Les transferts sur tissu – différentes méthodes

Un petit mémo qui reprend les différentes techniques de transferts sur tissu que j’ai utilisées, parce qu’on n’a pas toujours le temps de fouiller dans les différents articles (ici ou , ou encore ) !

Ces infos proviennent de mes modestes expériences, c’est donc sans prétention, et aussi des différents commentaires reçus. Elles s’enrichissent  au fur et à mesure !transferts sur tissu

Ma technique « chouchou » du moment est le transfert direct sur tissu, parce qu’elle est facile à mettre en oeuvre (pas d’image à inverser, pas de tissu à préparer).

Mais toutes les autres techniques sont utilisables, tout dépend du résultat recherché et du matériel dont on dispose…

Transfert direct sur tissu

  • Matériel : tissu fin et lisse, papier (ou bristol) et scotch ou Freezer Paper.
  • Technique : impression directe sur le tissu, fixé avec du scotch ou de la colle repositionnable sur une feuille pour rigidifier. Le tissu peut également être repassé sur du Freezer Paper.
  • Avantage/Inconvénient : j’ai eu largement le temps de tester depuis mes premiers essais de transferts, et je ne trouve pas d’inconvénient, c’est facile et pas cher !

Je privilégie ce type d’impression quand je ne prévois pas de laver mon tissu, mais d’après les commentaires reçus, les impressions une fois lavées sont juste un peu plus pâles (sauf avec l’encre Epson qui ne bouge pas).

impression jet d'encre sur tissu

Transfert au moyen d’un gel médium, à partir d’une image découpée dans une revue par exemple

  • Matériel : gel médium (magasin de loisirs créatifs) et image découpée.
  • Technique : badigeonner l’image de gel, laisser sécher une ½ heure environ. Remettre du gel sur l’image, poser le tissu dessus et appuyer un peu pour éviter la formation de bulles. Laisser sécher complètement puis avec un chiffon humide, enlever le papier.
  • Avantages : facile d’emploi , pas très cher (le flacon va durer très longtemps…)
  • Inconvénients : image inversée et un peu floue (cela peut être un avantage selon l’effet recherché), aspect légèrement plastifié.
  • Variante : ce type de transfert marche avec des images découpées dans des revues ou journaux. Mais on peut également utiliser des images trouvées sur Internet, les retourner pour éviter de les avoir à l’envers et les imprimer sur un transparent pour rétroprojection (spécial imprimante jet d’encre). On enduit ensuite le tissu de gel, on pose le transparent et on frotte avec l’ongle : la couleur a migré dans le gel. J’obtiens un tissu légèrement plastifié avec mon image.

collage textile

Transfert avec papier spécial pour transfert sur textile.

  • Matériel : papier spécial transfert textile (« papier » à imprimer, se trouve dans les magasins qui vendent des papiers divers pour imprimante.
  • Technique : ouvrir son traitement de texte, taper son texte ou importer ses images, retourner ces objets par une opération de miroir horizontal (si on veut le tout à l’endroit), imprimer sans se tromper de côté pour le papier transfert. Poser ensuite la feuille sur le tissu, placer une feuille de papier cuisson puis repasser (fer chaud, ça marche mieux). Technique très utilisée pour personnaliser les T-shirts.
  • Avantages : facile d’emploi, pas excessif au niveau du prix.
  • Inconvénients : penser à retourner l’image, aspect légèrement plastifié, surtout si le fer n’est pas assez chaud.

etiquettes02112

Transfert sur CottonJet.

  • Matériel : CottonJet (support tissu légèrement enduit, destiné à passer directement dans l’imprimante, à acheter dans des magasins spécialisés). Ce support existe en coton ou en soie. En coton, on trouve aussi une version « thermocollant ».
  • Technique : sélectionner les images et textes à imprimer… et imprimer.
  • Avantages : très facile à faire et produit facile à trouver, les couleurs sont fidèles, on a vraiment un tissu imprimé puisqu’on imprime directement sur celui-ci. Pas besoin de retourner l’image ou le texte, pas besoin de repasser… on imprime, tout simplement, puis on coud. Enfin presque ! Mon imprimante a visiblement eu un peu de mal à avaler ce papier-textile un peu épais et a patiné au début. Je n’ai donc eu que les 2/3 inférieurs de ma page… Mais bon, c’était un premier essai, je n’en ai pas fait d’autres depuis.

Astuce donnée par Michèle : Pour que l’imprimante prenne les feuilles de Coton Jet ou autres feuilles plus épaisses,coller avec de la colle repositionnable style 505 une feuille de copie normale à l’arrière de la feuille de Coton Jet.

  • Inconvénients : le support est assez cher (12€ les 3 feuilles).

transfert02125

Transfert à partir du BubbleJet set 2000

  • Matériel : un flacon de Bubble jet set 2000 (dans les magasins spécialisés) et du tissu, éventuellement du Freezer paper.
  • Technique : découper un rectangle de tissu au format A4, le faire tremper 5 minutes dans un peu de produit. Après séchage, fixer le tissu sur du freezer paper ou une feuille de papier avec un peu de colle temporaire ou même du scotch en bout de feuille (pour rigidifier le tissu avant de le mettre dans l’imprimante), puis imprimer les images sélectionnées.
  • Avantage : très facile, les couleurs sont vraiment belles. Le tissu se lave à l’eau tiède et les images tiennent bien dans le temps. Le flacon est donné pour 40 à 50 de feuilles, j’ai vu le produit en France en dessous de 30 euros, ce qui fait donc moins de 1 euro la feuille. C’est donc nettement moins cher que le CottonJet (et le Bubble jet est encore moins onéreux sur certains sites étrangers). Mais si on a juste une feuille à imprimer, le CottonJet suffit, et il est beaucoup plus courant.Inconvénient : aucun à mon avis, mais pas forcément facile à trouver.

transfert d'images avec bubble jet set

Transfert à partir de TAP

Attention, ce produit n’est pas disponible actuellement.

  • Matériel : un paquet de Transfer Artist Paper et du tissu (ou du papier, ou du bois..)
  • Technique : inverser l’image à imprimer sur l’ordi, imprimer sur une feuille de TAP, poser la feuille sur le support choisi et repasser jusqu’à transfert de l’image.
  • Avantage : très facile, les couleurs sont vraiment belles. Et ce produit n’est pas réservé aux transferts sur tissu, on peut aussi transférer sur des supports très variés et fragiles comme les sachets de thé !
  • Inconvénient : aucun à mon avis.

A voir .
Transfer Artist Paper

Pour inverser son image :

  • utiliser un logiciel de retouche d’images, par exemple Photoscape, qui est gratuit. L’option d’inversion est en bas de l’écran.

inversion d'image

Ou charger sa photo sur PicMonkey , et utiliser l’option « Rotate ».

  • utiliser un logiciel de traitement de texte : importer l’image, trouver les options liées aux images (le clic droit sur celles-ci marchent bien en général), et inverser.

comment inverser une image

Et voilà, il ne reste plus qu’à choisir sa méthode, et à vous les transferts sur tissu !
patchacha

Enregistrer

34 thoughts on “Les transferts sur tissu – différentes méthodes

  1. J’ai déjà essayé avec le papier transfert ,mais je n’aime pas trop l’aspect rigide de l’image ,je vais donc voir pour imprimer directement sur le tissu d’après vos conseils ,je vais faire un essai .
    Par contre ,je ne sais pas comment inverser l’image ,je ne trouve pas sur mon imprimante ,comment procède t’on à partir de l’ordi ? si vous avez la clé ,je suis preneuse .Merci pour tous vos bons conseils ,c’est un plaisir à chaque fois de vous lire .Félicitations et Bravo pour toutes vos superbes créations ,j’adore tout cela !! A bientôt .

    1. Bonjour Daniella, je suis ravie que mes articles vous intéressent. Pour inverser l’image, plusieurs options :
      – avec un logiciel photo (ex : photoscape), il suffit d’ouvrir la photo et de choisir l’option « inversion »
      – avec un traitement de texte, il faut insérer la photo dans un document texte et trouver l’option d’inversion (sur LibreOffice, avec un clic droit sur la photo, j’accède à un menu et je sélectionne « image », j’ai ensuite la possibilité d’inverser).
      Je vais ajouter des photos dans le corps de l’article pour illustrer cela, et je serais heureuse de savoir si cela vous a aidée.

  2. Oh! merci ,c’est vraiment trop gentil à vous sachant qu’avec tout ce que vous faites ,le temps est compté ,c’est assez clair et je vais y arriver ,je vois ,il suffit d’un petit rien quelque fois et ce n’est pas sans avoir cherché je vous assure ,je vais donc faire cet essai .
    Merci infiniment ,je fais des vœux pour vos futures réalisations .
    je vous avoue que je suis aussi débordée car tout m’intéresse et j’aime faire toujours de nouvelles choses !! des fois ,je me dis « j’aimerais savoir ne rien faire « !! …………..mais finalement ……..non !!! ça ne doit pas me correspondre !!
    Je vous souhaite une agréable et belle journée .

  3. je n’ai rien imprimé ou transféré sur tissu depuis un moment, j’ai fait donc une recherche sur google. Et surprise, je tombe sur ton article. C’est bien cette piqûre de rappel, tout y est. Je pense utiliser mon vieux bubble jet, même si c’est un produit qui vieillit mal. En tout cas ce blog regorge de conseils, un grand merci pour ce partage.

    1. Contente que cela te rende service ! Je fais moins de transferts qu’à une époque, alors tu sais que moi aussi, je vais relire mon article de temps en temps ? Je ne sais pas si mon Bubble Jet est encore en forme. En tout cas, j’ai en projet d’ajouter une ou 2 choses à l’article. Un jour, sûrement !

  4. Bonjour j ai imprimé une photo en collant en dessous de mon tissu coton fin une feuille A4 classique je suis assez satisfaite du résultat, le tissu est resté souple mais déception sur les couleurs qui ne ressemblaient pas du tout à l original : j ai refait un essai en saturant un peu les rouges ! Pire !!! Y a t il une astuce pour le respect des couleurs merci pour votre blog et vos conseils amicalement frederique

    1. Bonjour Frédérique, c’est vrai que l’impression directe fonctionne bien pour les transferts sur tissu. Mais je suis un peu embêtée pour vous répondre, parce que je n’ai jamais eu ce souci de couleurs « modifiées ». On dit effectivement que pour éviter qu’elles ne soient trop fades, il faut essayer de saturer les couleurs, de façon équilibrée je pense. Avant l’impression sur tissu, avez-vous testé sur papier votre image ? C’est peut-être un moyen de vérifier si les teintes sont assez saturées, et d’affiner le réglage. Peut-être aussi que le type de coton utilisé a une influence : j’ai remarqué que sur les tissus à imprimer CottonJet, les couleurs étaient plus vives (trame plus serrée, un tissu qui « absorbe » moins ?). N’hésitez pas à me tenir au courant !

  5. Bonsoir; Un petit kikoo pour vous remercier de toutes ces explications détaillées; il me fallait bien ça pour que je comprenne et me lance!!! J’essaie dès demain.
    Et pour ne rien louper de vous parutions je vais m’abonner,ce sera plus sûr que ma mémoire.
    Bonne continuation et merci pour tout.
    Bye.

  6. merci beaucoup pour tous ses conseils ! J’avais juste une question : Si on utilise un tissu foncé et que l’on veut imprimer du jaune ou toutes autres couleurs claires, quelle est la meilleure technique ?

    Merci encore !

    1. Je suis un peu en retard pour répondre, désolée ! Je crois que j’utiliserais dans ce cas un papier spécial transfert, qui existe en version « pour tissu foncé’. Le rendu est très légèrement plastifié, mais c’est vraiment fait pour des impressions sur du foncé !

    1. Bonjour Flavie ! Je n’ai pas spécialement de référence, j’ai fait simple, j’ai acheté celui que j’ai trouvé dans le magasin le plus proche de chez moi ! Mais je vais tester de nouveaux produits avant peu, je mettrai à jour mes tutos…

  7. Bonjour Patchacha
    Un grand merci pour toutes ces explications et techniques très intéressantes.
    Mais j’ai un petit souci , je cherche à me procurer du TAP mais je n’en trouve pas. J’ai été voir sur Amazon mais ils vendent plusieurs livres sur le TAP mais je n’ai pas trouvé le papier? Pourriez vous me donner les références exactes ?
    Un tout grand merci d’avance
    Francoise

    1. Je viens de faire un tour sur les différents sites susceptibles de fournir ce produit, et il a malheureusement l’air d’être indisponible un peu partout (y compris sur certains sites étrangers, un des composants « chimiques » n’existe plus !). Je ne peux donc vous aider dans l’immédiat, mais je vais suivre le sujet…

  8. Bonjour,

    Ton article est très intéressant mais je ne sais pas quelle technique utiliser pour faire un transfert de photo sur du coton enduit. Pourrais-tu m’éclairer ?

    Merci beaucoup de ta réponse.

    Catherine

    1. Bonjour Catherine ! Je n’ai jamais transféré sur du coton enduit et ne peux donc te faire un retour d’expérience. Mais je crois que si je devais me lancer, j’essayerai un médium…

  9. Bonjour, pour toutesles impressions faites à partir d’une imprimante, faut il obligatoirement une jet d’encre ? L’impression lader fonctionne t elle aussi ?
    Merci pour toutes cesinfos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *