Fabriquer un livre, ou l’herbier teinture…

Lorsque je vous ai présenté mes cailloux cousus, je vous avais dit que j’avais une idée derrière la tête. Certaines l’avaient d’ailleurs plus ou moins deviné : je comptais réunir ces collages dans une sorte de cahier. Un carnet « tout fait » ne convenait bien évidemment pas, alors j’ai décidé de fabriquer un livre, avec des papiers épais, pouvant supporter des travaux légèrement en volume.

fabriquer un livre
Une couverture « nature »

J’aime vraiment le temps passé à ouvrir les tiroirs, à la recherche du papier qui ira bien, de la dentelle dans le ton assorti et des fils qui rehausseront l’ensemble…

papiers à superposer
Fleur séchée, petites branches, dentelles et autres embellissements…

Et une fois le matériel rassemblé vient un moment presque méditatif où l’on choisit d’associer les matières, de poser et superposer les morceaux choisis. C’est un moment qui dure pour moi, durant lequel je déteste être dérangée. Le temps est comme suspendu, je n’entends plus rien, je suis juste « sur/dans mon collage ». Je m’interromps parfois quand même, lorsque je ne trouve pas exactement la pièce que j’ai envie d’ajouter…  Et puis je m’accorde « un espace » entre la « page presque terminée » et « la page finie ». C’est alors que je retrouve une perle, ou que j’ajoute quelques points…

livre fait main
Couverture du livre – détail

Ce que je voulais rassembler dans ce livre ? Des cailloux cousus, des collages nature ? Oui, bien sûr. Mais ce carnet sera aussi une sorte d’herbier contenant une trace des végétaux qui me permettent de faire de belles empreintes ecoprint. J’ai essayé beaucoup de feuilles ces derniers mois, toutes ne donnent pas un résultat satisfaisant. Ce sera en quelque sorte un carnet de recettes…

herbier teinture
Mon herbier teinture, mon carnet magique…

Quelques idées pour relier ses feuillets…

Peut-être que vous aussi avez des photos, des échantillons cousus ou des petits formats à ranger, peut-être que fabriquer un livre vous tenterait ? Je l’ignore, mais comme régulièrement,  je partage avec vous le fruit de mes recherches en matière de tutoriels reliure…

5 façons de relier un livre
5 idées pour fabriquer un livre

1. Art scrap and more – 2. Nafeuse’magazine – 3. Zabby Allen – 4. Plumetis Magazine (un article assez détaillé avec d’autres liens) – 5 . L’atelier d’Angèle

Il y a bien des façons de relier ses feuillets, les scrapeuses en connaissent d’ailleurs certainement quantité ! A chacune de trouver la sienne, celle qui conviendra à ses travaux…

patchacha

30 thoughts on “Fabriquer un livre, ou l’herbier teinture…

  1. Merci pour cette idée et l’adresse des sites de reliure, car comme toi je commence à avoir beaucoup d’échantillons et il est grand temps que je les classe.

    1. Contente de te lire Line !
      J’imagine aisément la quantité d’échantillons que tu peux avoir. C’est déjà chouette de les classer, mais les présenter dans un joli livre, c’est encore plus chouette, tu verras !

  2. J’adore toutes les idées de reliure! J’en ai déjà fait quelques unes, assez simples, mais j’aurais aimé trouver un cours de reliure dans mon coin . Il y en a mais horriblement chers.
    Merci pour les liens
    Bises

    1. C’est vrai que la reliure, c’est un peu technique ! Mais les choses simples donnent aussi de très jolis rendus. De mon côté, je me limite à ces basiques : c’est difficile d’être partout !

  3. j’adore ton herbier! la façon de relier les pages avec un bout de bois est bien trouvé. Sous mes mains j’ai un livre ‘smash’ fait avec des nombreuses papier dans les boîtes de médicament qui hantent notre maison ces dernières années. C’est du papier et fétichiste du papier je n’en peux jeter aucune. Dedans je colle ce qui me plaît d’un coup d’œil…les pages sont individuel mais commencent raconter une histoire…..il faut j’en raconte sur le blog une fois.

    1. Je ne suis pas étonnée que tu aies des livres toi aussi ! Bonne façon de détourner les choses que d’utiliser les boîtes de médicaments, un bon moyen de les voir « autrement » !!!

  4. J’ai déjà fait des reliures simples (le prof de lettres que je suis a animé des ateliers-livres évidemment) mais tes photos résument bien les innombrables possibilités! quant à ton cahier, il est magnifique et la façon méditative que tu as empruntée, fort joliment racontée. Bises!

    1. Du simple et du moins simple dans les reliures… Mais les choses simples, dont fait partie la méthode que j’ai employée, laissent davantage de place à la rêverie, et c’est aussi bien !

  5. J’adore ton herbier, moi aussi…. Le principe de la reliure est certainement le meilleur moyen de classer des éléments en relief néanmoins il n’est jamais facile de mettre en pages des feuillets comportant des galets étant donné l’épaisseur.
    La reliure est fascinante. Des ficelles, des noeuds….. cela ressemble bien à de la couture..
    J’ai craqué : j’ai remis ça !!! Quatre bundles ont été « cuits » ce midi… Mais j’attendrai trois jours avant d’ouvrir. Alors il va falloir faire preuve de patience et ça, c’est le plus difficile !

    1. Je viens de voir tes bundles, il y en a une belle quantité ! Et des grandes pièces en plus… C’est toujours mieux en tout cas d’attendre un peu, même si c’est difficile… S’ils ont été mordancés, c’est un peu moins nécessaire.

  6. C’est tout à fait vrai qu’il faut laisser un peu mûrir sa réflexion avant de finaliser totalement son ouvrage (c’est comme les mots croisés sur lesquels tu bloques, que tu laisses de côté, et que les réponses deviennent évidentes lorsque tu t’y remets !).
    Ta couverture est géniale, j’adore le mélange de matières, un peu comme les pages « accumulation » en livre textile !
    Le papier épais dont tu parles serait-il du papier aquarelle ? Sinon, je me demande quel type de papier épais on peut trouver facilement ?
    Merci pour les liens de relier les pages … je vais souvent voir tout ça sur You Tube … et ça donne trop d’envies !
    Merci encore à toi de nous faire rêver ….
    Bises

    1. Il y a tellement de choses intéressantes sur Youtube ! Mais je n’ai déjà pas le temps de faire des visites régulières aux copines, alors Youtube, ce sera pour plus tard.
      Côté papiers, le choix est vaste, il suffit d’entrer dans un magasin de fournitures d’art, de toucher les papiers, et de choisir… Mais trop épais, c’est difficile à coudre et pas assez, ça gondole au collage.

  7. Merci pour ces bonnes idées ! Mon problème est souvent la difference de taille entre tous mes echantillons…
    En me promenant à Tours je me suis arrêtée au musée de la typographie et en suis ressortie avec des feuilles de papier en papyrus et d’autres en boîtes d’oeufs recyclées ! Je n’hésiterai pas à passer ces dernières sous ma machine à coudre, c’est un papier facile à fabriquer.
    Bon week-end

  8. superbe herbier;. j’aime beaucoup…
    je ne suis pas trop « papier ».. je préfère le tissus, mais pour un herbier.. c »st mieux!!!!
    de gros gros bisous devant mon beau tableau!!!
    belle journée à toi

    1. Je suis une paper-addict, et je crois que cela ne va pas s’arranger ! J’aime le toucher, le déchirer, le coudre…
      Et il y aura d’autres tableaux « mer », mêlant fibres en tout genre… Mais il me faudrait davantage de temps 😉 !

  9. Ton carnet est tout simplement sublime. Je craque pour ce côté nature et ce mélange de matières. Vraiment magnifique.
    J’ai récemment préparé quelques carnets faits maison (reliés ou collés), il ne me reste plus qu’à les décorer – j’ai quelques idées 😉
    Et pour une séance d’ecoprint, j’attendrai qu’il fasse moins chaud chez nous. Bisous

    1. C’est vraiment sympa d’ajouter des branchettes et autres éléments « nature » ! J’aimerais aussi trouver du temps pour refaire du papier… Mais il faudrait aussi qu’il fasse un peu moins chaud. torride aujourd’hui !!!

  10. J’admire moi aussi ton album « nature »,,,,et merci pour les liens, il faut que je trouve un moyen de relier mes haïkus, du moins ceux que je n’encadre pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *