Au club, tout le trimestre est consacré au sashiko. Pour ne pas être en reste, j’ai réalisé de nouveaux motifs.

motifs sashiko

Si deux d’entre eux sont plutôt classiques et brodés sur du tissu bleu traditionnel, j’ai choisi des motifs géométriques et un drap orange pour les 2 autres… parce que le traditionnel, c’est joli, mais j’avais envie de changer un peu ! J’ai trouvé les dessins géométriques tout comme la fleur dans un ancien Burda (mai 2008). Ils proviennent apparemment d’un bouquin d’Agnès Delage-Calvet « Sashiko », paru chez Marabout (pas trop cher d’ailleurs).

lotus brodé sashiko

 

sashiko11103

Si vous cherchez des motifs sashiko à broder, les liens de l’article « sashiko, un petit dessus de plateau  » sont toujours valables.

On en trouve aussi ici (c’est un blog danois je crois, mais les dessins sont explicites, il y en a des simples, des plus compliqués et aussi des rigolos, genre une grenouille !). En voici un exemple :


A suivre, pour savoir ce que vont devenir ces motifs …

ob_13f6ae_a-patchacha

4 Commentaires

  1. Patchacha

    Ca a dû être un énorme travail, moi je ne fais que débuter ! En tout cas c’est superbe, cela aurait pu faire facilement le dessus du quilt !

    Mais c’est vrai que c’est relaxant, et un petit ouvrage a l’avantage de s’emmener facilement n’importe où…

    Amitiés

     

    Réponse
  2. patricia

    Bonjour
    cette technique me plait beaucoup mais je me demandais comment fait on pour dessiner ses propres créations sur le tissu. existe t’il des outils pour tracer et respecter les espaces qui doivent être rigoureusement égaux ?
    merci de votre réponse

    cordialement
    Patricia

    Réponse
    • Patchacha

      Bonjour Patricia ! Je suis une inconditionnelle de « l’irrégularité », qui, à mon sens, anime les surfaces, mais effectivement, pour du sashiko, c’est bien quand c’est régulier. Il y a plusieurs techniques pour un tracé préalable : le stylo Frixion qui disparaît à la chaleur, le papier à décalquer (Clover), avec un tracé qui disparaît à l’eau (faire des essais avant), les crayons qui s’effacent à l’eau et aussi le Solufix, un non-tissé autocollant et soluble… J’en oublie sûrement. Je suis sûre en tout cas que vous trouverez l’outil qui vous permettra de réaliser de jolis motifs !

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Petites pochettes sashiko (tuto inside) - Le blog de Patchacha - […] voilà, j’ai utilisé tous les blocs préparés au club au cours du trimestre. Cette fois, j’ai réalisé des petites…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’ai toujours adoré les fleurs. Les tissus aussi !

Associations de matériaux, superpositions en tout genre, un peu de broderies main, un rien de piqué-libre… J’aime jouer avec les formes et les matières. Et j’aime partager mon univers.

Téléchargez les ateliers « Teinture facile/piqué libre !