L’Amour du fil 2017 – 7 photos

Un emploi du temps chargé et beaucoup de projets en ce moment… Je n’étais pas sûre de pouvoir me rendre à Nantes, au salon Pour l’Amour du Fil 2017. Mais l’attrait était trop fort… J’ai donc préparé un petit baluchon mercredi soir et me suis levée aux aurores hier matin.

Dans l’ambiance sitôt arrivée : il n’y avait qu’à suivre les jolis sacs faits main… ou les petites valises à roulettes pour les plus gourmandes !

Énormément de monde dès l’ouverture, mais cependant la sensation diffuse d’un salon qui aurait légèrement réduit la voilure : des allées moins larges peut-être ou des stands un soupçon plus petits. Un peu moins de créateurs sans doute aussi. Par contre, la part belle était faite aux expositions… Et je n’ai pas boudé mon plaisir ! Il y avait de belles pièces du côté des quilts antiques et des passacaglias. Tout comme chez les artistes régulièrement invitées à Nantes. De très belles pièces rassemblées aussi pour le concours Boho-Indie. Vous aurez sans doute tout loisir d’admirer ces ouvrages sur un blog ou l’autre dans les prochains jours. Pour ma part, comme à chaque fois, je me limiterai à quelques coups de coeur.

Cloé Rousset

Fils en tout genre, chutes de tissus… Un univers assez poétique, tout en finesse.

  • Je vous montre également le travail  de Jessica Grady, pour son originalité. Les commentaires étaient partagés autour de moi, surtout à propos des pièces utilisant des matières inhabituelles…

Jessica Brady

  • Le stand suivant ne laissait pas non plus les visiteuses indifférentes. Il s’agissait des « créatures » de Justine & Cow. Personnellement, je les trouvais plutôt touchantes.

Justine & Cow

  • Comme une transition vers des ouvrages peut-être plus « habituels », le travail délicat de Véronique Coiffard.

Véronique Coiffard

Du côté des expos maintenant…

  • Ce sont les appliqués inversés de Deirdre Bond-Abel que j’ai eu envie de photographier, tant pour l’aspect technique que pour le mélange plutôt original de lainages et de cotons.

Deirdre Bond Abel

  • Un tour aussi chez Misao Wada, avec laquelle j’ai eu la chance de travailler il y a quelques années. Je suis toujours aussi fan de ces tableaux-légumes, tableaux-poissons et autres tableaux-fleurs (même si la prise de vue a été plus difficile).

Misao Wada

  • Ma dernière photo sera celle prise sur le stand de brodeurs indiens. Les tissus étaient fabuleux… J’aurais aimé revenir avec l’un de ces trésors !

Amour du fil 2017

L’Amour du Fil 2017, c’était en tout cas de jolis ouvrages, et beaucoup, beaucoup de monde jeudi ! Ce qui ne m’a pas empêchée de faire quelques achats, des fils surtout. Je vous montrerai cela une autre fois peut-être…
En attendant, quelques liens en complément : Bernapatch, pour commencer, et le reportage de Carrément Crazy.

patchacha

Enregistrer

45 thoughts on “L’Amour du fil 2017 – 7 photos

    1. C’est toujours intéressant de découvrir d’autres portes d’entrée dans l’art du textile. Et tellement agréable de voir tous ces fils et beaux tissus… Il a fallu être raisonnable quand même, et ça, c’était plus difficile !

    1. J’aimais beaucoup le jour de l’ouverture… quand c’était le mercredi ! Parce que le jeudi, c’est traditionnellement le jour des clubs, et là, ça se complique. Il y avait vraiment foule, et je suis rentrée fourbue. Peut-être aurions-nous dû choisir le dimanche pour cette édition 2017 ?
      PS : je vais mettre ton article en lien, il complètera le mien (je suis toujours un peu légère sur les ouvrages traditionnels… Mais je n’ai pas manqué le beau travail de Brigitte !).

  1. Merci pour ce reportage coup de cœur. Il faudra un jour que je me décide à aller faire un tour à ce salon…. un peu loin pour moi, mais pourquoi pas.

  2. J’aime beaucoup lire les comptes-rendus des expo que j’ai vues car c’est toujours une découverte. J’ai complétement zappé les deux premiers exposantes dont tu parles. Tant pis pour moi… Mais j’avais bien remarqué les mélanges de feutrine et de patch de Deidre. Elle apporte quelque chose de nouveau avec les lainages unis que j’apprécie beaucoup. Quant à Madame Wada : complètement fan. Elle a une délicatesse dans le découpage totalement époustouflant !
    Alors les poupées : je les trouve absolument terrifiantes… Mais, c’est personnel.
    Bisous et belle journée.

    1. Moi aussi j’aime découvrir les commentaires des autres visiteuses ! Et j’ai entendu des réflexions comme la tienne autour des poupées : pas étonnant, c’est quand même très particulier ! Quant à Deirdre, c’est vrai que par sa technique, elle « sortait du lot » (expression non péjorative, « le lot » étant d’excellente qualité ! ).

    1. Il y avait tant à voir ! J’ai beaucoup admiré les belles « pensées » et je suis ravie de lire une des créatrices.
      Pas de photos de ces nappes chez moi malheureusement : quand les conditions de prises de vue (avec mon appareil) ne me satisfont pas, j’aime autant éviter. Mais je mettrai volontiers un lien vers un prochain reportage du « Chat-O » sur le sujet !

  3. J’ai beaucoup apprécié les différentes expositions… côté vente il était très difficile de s’approcher des stands… les bousculades et le manque de savoir vivre de certaines m’ont un peu agacé…
    Cela dit j’ai tout de même aimé cette journée
    Bizzzhhh

    1. Je partage assez ton point de vue sur l’accès aux stands, c’est la première fois que je constate une telle bousculade, sans vrai moment de répit (il faut dire aussi que l’espace restauration/boisson était petit et n’invitait guère à la pause). Mais jusqu’alors, j’avais réussi à éviter le jeudi… Bon, cela n’a pas gâché ma journée, ni limité mes achats 😉 !

  4. Moi aussi, j’ai été agacée par cette étroitesse des allées et par la chaleur! Sinon, les expos étaient superbes et c’est toujours agréable de rencontrer les créateurs et d’être avec les copines

    1. Pour la chaleur, j’avais prévu le coup, j’ai vite enlevé veste et gilet ! Mais les allées étaient vraiment étroites cette année…
      Et il est bien dommage que je ne t’y ai pas rencontrée en vrai. Bah, ce sera pour une prochaine fois.

  5. Merci pour ton reportage, je me demandais au vu des différents reportages, s’il y avais autre chose que des passacaglias, tout comme des Dear Jane il y a quelques années ! Tes photos m’ont fait du bien.

  6. Merci merci pour cette visite…
    voilà donc où tu étais passée…..
    un jour, j’irai.. peut-être l’an prochain?????
    j’e rêve…mais encore faut-il que ce soit « réalisable »!!!
    plein de bisous, a bientôt; MIP

    1. Entre l’histoire du cadenas et ma balade, j’avais en effet disparu. Mais j’ai quand même eu le temps d’admirer tes teintures, et je prendrais tout mon temps pour te répondre ce week-end. en attendant, j’espère que tu te reposes un peu !

  7. Au vu de ton expérience et de tous les commentaires, je crois que c’est mieux de voir ce salon à travers vos yeux et vos photos, bien tranquille dans un fauteuil !!!
    Évidemment, ça ne remplacera jamais le visu direct, et c’est bien ce qui me désole.
    Lorsque j’ai vu la photo de l’ouvrage de Misao Wada, j’ai tout de suite pensé à toi car ça m’a rappelé ton travail dans le graphisme ….
    Je ne suis pas fan non plus des poupées de Justine & Cow qu’on voit pourtant sur beaucoup de blogs. Mais, techniquement parlant, j’aime bien ce genre de travail !!!
    Tout le reste est super, et je vais aller voir de plus près les liens que tu as eu la gentillesse de nous mettre pour détailler le travail de toutes ces personnes. Un grand merci à toi d’avoir pris le temps de faire ça.
    A bientôt pour voir les beaux fils que tu as choisis …
    Bises

    1. Il y avait vraiment la foule, c’est sûr ! Mais que veux-tu, j’aime l’ambiance, alors même si je suis rentrée fourbue, j’ai aimé ! Et moi aussi, j’ai hâte d’utiliser mes nouveaux fils… Mais avant, je vais faire un peu de place dans l’atelier. D’ailleurs, j’ai une nouvelle idée d’organisation pour cet atelier. La n ième 😉 !

    1. Le jeudi est traditionnellement un jour d’affluence, je le savais d’avance mais n’avais pas vraiment le choix quant à ma date de visite ! Mais cela ne m’a pas empêchée d’admirer ton très joli travail ! J’ai beaucoup apprécié les ouvrages réalisés pour le concours cette année, le thème était intéressant.

  8. Waouh que de beaux ouvrages! Merci pour ton reportage qui permet de s’en mettre plein les mirettes. Et puis je vais pouvoir le conseiller à ma cousine nantaise fan de patchwork.

    Je suis allée sur les blogs mis en lien. Et j’ai été charmée par le travail en crochet de Véronique Coiffard. Cela ouvre un champ d’horizon pour « petits » ouvrages de vacances avec un minimum de matériel. Très chouette.

    Bises de fin de vacances

    1. Pour les nantaises fans de patchwork, c’est vraiment l’endroit idéal ! Et pour les curieuses comme moi aussi… Il y a toujours à découvrir et à admirer. Et puis j’avais quelques achats à faire !

  9. Bonjour
    Merci pour ce tour du salon. J’y étais mercredi et entre 20h et 22h ce fut un vrai bonheur qui m’a permis de discuter avec tous les exposants et decouvrir Misao Wada. Ce fut un réel coup de coeur et comme il restait deux places, j’ai pu profiter de son atelier le lendemain après midi. Quel bonheur, on n’en sort pas indemne.
    C’est vrai quand redescendant à 17 heures, le choc dû à la foule et à
    la chaleur fut enorme ! Heureusement que j’avais pu faire mes achats la veill

  10. C’est un plaisir cette jolie visite, loin du bruit et de la foule… Je rêve de pouvoir me rendre à ce Salon un jour 😉 ! Merci pour les photos et tes commentaires, passe un bon WE !

    1. Quand on peut choisir son jour, on évite sûrement les désagréments liés à la foule !
      Mais quelles que soient les conditions, ce salon est toujours un vrai moment récréatif pour moi.

  11. Super que tu aies pu aller à ce salon !! qui me semble vraiment chouette !! quant au monde … c’est la rançon de la gloire …
    Merci pour ton reportage.
    J’y suis allée à 2 reprises j’ai toujours été ravie de ce que j’y avais vu , mais cette année pour moi ce sera Felletin , il faut bien faire des choix !!!
    bises

    1. Je crois que, quand on peut varier les plaisirs, c’est bien ! J’aime ce salon qui a l’avantage de ne pas être trop loin, et de souvent tomber pendant mes congés. Mais c’était une année plutôt classique. De belles choses, mais très traditionnelles.
      Des amies fileuses se rendent régulièrement à Felletin, c’est sûrement un bel évènement…

  12. comment faire quand on a les petits-enfants en garde pendant les vacances et on a furieusement envie d’aller au salon pour voir beaucoup d’amies? Et bien à Nantes il y a le grand éléphant, donc RDV pris pour les petits avec papy pendant que mamie vaque à ses occupations du salon. Sauf qu’au dernier moment j’étais malade et nous avons annulé.
    Je suis très déçue. Mais quand je lis un peu les commentaires, j’ai l’impression que ça ressemble maintenant un peu à L’AEF de Paris, allées trop étroites, bousculades, espace repas trop petit. Donc tranquillement devant mon ordi j’ai profité de ce compte rendu et celui de mara pour me faire une idée de ce que j’ai raté.
    Ce salon a le vent en poupe, j’ai plusieurs amies qui se sont déplacées de Paris.

    1. Ah, l’éléphant, c’était une super idée, c’est vraiment dommage que cela n’ait pu se faire ! Mais si la forme n’était pas au rendez-vous, il valait mieux annuler. La foule était dense, et j’ai en effet croisé quelques parisiennes.

  13. J’y suis allée dimanche après-midi (2 ans sans y aller pour raisons de santé) avant j’y allais tous les autres jours sauf le dimanche. J’ai des difficultés pour marcher… j’ai trouvé le chemin très long avant d’arriver au « vrai » salon… les allées étaient étroites, mais peu de monde… les exposants commençaient à ranger… ou bien se rendaient visite les uns aux autres… difficile dans ces cas-là de faire ses achats.
    Par conte les expos formidables comme chaque fois, je suis repartie 1 peu triste car j’ai trouvé que la flamboyance a fait place à l’austérité…l’entrée avant était toujours 1 thème choisi du salon, là rien ou presque…

    1. Bonjour Danielle ! Voilà qui confirme mon impression à l’arrivée… J’aimais moi aussi le thème de l’année mis en valeur à l’entrée du salon. Cette édition 2017 a été une édition plutôt sobre.
      Quant au dimanche, je pensais que c’était le bon jour pour ne pas se faire écraser les pieds… Je n’avais pas pensé à ce cas de figure. Les années précédentes, j’aimais bien venir le mercredi. Bon, il y a toujours à dire ou redire, mais c’est bien d’ajouter que rien n’a gâché mon plaisir !

  14. Je viens tout juste de remonter du Sud et, bien sûr, j’ai loupé Nantes bien que j’y sois passée hier après-midi alors qu’il y tombait une averse………… de neige !!!
    Merci à toi et à celles qui nous proposent un reportage sur le salon que je regrette quand même de n’avoir pas pu voir.

  15. Merci pour ce partage 🙂
    Je ne suis jamais allée à ce salon, et il faudra que j’y remédie …

    Oui Miniartextile c’est sympa, en plus parfois ils mettent des œuvres dispatchés dans plusieurs endroits de Paris et c’est comme une chasse au trésor ! J’aimerais carrément aller le voir à Venise un de ces quatre.

    Bonne semaine !

    1. Je n’ai jamais vu Miniartextil, alors j’y remédierai quand tu iras à l’Amour du fil… A moins que nous nous croisions à Venise, j’aimerais aussi y aller ! Bah, j’ai tout un tas de rêves comme cela, certains se réaliseront, d’autres pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *