Eco dye 1 – sureau, eucalyptus et fer

Eco dye, ou eco print ? Les 2 dans le même post, juste pour vous montrer ce qui est sorti de la marmite de sureau, et pour conserver quelques notes sur cette expérimentation.

  • Tout d’abord le sac (à l’origine un sac « de base », en coton écru) :

eco print sur sac coton

Pratique pour emmener de quoi bouquiner ou gribouiller dans la nature !

  • Ensuite des empreintes :

eco printFeuilles d’eucalyptus, coton teint en 2 étapes (sureau seul d’abord, puis feuilles), pas de mordant*.

eco printFeuille de géranium, coton, pas de mordant*.

Si j’avais été un peu plus patiente (ce n’est pas mon fort la patience !), j’aurais sans doute eu des empreintes plus marquées encore, mais ce premier travail me plaît beaucoup.

  • Les unis maintenant :

Tout juste sortis de la casserole, les tissus ont une couleur « framboise », mais l’oxydation et les rinçages modifient le coloris qui devient plus gris/mauve.

eco dye au sureauTeinture baies de sureau, sans mordant*, sur lin, coton et soie.

* Sans mordant signifie que je n’ai pas « préparé » mes tissus à recevoir une teinture : pas d’alun, ni de crème de tartre, ni même de noix de galle. En revanche, pour les tissus « à empreintes »,   j’ai ajouté du fer sous forme de rouille en fin de « bain » pour essayer de foncer les marques.

  • Les autres tissus enfin :

teinture végétaleBundles après ouverture, même bain.

Mon préféré, c’est le tissu en soie au premier plan. Peu d’empreintes (temps de trempage insuffisant), mais des coloris et « motifs » que j’apprécie particulièrement. Le tissu en laine (haut gauche) est amusant : il y a des empreintes discrètes de fougères et une marque brun-roux. Le contact direct avec les baies, le fond (oxydé) de ma casserole ?

J’ai appelé ce post « Eco dye 1  » . Il y aura évidemment d’autres essais . D’ailleurs j’ai ramené quantité de feuilles de ma balade en forêt hier. Je suis allée dans un bel endroit, calme, apaisant, un endroit où je n’étais pas allée depuis longtemps, mais où je savais pouvoir trouver de  l’eucaluptus… Dommage que cela n’ait pas fait passer mon gros rhume !

écorce d'eucalyptus

De quoi faire d’autres teintures. En attendant, vous pouvez jeter un coup d’oeil sur « Eco printed cloth and scarves« . C’est une petite vidéo sympa, qui donne envie de teindre…

patchacha

 

 

39 thoughts on “Eco dye 1 – sureau, eucalyptus et fer

    1. La teinture prend bien sur la soie, et c’est une si belle matière… J’irai admirer tes empreintes avec plaisir, je commence à lever un peu le nez du guidon, je devrais avoir davantage de temps libre prochainement !

    1. Je crois que toutes les plantes ne « tiennent » pas de la même manière (c’est assez bien documenté dans le bouquin que je viens d’acheter)… Je vais teindre avant peu de vieux T-shirts, et on verra à combien de lavages ils résisteront !

  1. les couleurs finales sont surprenantes (en tout cas pour moi qui n’ai jamais testé la teinture naturelle!….ni aucune autre…sauf celle des cheveux mais ceci est une autre histoire!)…Une belle surprise donc pour moi en tout cas, d e voir ici les résultats….sur la soie en effet c’est somptueux….Je reviendrai, te suivre dans tes expérimentations de sorcière, le mot sorcière pris au sens de sage femme….

    1. Ce genre de teinture, c’est parfois surprenant, même si je suppose qu’avec d’avantage d’expérience, on sait mieux où l’on va ! On doit pouvoir utiliser du noyer sur les cheveux, mais j’avoue que j’ai renoncé à cette teinture-là 😉 !

  2. fascinant ce que tu obtiens comme diverses couleurs et structures. je suis allée enthousiasment au teinture avec de la rouille mais aussi vite ma fille m’a averti pour les dangers d’infection de tétanos qu’on peut avoir….. tu le savais?

    1. Je crois que le tétanos n’est pas lié à la rouille mais à une bactérie dans la terre (bien sûr, si le clou a rouillé dans le sol, il peut être contaminé, mais mes pièces ont de toutes façons bouilli avant). Et rassure-toi, j’essaye de ne pas me blesser avec ce que je plonge dans l’eau. En plus, je travaille beaucoup avec des gants épais : ce n’est pas pratique, mais la dernière fois que j’ai rincé un tissu sans gants, j’ai eu le tour des ongles tout marron pendant 1 semaine, et je n’ai pas aimé du tout (cela n’allait vraiment pas avec mon vernis à ongles 😉 !).

  3. j’aime beaucoup les empreintes de feuilles ainsi que la soie ! décidément je crois que je vais m’y mettre !! je n’ai pas de vieux bidons mais des récipients en plastic ça va le faire ? et les ficelles qui tiennent les bundles elles sont intéressantes ? merci pour le lien vers la vidéo je vais aller voir !

    1. On peut teindre dans tout ! Les vieilles casseroles, c’est intéressant parce que cela apporte du fer, ou du cuivre, ou de l’étain, et que cela complète les mordants ou modifie la couleur. Les ficelles sont colorées, dans la teinte du bain…

    1. Ce sac va m’accompagner partout dans les prochains temps, autant pour ses empreintes que pour la phrase brodée… Et je vais sûrement faire quelque chose de la soie avant peu ! Enfin, quand j’aurai un peu moins de boulot !

  4. Oh, mais tout cela devient de la haute technologie …
    C’est certainement pour cela que les résultats sont parfaits !
    Sympa de voir les lignes se dessiner, les feuilles s’imprégner, les baies se délaver … ah, les mystères des teintures naturelles !
    La promenade en forêt en plus … beau bonus …
    Bisous

  5. Tes résultats sont sympas ! J’avais essayé la teinture végétale il y a quelques années, mais finalement je ne trouve pas ça si écologique et les couleurs sont tout de même ternes. En tout cas les miennes. J’ai finalement décidé d’arrêter mes expériences. Alors je profite de celles des autres 😉 J’ai hâte de voir la suite

    1. C’est vrai que les teintures naturelles donnent une palette particulière, et je crois bien qu’il me faudra expérimenter beaucoup pour élargir ma gamme ! A vrai dire, ce qui m’intéresse surtout avec ce type de teintures, ce sont les empreintes. Et j’essaye d’orienter mes essais vers des « éco-mordants », mais je ne m’interdirai pas un recours aux autres teintures en fonction des projets. Les teintures Procion épaissies en particulier, servent bien en sérigraphie !

    1. Hi Ragnhild, I’m happy to read you ! This « sac » is so easy to do that you don’t need to learn french, it’s a square ! And i simmer it in an elderberry pot, of course, plus rusty iron, plus eucalyptus leaves in the bundle. That’s all ! You don’t need to speak french, but I need to improve my english, i try to translate all India’s books (I mean exactly translate 😉 !)… Have you tried new dyeings ?

      1. Hi – yes I have but there is so little time!
        I have picked elderberry in the weekend so I can use ….
        I have tried to dye with indigo – that was fun! Got a Nice blue colour out of it! I put my Bento bags from the course into and was really happy about how they turneen out!

        1. Hi Ragnhild ! Indigo dyeing is not so easy. Mine was quite pale ! But it’s funny, you’re right. I’ve made 3 new bundles yesterday, I plan to let them in the pot much longer that last time, maybe my prints will be better !

  6. Un bien joli sac à remplir de tendres rêves !!! Tout ça est bien technique pour moi… je ne pense pas avoir la patience et le talent pour toutes ces tentatives mais j’admire tes essais et ta jolie « cuisine magique »…

    1. J’adore ce sac, je l’emmène partout ! Il y a 2 façons de voir les teintures : on met ce qu’on trouve dans la marmite, et on attend de voir ce que cela donne (pas trop technique) ou on essaye de faire les choses de façon plus « scientifique » (et là, ça se complique un peu). Je mélange les 2, ce qui fait que c’est assez amusant ! Et ça me laisse le temps de travailler (pour le boulot, malheureusement) entre 2 bains…

  7. Bon jour du dimanche ,je suis venue lire et admirer les résultats (ah le T shirt feuillu!!!!si beau!!!!!)de tes impressions végétales, après avoir vu sur d’autres blogs…J’ai essayé moi aussi hier….maintenant j’attends….chez toi en tout cas c’est bien beau!!!!!!cotinus oui je sais où je peux en couper….je garde l’idée….

    1. Cotinus, ça marche bien ! Aujourd’hui, j’ai acheté un peu de chanvre… Une autre idée de teinture… Mais le temps file trop vite !!! Garde l’idée, récolte un peu de temps,et savoure ce qui est déjà réalisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *