Feutrer la laine, tutoriels inside

Feutre et tissage

Feutrer la laine tutoriel

La laine est chaude, douce et agréable à travailler. Elle se prête à toute sorte de techniques. Pour ma part, j’aime assez crocheter, mais je crois que c’est feutrer la laine que je préfère. Et voilà un moment que j’avais envie d’écrire un billet un peu détaillé sur le sujet. Histoire de communiquer ma passion !

Deux techniques pour feutrer la laine

Le feutre existe depuis plusieurs millénaires parce qu’il résulte d’un processus naturel ! En effet, sous l’action des frottements, de la chaleur, de l’humidité, les fils s’entremêlent et se compactent.

Feutrer la laine consiste donc à faire en sorte que les fibres s’emmêlent, s’accrochent, se densifient et finissent par former une belle étoffe non tissée.

Cette opération peut être réalisée :

  • soit mécaniquement, à sec : c’est le feutrage à l’aiguille.
  • soit par frottement, au contact d’eau chaude et de savon : c’est le feutrage à l’eau.

On peut utiliser l’une ou l’autre des techniques, selon le résultat attendu. Le feutrage à l’aiguille permet, par exemple, de réaliser simplement des petits personnages.

feutrage à l'aiguille

Le feutrage à l’eau autorise des pièces plus grandes, comme des vêtements, des bottes ou des sacs sans qu’il soit nécessaire de faire des coutures. Le feutre est une matière solide, chaude bien sûr, et très légère, c’est vraiment agréable pour un sac.

Les deux méthodes peuvent être combinées.

Le feutrage à l’aiguille est, à mon avis, la technique la plus simple pour démarrer. Elle peut se faire n’importe où, de manière discontinue et nécessite peu de place.

Quelle laine choisir ?

Pour le feutrage, on utilise de la laine… à feutrer. Il s’agit de fibres naturelles (de la laine de moutons !), que l’on trouve sous 2 formes :

  • la laine cardée, vendue en nappes. Elle contient un mélange de fibres courtes et de fibres longues entrecroisées. Elle est parfaitement adaptée au feutrage à l’aiguille, justement parce que les fibres sont déjà entrecroisées.
  • la laine peignée, vendue en bandes. Les fibres, longues, sont présentées en mèches. Cela permet de prélever de fines quantités, que l’on croisera ensuite pour le travail à l’eau. Il existe de nombreuses variétés de laine peignée : mérinos, alpaga, shetland… A choisir en fonction du projet (et du budget).

A noter : j’utilise de préférence de la laine cardée pour mes travaux à l’aiguille, mais rien n’interdit d’utiliser de la laine peignée : la première feutre juste plus rapidement sous l’aiguille. Elle est en outre facile à trouver et peu onéreuse.

Le feutrage à l’aiguille

Matériel pour feutrer à sec

Des aiguilles spéciales (aiguilles à feutrer), un bloc de mousse dense et de la laine, cardée de préférence. Éventuellement un support pour insérer ses aiguilles.

matériel pour feutrage aiguille

Attention aux aiguilles, le bout ressemblent à des petits harpons, et ça peut faire mal ! Un protège-doigt peut être un accessoire à ajouter à la liste du matériel.

Technique

Il s’agit de donner approximativement à la laine la forme voulue, de poser la forme sur la plaque de mousse, puis de piquer l’aiguille dans la laine. Piqueter sous tous les angles, ajouter au besoin de la laine jusqu’à obtenir une forme satisfaisante et assez dense (elle ne se transforme plus sous la pression des doigts).

Projets

Mes derniers projets ? Des carnets feutrés puis brodés et des petits animaux rigolos.

chouette feutrage aiguille
carnet laine feutrée

Mes premiers projets ? Une broche. Puis un porte-monnaie et un carnet assorti. Des boules pour un collier aussi…

Avec cette technique, on peut donc aussi bien feutrer à plat qu’en volume. Une petite souris jouet pour votre chat (enfin, si vous en avez un…), ça vous tente ? En lien, une vidéo (environ 6 minutes) pour apprendre comment faire. Pas de moi, pourquoi refaire ce qui existe déjà ?

A noter : quand on a des zones assez grandes que l’on veut travailler à l’aiguille, les machines type « embellisher » peuvent s’avérer utiles. Elles sont aussi appelées machines à puncher ou machines à feutrer. Elles comportent en effet plusieurs aiguilles « à harpon » et font le boulot – un peu – plus vite ! Une autre vidéo (environ 9 minutes) pour découvrir le sujet si cela vous intéresse.

Le feutrage à l’eau

Matériel pour feutrer à l’eau

De la laine à feutrer, de préférence en mèches, du papier bulles (plus grand d’environ 20/30cm que la surface de laine posée), une serviette éponge, un spray ou une poire à eau pour arroser la laine, du savon type savon de Marseille, de l’eau et un rouleau.

Technique

Déchirer délicatement des mèches, les déposer côte à côte sur le papier bulles en les faisant se chevaucher légèrement. Croiser une deuxième couche perpendiculairement. Répétez ces deux opérations plusieurs fois, en fonction de l’épaisseur souhaitée. Rien n’empêche d’ajouter des petites fantaisies au feutre.

laine feutré à l'eau

Préparer de l’eau tiède, y ajouter un peu de savon (1 cs savon râpé pour 1 litre d’eau), arroser la laine, poser du papier bulles sur la surface (bulles vers la laine) et appuyer délicatement plusieurs fois sur toute la surface. Ajouter de l’eau savonneuse sur le plastique, et masser délicatement le plastique (oui, oui, on masse !).

Quand les fibres sont bien aplaties, former un rouleau avec le papier bulles et rouler l’ensemble plusieurs fois (au moins 1 à 2 minutes), délicatement, sans pression. Procéder ainsi dans toutes les directions, Mouiller à nouveau en augmentant la température de l’eau, puis rouler à nouveau dans toutes les directions, en se servant cette fois d’un rouleau plus dur.

feutrage à l'eau

J’utilise parfois un morceau de tulle quand je savonne ma laine.

Elle devient de plus en plus dense et la pièce rétrécit. Il suffira ensuite de la rincer d’abord à l’eau, puis dans un peu d’eau additionnée de vinaigre.

Pour avoir une idée plus précise du sujet, parce que c’est toujours plus parlant en images, voici une vidéo à regarder (environ 5 minutes).

Projets

Cette méthode permet de réaliser de jolies pièces « à plat » que l’on pourra ensuite embellir. La pochette photographiée en tête d’article a été réalisée ainsi, sans connaissance approfondie de ma part.

Elle permet aussi de travailler « en volume », et de réaliser des bols, des sacs (le sac noir présenté plus haut), des pochettes « sans couture ». Pour cela, il est nécessaire d’utiliser un gabarit (appelé aussi chablon). La technique est plus élaborée et demanderait un article spécifique. Plus tard peut-être ?

Le feutrage à l’eau permet également d’insérer des fibres diverses : soie, fils et papiers… Le feutre nuno, qui associe la magie de la soie à la douceur de la laine, en est un exemple.

écharpe laine feutrée

Bref, les possibilités sont immenses. Je vais régulièrement admirer ce que j’ai épinglé sur un tableau Pinterest !

Sans compter le feutrage en machine à laver. Je ne parle pas du pull accidentellement mis en machine, mais plutôt d’une corbeille tricotée ou crochetée, que l’on peut faire rétrécir en machine pour lui donner plus de tenue. Un prochain essai pour moi, mais vous, vous avez peut-être déjà essayer ?

Voilà, j’arrive à peu près au bout de cet article. Il s’agissait de vous présenter techniques, matériel et possibilités offertes. Mais surtout de vous donner envie de feutrer la laine ! Je ne sais pas si j’y suis parvenue. Peut-être ai-je au moins réussi à vous convaincre de jouer avec les petits bouts de laine cardée qui traînent dans un tiroir ou un autre ?

De mon côté, je vais bien évidemment poursuivre « mon feutrage » : travailler d’abord sur de grosses fleurs en volume. Celle que vous avez aperçue plus haut n’était qu’un prototype. Le volume, l’ajout de matières comme le papier m’attirent beaucoup. Et puis je compléterai ma collection d’animaux : parce que c’est relaxant, rigolo à faire et parce que, montés en porte-clés, c’est trop mignon. Le prochain, ce sera ? Un chat bien sûr !

24 Commentaires

  1. isa

    belle et heureuse année 2021, c’est toujours un plaisir de voir ces merveilles, et peut être de tester:)
    merci pour ces conseils et techniques!

    Réponse
    • Patchacha

      Merci Isa pour ces voeux ! Les petits projets genre broche ou animaux feutrés sont simples à réaliser, alors si on a un petit reste de laine, pourquoi ne pas essayer ? Il existe aussi de nombreux kits de démarrage si on a envie de se lancer…

      Réponse
      • Claire Avoinette

        Hélas non, tu ne m’as pas convaincue ! Cette technique ne m’attire pas, et heureusement car j’ai déjà bien assez de pagaille dans mon atelier….
        Par contre, je me suis amusée une fois à mettre une petite pelote de laine dans ma machine à 90 ou 60 degrés plusieurs fois de suite… Ma fille l’a prise comme jouet pour son chat !
        Belle continuation à toi. Bises

        Réponse
  2. la tulipe

    J’avoue, j’ai regardé les images et n’ai pas lu tout le texte. Le feutrage ne me tente pas. Ce qui me ferait peut-être craquer est le côté tactile. Donc, je ne regarderai pas les explications 😉 Mais j’ai regardé avec grand plaisir les carnets, animaux et tout ce que tu as faits. Je comprends que tu aies envie de continuer, tu est douée!!! Oh oui, un Chat 😉 J’ai acheté il y a deux ans une demoiselle en feutre que j’adore. je t’envoie la photo! Bises 🙂

    Réponse
    • Patchacha

      Je crois en effet que les matières, il faut « les sentir », être en accord avec elles ! De toute façon, on ne peut être partout. Ce qui m’attire surtout, c’est la possibilité avec la laine feutrée d’un travail intéressant sur les surfaces. Intégration de papier, de soie, puis broderie pour embellir le travail… Voilà vers quoi je vais me diriger. Bon, je poursuivrai aussi le travail sur les surfaces en tissus, façon art textile. J’ai plein de projets en tête, tout ne figure pas sur le blog parce que j’ai besoin de temps pour mes expérimentations ! Et que le temps, c’est compliqué à trouver, parce que tous les actes du quotidien en sont gourmands (et le contexte fait que tout est plus compliqué et fatigant, notamment côté boulot !).
      PS : ta demoiselle est adorable !

      Réponse
  3. Mamylou

    La laine feutrée… j’en ai fait un peu en particulier avec mes petits enfants… sous haute surveillance il va sans dire … les aiguilles à harpon ne sont t pas très rassurantes…
    Aujourd’hui j’ai donné mon petit matériel et la laine… je n’ai pas suffisamment l’inspiration pour persévérer… contrairement à toi !! Tes réalisations sont toutes mignonnes et je reconnais bien là ta « patte « …
    Je te souhaite une belle année créative
    Bizzzhhh

    Réponse
    • Patchacha

      C’est en effet une chouette activité à faire avec des enfants… s’ils sont sages, et peut-être avec des protège-doigts. J’avoue apprécier les miens pour éviter les accidents ! Je me suis mise plus à fond au feutrage à l’aiguille parce que j’avais des restes après mon premier kit-broche et que j’avais racheté de la laine cardée sans avoir spécialement de projets. J’avais comme une envie de vider mes tiroirs en m’amusant, et j’ai bien avancé. Le feutrage humide par contre est plus gourmand en temps, en espace, et un peu plus délicat si on va vers des pièces un peu élaborées. Mais ça, c’est une autre histoire !

      Réponse
  4. Anne G

    Bravo pour ce A à Z du feutrage; je vais devoir y revenir…….j’avais suivi un stage avec une grande artiste qui faisait des dessins de laine sur soie; mais elle était TROP forte et je n’ai pas vraiment utilisé le savoir transmis………….Toi, c’est simple, beau, je dirais que la laine est tendre, émouvante, tactile………
    ET puis, heureuse de te lire à nouveau. Enfin!! JE te souhaite des voeux pour une année douce, tendre, chaleureuse comme le feutrage! Mais sans coups d’aiguilles!

    Réponse
    • Patchacha

      Belle année à toi Anne ! Ne t’inquiète pas, je range soigneusement mes aiguilles, elles ne sortent pas de l’atelier ! Tu fais bien de mentionner quelque chose que j’ai oublié de rappeler dans l’article : on peut réaliser de très jolis tableaux en feutrant la laine ! Mais pas de secret, il faut passer par un moment d’apprentissage, le temps de dompter la matière et d’acquérir quelques notions techniques. Le feutrage à l’aiguille est parfait je trouve pour des premiers pas ludiques, ou une reprise de contact avec la laine. Un petit chat en feutre, ça c’est trop mignon, j’ai hâte de m’y mettre !

      Réponse
  5. pascalinette

    Tout d’abord je te souhaite à mon tour une très bonne année 2021
    J’ai déjà testé le feutrage(j’ai un stock de laine à feutrer!!)j’ai bien aimé;je vais regarder les vidéos que tu proposes;bravo pour tes réalisations,j’aime beaucoup
    Bises

    Réponse
    • Patchacha

      Merci Pascalinette ! S’il y a un chat dans les environs, et un reste de laine, alors oui, il faut lui préparer une souris. Mais s’il n’y a pas de chat, une petite souris porte-clé, c’est sympa aussi !

      Réponse
  6. Josépha

    Bon début d’année à toi.

    Merci pour toutes ces explications sur la laine feutrée.

    Ta petite chouette est très mignonne.

    Je suis curieuse de voir la suite de tes expérimentations.

    Réponse
    • Patchacha

      Meilleurs voeux aussi Josepha ! La chouette symbolise souvent la sagesse, quoi de mieux pour démarrer l’année ? Il y aura sûrement du papier dans « la suite »…

      Réponse
  7. Miss Marple

    Je me suis régalée à lire ton long et joli article. Tes réalisations sont superbes et les petits animaux irrésistibles. Et comme toujours tu nous donnes envie. En plus c’est vraiment une activité d’hiver!

    Mes premiers pas ont eu lieu à Version Scrap il y a un paquet d’années. Quelques coups d’aiguilles dans les doigts plus tard je suis passée à autre chose mais j’adore le rendu.

    Comme je suis noyée dans une réforme professionnelle je ne vais a priori pas m’y (re)mettre cette année mais qui sait si cet article ne va pas semer une graine de redécouverte.

    Merci encore pour ce joli cadeau tutoriel de début d’année.
    Je te souhaite une belle année « malgré tout ».

    Au grand plaisir de te lire et de me télétransporter en Bretagne, bisous frisquets.

    Miss Marple.

    Réponse
    • patchacha

      Merci à toi pour tes voeux ! Feutrer la laine, c’est vraiment ludique et pas compliqué, tu t’y remettras sûrement un jour !
      Mais il est vrai qu’on ne peut tout faire, en tout cas pas en même temps… Et ce contexte, qui rend les choses plus compliquées, plus prenantes au niveau professionnel, n’arrange rien. Mais des jours meilleurs viendront, pas de doute ! Bizz

      Réponse
  8. Bricolette

    Belle et heureuse année 2021! Quelle bonne idée de débuter l’année avec le feutre: douceur et chaleur pour réchauffer notre actualité!
    Je me suis déjà essayée au feutrage à l’eau auprès d’une créatrice de chapeaux: j’ai aimé l’expérience mais je ne suis pas allée plus loin faute de matériel…Dommage , il y a tant à créer avec ce matériau!
    A bientôt pour admirer le petit chat.

    Réponse
    • patchacha

      Merci pour ces voeux !
      Peut-être que l’envie de feutrage reviendra quand mon petit chat arrivera ? Bon, je plaisante, d’ailleurs mon chat en laine n’est pas pour tout de suite. Le feutrage à l’eau est un peu plus exigeant que le feutrage à sec, c’est vrai. En matière de chapeau, je m’étais préparé un béret : je l’aime toujours !

      Réponse
  9. miryl

    On sentirait presque la douceur et la chaleur de cette laine feutrée rien qu’à regarder les photos de ton article, et je comprends parfaitement qu’on ait envie de pratiquer cette méthode. Les objets (sac à main, carnets…) que tu as obtenus sont simplement splendides. Moi je n’ai le temps de (presque) rien en ce moment 🙁
    Merci de ton partage et félicitations pour ta créativité.
    Bises!

    Réponse
    • patchacha

      Même si on ne pratique pas, c’est au moins réconfortant la laine, c’est vrai ! J’apprécie beaucoup mon sac qui est incroyablement léger (enfin, quand il est vide !), je rêverai de réaliser une veste… Un jour, peut-être ? Mais avant, il y aura des petits chats !

      Réponse
  10. liochka

    J’avais déjà envie d’essayer…j’ai je crois même avoir récupérer de la laine (don d’une « copinaute »)…..me reste a trouver le matériel et le temps !!!!
    Comme toujours tes projets sont magnifiques !!!

    Réponse
    • patchacha

      Si tu as déjà la laine, il ne manque que l’aiguille et un bloc de mousse (ça, on peut récupérer facilement : pas trop dense, pas trop mou : à la maison, il m’en restait d’un projet de coussin abandonné 😉 ). L’aiguille se trouve facilement sur n’importe quel site de bricolage, mais peut-être que chez toi, il y a encore des magasins de loisirs créatifs ? En tout cas, il y a moyen de créer des petites breloques très sympas !

      Réponse
  11. Dilou91

    Très intéressant. Merci pour toutes ces infos. J’en profite pour vous souhaiter une belle année 2021!

    Réponse
    • Patchacha

      Merci Dilou pour tes voeux ! A tester pour toi quand tu auras peut-être un peu de dispo ?

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !