Le vélo rouge… Et un atelier toujours en vrac !

par Patchacha
tableaux marins

La rédaction du guide sur le tataki-zomé m’a pris beaucoup de temps ces dernières semaines. Des journées à rallonge, plus de balades sur les blogs des copines (et j’en suis archi-désolée !), des piles qui s’entassent (ça, c’est moins important), des moutons sous les meubles (pas grave non plus)… Heureusement que la collecte de feuilles et fleurs m’obligeait à sortir !

Des impressions

Mais ce partage était un projet qui me tenait à cœur, et je suis heureuse d’être finalement allée au bout.

Tataki zomé

Mon marteau a, pour l’instant, retrouvé les autres outils sur l’étagère, et les chats apprécient le calme enfin revenu dans la maison !

Je n’ai pas pour autant délaissé les impressions, mais c’est plutôt d’ecoprint dont je m’occupe maintenant. Pas pour un livre, non, juste pour rechercher de nouvelles couleurs…

foulard en soie ecoprint

Du boulot aussi, des casseroles qui traînent, mais quel plaisir de retrouver un peu du pourpre ou du vert d’une feuille sur le tissu ! La saison de teinture a vraiment démarré, je profiterai certainement du début de l’été pour réaliser de nouveaux foulards.

Et le vélo rouge dans tout cela ?

Des tableaux marins

Vous le savez, je suis dans les tableaux marins en ce moment. Une nouvelle marotte ? Non. Tout d’abord, j’aime vraiment réaliser des tableaux textiles ! Et puis j’aime aussi la mer… Alors je pars en balade un peu chaque jour ! Parfois j’enfourche un vélo, rouge de préférence. Et d’autres fois, je m’en vais naviguer sur un bateau bleu.

tableaux mer

Ces tableaux sont destinés à une expo. Virginie, de l’Ile aux Moutons à Port-La-Forêt, m’ouvre en effet les portes de sa boutique-atelier cet été. Nous y serons plusieurs, chacune proposant ses créations. Le lieu, les copines, l’ambiance, la perspective d’expliquer ce que je fais : tout me plaît. Je suis ravie, vous l’imaginez aisément !

Je partagerai certainement cette aventure via FB et Instagram…

Mais en attendant, il me faut compléter mes travaux ! Encore quelques tableaux marins en vue…

Du fil, beaucoup de fils, des fibres, des tissus… Il va d’ailleurs me falloir aussi re-teindre, je suis presque en panne de ma couleur « ciel de Bretagne ».

Je ne suis pas près de mettre de l’ordre dans l’atelier ! Tant pis. Mais je vais quand même essayer de reprendre le chemin des blogs !

patchacha

Vous aimerez aussi

46 commentaires

jo 18 juin 2019 - 7 h 46 min

toujours un régal pour les yeux…..

Répondre
Claudine G 18 juin 2019 - 8 h 25 min

Quelle activité ! J’aime beaucoup tes impressions et cette petite brise marine ressentie en centre Bretagne est bien agréable
Quant aux moutons ne t’inquiète pas j’ai le même troupeau à la maison
Bel été et belles créations

Répondre
Christine 18 juin 2019 - 8 h 40 min

Un bel été en perspective ! Je ne manquerai pas d’aller faire un tour à l’île aux moutons. Ce sera un plaisir de voir « en vrai « ces beaux tableaux.
Bon courage pour cette fin d’année et à bientôt

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 43 min

J’aime bien le port, les bateaux mis à l’eau, le cliquetis des fixations des voiles… : c’est un chouette endroit ! Et tu connais le chemin… Nous assurerons des permanences à tour de rôle, j’espère bien que nous nous y croiserons !

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 41 min

Ah, il y a des moutons chez toi aussi ? Mince alors… On va dire que les tissus font beaucoup de poussière !!!

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 40 min

Contente que cela te plaise !!!!

Répondre
Meunier Domie 18 juin 2019 - 7 h 57 min

Je me délecte de vos posts !! Pas toujours le temps nécessaire pour vous le dire ( soucis avec maman 87 ans Alzheimer) MAIS sachez que vous faites mon Bonheur Continuez ainsi ……je partage avec vous : la vie est bien trop courte pour la passer à faire le ménage ….tant de belles expériences nous attendent encore ! Merci pour le partage des votres qui donnent l’ENVIE !

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 22 h 04 min

Merci infiniment Domie ! Je doute, comme tout le monde, parfois, alors savoir que j’apporte un « petit quelque chose », ça me fait vraiment plaisir !

Répondre
chriscesar 18 juin 2019 - 8 h 21 min

Très sympa ce vélo rouge 🙂 . Le bazar dans l’atelier c’est normal quand on créer 🙂

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 44 min

Ouf alors !!! A vrai dire, mon atelier est vraiment petit, mais je l’aime bien, et je mesure la chance d’avoir une pièce, même petite, dédiée à mes travaux.

Répondre
albine 18 juin 2019 - 8 h 24 min

Les balades d’été s’annoncent bien…le littoral sera accueillant…de jolis tableaux en perspective ! Biz

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 45 min

Je serai contente de voir l’été arriver, je n’ai pas beaucoup « débranché » ces derniers mois. Et les quelques jours à la boutique, au bord de l’eau, me donneront l’impression d’être « ailleurs » !

Répondre
mara29 18 juin 2019 - 8 h 38 min

Fais-toi plaisir ….le ménage attendra demain ou après-demain ou ….plus tard ! Les vacances arrivent ….Bon courage pour finir l’année, bisous

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 47 min

Il est vraiment temps que les vacances arrivent en effet ! Mais je crois que je devrais quand même passer l’aspi avant 😉 !

Répondre
pascalinette 18 juin 2019 - 9 h 22 min

de belles créations,tu as raison ,le ménage peut attendre!!

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 47 min

Difficile d’être partout ! Pourtant, à un moment ou à un autre, il faudra que je m’y mette 😉 !

Répondre
scherrer claudine 18 juin 2019 - 9 h 29 min

gardes tes forces pour faire de belles creations,,, les moutons,,n’ont qu’a bien se tenir!!!!!!!!! j’adore le velo rouge, je suis fan de velo,, ce tabelau serait du plus bel effet chez moi. L »alsace est un peu loin de chez toi, je suis de tout coeur avec toi et tes copines;;;;; bon ete a toi bisous

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 22 h 06 min

Ah, je sais que c’est loin ! Voilà trop longtemps d’ailleurs que je n’y suis pas allée… Et l’été qui vient, je vais encore rester au bord de la mer : j’en profiterai pour faire de nouveaux dessins, et de nouveaux tableaux !

Répondre
Cathy 18 juin 2019 - 9 h 33 min

Bonjour, tout est toujours magnifique, de belles impressions, ďe magnifiques tableaux, tout est reposant et agréable à regarder. merci

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 49 min

Je suis contente que ce côté « reposant » ressorte, parce que c’est vraiment l’état d’esprit dans lequel je suis lorsque je crée !

Répondre
Vivi 18 juin 2019 - 9 h 47 min

Qu’elle creativite bon le menage peut attendre comme dit mon fils il y a des choses plus intéressantes

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 51 min

Voilà qui est sûr, ménage et rangement ne sont pas la partie la plus intéressante des choses ! Mais un peu de temps en temps, c’est bien aussi : j’ai parfois l’impression que cela met un peu d’ordre dans ma tête aussi 😉 !

Répondre
Claudia 18 juin 2019 - 11 h 13 min

Bonjour,
Je suis « nouvelle » sur votre blog que j’apprécie énormément. Je voue moi-aussi une passion pour les tissus et fils mais hélàs, le temps me manque pour réaliser les projets qui débordent de ma tête. Comment faites-vous ? Je crois comprendre que cette activité blog n’est pas votre métier « alimentaire »…Bon sinon, j’ai une question à vous poser ou plutôt un conseil à vous demander : Quelle machine à coudre utilisez-vous ? J’imagine qu’elle vous permet de travailler le piqué libre ? Ma Singer vient de rendre l’âme après 30 ans de bons et loyaux services. Je souhaite en acquérir une nouvelle, qui pourrait avoir cette option intéressante. Merci pour vos conseils avisés. Très belle journée, Claudia, du Nord de la France

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 22 h 17 min

Bonjour Claudia, heureuse de vous lire !
Pratiquement toutes les machines à coudre peuvent s’utiliser en piqué libre (on peut vérifier que c’est le cas en s’assurant par exemple qu’elles ont un pied à repriser, ou encore repérer s’il y a un bouton/manette pour abaisser les griffes). La mienne a plus de 15 ans, c’est une Pfaff et je l’apprécie toujours autant. Bernina, Janome, Brother, Singer, Pfaff, il y a de quoi trouver son bonheur. Si on a la chance d’avoir dans les environs un magasin qui propose des machines, c’est bien de discuter avec le vendeur et d’expliquer ce que l’on veut en priorité (plein de points ? de la broderie ?). En dehors des machines vraiment basiques (et encore), abaisser les griffes est une fonction courante.
Quant au temps, c’est bien simple, je suis toujours débordée et tôt ou tard, d’une façon ou d’une autre, je lèverai un peu le pied ! Parce qu’on ne peut pas tout faire, tout le temps, et que des choix sont nécessaires. Un vrai sujet de désolation pour moi, mais je ne suis pas la seule 😉 !

Répondre
claudia 20 juin 2019 - 14 h 17 min

Merci beaucoup pour ces conseils avisés ! Je pensais justement me rendre chez un revendeur lillois pour me renseigner. Il y a peu, j’ai failli me laisser tenter par la Toyota Oekaki que j’ai découverte en démonstration lors d’un salon créatif. J’avoue que son design et ses couleurs disponibles m’ont fortement impressionnés… or je crains qu’à l’usage, je sois déçue (elle n’est peut être pas aussi rapide et robuste que ma précédente machine). Bref… prendre le temps, et trouver le bon produit au bon rapport qualité / prix ! Et… au fait, non, vous n’êtes pas la seule à courir tout le temps après le temps… je confirme !!

Répondre
Mimiblue 19 juin 2019 - 11 h 09 min

Patchacha a répondu parfaitement à votre question. Je n’ajouterai rien en terme de marques de machines et de conseils d’utilisation. La seule chose que j’ajouterais est que le bouton ou la manette pour abaisser les griffes d’entraînement du tissu valent nettement mieux que la petite plaque qu’on pose pour effacer lesdites griffes. La petite plaque peut bouger ou l’aiguille parvient, parfois, à la heurter tandis que l’escamotage total des griffes donne un plan de travail parfaitement plat, sans accessoire léger susceptible de se déplacer. Voilà. Chez moi c’est une Brother. Mais une petite Brother. Je l’ai achetée il y a plus de dix ans (peut-être même 13) par correspondance aux 3 Suisses parce qu’il y avait une promotion à -40 % sur TOUT le catalogue. Cela abaissait considérablement le prix de la machine et elle ne m’a joué qu’un seul vilain tour : un blocage de la colonne de piquage, un jour, panne vraisemblablement due à un amas de bouts de fils, sans doute résidus de l’enfilage automatique, quand il loupe son coup. Mais rien de grave.

Répondre
claudia 20 juin 2019 - 14 h 20 min

Merci MimiBlue pour ce post ! CJ’en prends bonne note, c’est vrai que les catalogues par correspondance comme La Redoute ou les 3 Suisses proposent parfois de belles promotions, je vais y songer ! Bon après-midi ….

Répondre
mariekafer 18 juin 2019 - 14 h 32 min

Joli billet j’aime beaucoup bises! et MERCI

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 52 min

Merci à toi pour ce retour !

Répondre
Miryl 18 juin 2019 - 17 h 38 min

De petits bijoux tes tableaux! Je te souhaite un grand succès à l’atelier-expo de cet été.
Quant aux foulards, je les trouve simplement splendides.

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 53 min

J’espère que nous aurons beaucoup de visiteurs, il y aura plein de jolies choses dans la boutique (et pas seulement des tableaux) !
Pour l’ecoprint, je suis contente de m’y remettre. Mais j’ai encore quelques essais à faire avant de finaliser mes foulards.

Répondre
TIFFANY 18 juin 2019 - 19 h 02 min

superbes superbes créations textiles,bonne chance pour l’exposition, tu as raison de bacler le ménage, Tiffany

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 22 h 02 min

Il faut savoir s’en tenir à l’essentiel parfois 😉 !!!

Répondre
CLAIRE 18 juin 2019 - 19 h 43 min

Il y a bien longtemps, j’étais dans un bus, et j’entendais une mamie discuter derrière. Il allait faire très chaud ce jour là et la mamie, sortait de bonne heure, et expliquait à son amie « oh, et puis je suis sûre que la poussière, elle va m’attendre … on s’en fiche ! ». J’ai adoré sa clairvoyance, ce qui, chez une personne âgée, élevée dans le strict ménage, est assez rare …
Depuis, lorsque je vois des moutons … je pense à elle, et qu’elle avait bien raison ! Mieux vaut faire ce que l’on aime, et attendre que le troupeau soit envahissant pour s’occuper de lui …
J’ose espérer que toutes les créatrices pensent un peu pareil !!!
En attendant, je range mon atelier … et ce n’est pas du luxe (pour le coup, c’était très envahissant) … mais qu’il est difficile de jeter le moindre morceau … je suis désespérée de moi-même …
Ravie pour toi que tu aies trouvé à exposer, je ne doute pas que tes tableaux, empreintes et autres aient leur succès ….
Bises et bonne continuation de créations.

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 21 h 59 min

Cette anecdote est amusante, et le propos tellement juste ! L’apprentissage « des priorités » n’a pas été simple pour moi, et n’est sans doute pas terminé, mais je commence quand même à prendre un peu de recul. Enfin, je crois !
C’est vrai que c’est dur de jeter. Petits tableaux, tissus reconstitués, corbeilles : beaucoup de pistes pour recycler, mais pas toujours le temps. Alors parfois, un sac à donner ou à apporter dans une Ressourcerie ou autre lieu du genre, c’est bien aussi…

Répondre
la tulipe 18 juin 2019 - 20 h 38 min

Toujours aussi séduite par tes tableaux et tes tissus teints. Un faible pour le vélo rouge tout de même! Oublie le rangement et régale toi de tes teintures et tableaux! Bises

Répondre
Patchacha 18 juin 2019 - 22 h 00 min

J’aime bien aussi ce vélo rouge, j’ai eu tant de plaisir à le réaliser ! Le rangement n’aura pas lieu de toute façon avant les vacances (mais il y aura un coup de propre avant quand même 😉 ) .

Répondre
momobert 19 juin 2019 - 10 h 09 min

C’est sûr, les « moutons » peuvent attendre 🙂 profite bien de l’été, de l’expo, des copines, des tissus, des teintures. Amuse toi, c’est le principal.
Je craque toujours autant pour tes tableaux textiles, que ce soit les minous ou les bateaux. Tu es la fée du piqué libre (et des teintures, bien entendu).
A propos d’ecoprint, j’en fais un peu, tu le sais, mais un petit e book sur la technique, serait grandement apprécié par plus d’une…. peut-être un jour auras-tu le temps de l’écrire. En attendant, je vais aller m’intéresser au tataki-zomé 😉 Bisous

Répondre
Patchacha 19 juin 2019 - 19 h 48 min

Les petits chats commencent à réclamer leur prochain tableau !!! Mais bon, je crois qu’il faudra attendre un peu… Quant à l’ecoprint, j’ai un immense plaisir à expérimenter de nouvelles choses… Il y aura bientôt de belles écharpes j’espère ! Mais pas sûr que j’écrive un jour quelque chose sur le sujet : d’une part, c’est très long d’écrire, et d’autre part, il y a plutôt une tradition de transmission orale !

Répondre
Anne 19 juin 2019 - 10 h 30 min

Que cela fait du bien de passer chez toi!
je ne suis pas chez moi (où peut- être un jour, tu passeras?) donc loin de mon atelier, lui, toujours en vrac; je suis à Collioure, ce village que j’aime, loin de mes verts périgourdins et là, je vois des teintes naturelles, moins franches, du martelage, tes occupations , tes créations devrais-je plutôt dire, heureuse que tu puisses créer, écrire………Emprunter un vélo rouge pour nous faire rêver et nous emmener en balade……….

Répondre
Patchacha 19 juin 2019 - 19 h 50 min

Je serais tellement heureuse de te rencontrer un jour ! Mais l’été s’annonce breton.
Profite bien de tes balades !!!

Répondre
Mimiblue 19 juin 2019 - 11 h 17 min

Chez moi aussi ça bêle sous les meubles mais avec un chat, il y a des poils qui s’amalgament en nuages légers qui filent dans les coins les moins accessibles…. Bah, personne n’est mort d’un manque de soin pour sa maison… De temps à autres, un coup de colère et un ménage frénétique et puis ensuite, repos côté ménager et envies de bricolages pour moi … J’ai travaillé pendant près de 30 ans avant d’être en invalidité et je touche une retraite misérable. Vraiment misérable (ce n’est pas une façon de dire)… Alors je me dis que j’ai fait ce qu’il fallait. J’ai bien le droit, désormais, de penser à moi d’abord et pas aux autres. Na !
Tu me donnes toujours des envies de teintures… Vivement les vacances ! Je vais convertir mes petites-filles à l’éco print, je le sens bien ; et pour commencer, je m’en vais de ce pas me refaire une soupe de clous histoire de colorer quelques bouts de tissu !!! Bonne continuation, tu nous fais des merveilles. De petites pépites chaque fois qui nous boostent et nous rappellent des trucs. Ton vélo rouge en bord de mer ? Ce sont mes 14 ans qui reviennent au galop. Merci mon amie !!!!

Répondre
Patchacha 19 juin 2019 - 19 h 55 min

L’aspirateur a fait un petit tour dans la maison aujourd’hui ! On peut passer un tour, mais c’est vrai qu’avec les chats, difficile d’en passer 2 ou 3 😉 .
Les empreintes, en voilà une bonne idée avec tes petites-filles ! On peut ajouter une feuille, une autre, rouler ensuite, et hop, dans la marmite. Ensuite, c’est la surprise, et puis si ça ne plaît pas, on peut reteindre !
Pour l’instant, j’en suis aux essais divers (j’essaye d’avoir moins « de surprises »), les pièces plus importantes viendront en début d’été.

Répondre
Marie Claire 19 juin 2019 - 12 h 28 min

Quels beaux eco print !!! Vraiment j’aime beaucoup ! Tu es devenue maître en la matière si je puis dire lol ! Et cerise sur le gâteau une expo avec des copines l’été s’annonce bel en Bretagne ! Régale toi bien et à bientôt de suivre tes aventures ! Bises

Répondre
Patchacha 19 juin 2019 - 19 h 57 min

Ah mais c’est que je travaille mon sujet 😉 ! J’ai fait pas mal d’essais, avec diverses « techniques » et diverses plantes. J’aime vraiment beaucoup, je compte me préparer quelques petites pièces pour ma garde-robe.

Répondre
Marie Claire 21 juin 2019 - 22 h 55 min

Ah oui sûre que tu es prête pour te faire des vêtements !

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience ou à des fins statistiques. Naviguer sur ce site implique un accord avec nos conditions. Accepter En savoir plus

close

​Créations textiles, teintures, ecoprint... Lancez-vous !

  • angle-double-right
    ​Abonnez-vous à la Newsletter pour recevoir les derniers articles.
  • angle-double-right
    ​Démarrez tout de suite en téléchargeant le guide "Piqué libre ludique" offert !