1. Convoiter des feuilles… Finalement, il y a pire comme « vice » !!! A côté de chez moi, c’est un eucalyptus qui me fait de l’oeil, mais les feuilles sont trop hautes aussi : pour le moment, je n’ai pu travailler qu’avec des feuilles tombées ! Pour Noël, on pourrait demander un beau bouquet de feuilles (mais il n’y en aura plus beaucoup). As-tu testé le ginkgo en teinture ?

      1. Non, je n’ai pas testé la teinture de Gingko mais je pourrais. J’ai ce qu’il faut, je n’ai qu’à prendre…. En eucalyptus aussi j’ai : il y a deux gros eucalyptus dans le parc tout à côté de chez moi et les branches sont bien basses. Pas de problèmes pour les cueillir. En revanche, il n’y a que des feuilles longues et pointues (celles qui font de belles traces) mais il n’y a pas de feuilles toutes rondes. Les feuilles rondes que j’ai viennent de chez ma fille qui me les a envoyées par colis postal !!!!!!

          1. Ah bon ? Je croyais que ça donnait quelque chose ? Ah bon…. Peut-être en teinture, plutôt ? En tout cas, si un jour tu viens jusqu’ici, note qu’il y aura des feuilles d’eucalyptus à aller chercher !!!

  2. J’adore ta « petite cuisine » j’aurais quand même aimé retrouver la belle couleur de tes feuilles de Cotinus,peut-être la prochaine fois…..(de quoi je me mêle!!)les effets me plaisent tu t’amuses beaucoup et c’est la surprise pour toi aussi
    bonne semaine

    1. C’est une surprise à chaque fois, c’est vrai, il n’y a qu’à voir ce qu’ont donné les feuilles d’eucalyptus ! Avoir une image fidèle de la feuille ne doit pas être simple par contre ! Mais je vais continuer à « m’entraîner », tu peux me faire confiance…

  3. quel résultat!! ça m’intrigue! le plastique autour? n’empêche ca pas que le vapeur rentre dedans? le vapeur? tu as mis une casserole d’eau et un passoir? combien de temps? faut il laisser sécher avant ouvrir les paquets? autour de quoi as tu roulé le tissu? et peut-être pas de épaisseurs? oh des questions que j’ai….j’aimerai tant de regarder par ton épaule!

    1. Et moi j’aurais tant de plaisir à partager ma cuisine avec toi ! Mais bon, comme tu vis très loin, je vais essayer de t’éclairer un peu. Le plastique, j’ai vu cela sur des sites de teinture, je n’ai pas trop su pourquoi, alors j’ai essayé. Je crois que, plus que la vapeur, c’est la chaleur qui fait ressortir les pigments, et le fait qu’il n’y ait pas de contact eau/tissu m’a donné des empreintes plus nettes (la couleur n’a pas « fusé » autour). J’ai mis de l’eau dans le fond de ma casserole, et une passoire dessus, pour 1h30 environ. J’ai déballé mes bundles (enroulés autour de bâtons ou d’une pierre) tout de suite, parce que je suis d’une nature impatiente ! Voilà, je crois que je t’ai tout dit, tu n’as plus qu’à essayer !!!

      1. non je ne sais pas encore , on est en train de chercher , on est plusieurs à être intéressées , ce serait pour 2017 je pense , sauf si une opportunité se présente avant bien sûr ; ( je n’ai pas eu le  » récépissé  » de ta réponse par mail … heureusement que j’y regarde aujourd’hui )

        1. Pas forcément facile de trouver un intervenant. Je crois qu’il y a quelqu’un en Normandie, mais je ne sais pas si elle se déplace. Il me semble aussi que Val avait mentionné quelqu’un, mais je n’ai pas retenu le nom de la personne. Bizarre pour l’avis de réponse, tu as regardé dans les spams je suppose ?

          1. Ce sont les bizarreries de Internet…. Je pense qu’on sera obligé de se déplacer mais on va trouver c’est sûr puisqu’ on a très envie de travailler cette technique

  4. Une bien jolie balade pour aller au travail ! Perso, je ne traverse que de la ville … snifff !
    C’est l’avantage du vélo que de pouvoir s’arrêter partout où il y a quelque chose d’intéressant, et j’aime que tu aies toujours un sac « au cas où » !!!
    Tes essais sont bien réussis, c’est vrai que les contours sont bien plus marqués.
    Belle continuation. Bises

    1. Mon boulot est à 7 ou 8 min de chez moi à pied, pratique non ? En vélo, c’est « juste » ma balade-plaisir, ma balade-santé, ma balade-respiration, ma balade-méditation, ma balade-photos… L’endroit est beau, et avec les marées, les saisons, ce n’est jamais le même paysage. Bref, je m’éclate, et je ne pense pas, mais pas du tout au boulot !

      1. Mon boulot était (eh oui, suis en congés d’avant congé définitif, yesss), à 10/15 minutes en vélo … j’aimais beaucoup ce moment d’entre-deux où l’on peut PENSER ! (même si mon paysage ne valait pas le tien !!!) Tu le dis si bien, un moment à soi …
        Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *