Les différentes façons de créer ses tissus

par Patchacha
créer ses tissus

Il y a mille façons de créer ses tissus, ou pas loin ! Je ne vous apprends rien, c’est une activité que je pratique régulièrement.

Bien sûr, on trouve de très belles étoffes dans le commerce. Le choix est vaste, tant au niveau des imprimés que des couleurs. Mais j’en achète très rarement. Pour la plupart de mes projets, les tableaux textiles notamment, je pioche dans les stocks ou je crée ce dont j’ai besoin.

Ces jours-ci, j’avais en tête, entre autres, un paysage de bord de mer. Des tableaux marins, j’en avais déjà réalisé l’été dernier. Mais j’avais envie d’explorer de nouvelles façons « de faire », et notamment de reprendre des techniques d’art textile laissées un peu de côté faute de temps. C’est pour le fond que j’avais besoin de « quelque chose ». Le problème, c’est que je ne savais pas trop comment démarrer. Ni vers où je voulais aller d’ailleurs ! Je n’avais en tête que « les contours » du paysage. Alors je me suis lancée sans vraiment réfléchir, et j’ai attrapé des pinceaux.

Créer ses tissus avec de la peinture

Pour réaliser le fond de mon premier essai, j’ai sorti des peintures acryliques. J’avais juste une petite demi-journée devant moi, je voulais en quelque sorte faire un test.

peinture sur tissu

L’acrylique, c’est vraiment rapide, ça sèche vite, et tous les mélanges sont possibles. Seul inconvénient, ça durcit un peu le tissu si on n’a pas la main assez légère. Mais on trouve des médiums qui aident un peu…

Vous, vous utilisez peut-être des peintures pour tissu ou des encres textiles ? Le choix est large en tout cas.

Quant à mon travail du jour, le voilà :

tableau bord de mer

Fond peint, superpositions, piqué libre et un peu de broderie main…

Envie d’essayer autre chose ensuite…

Créer ses tissus avec des teintures fibro-réactives à froid

Pour le prochain, je veux réaliser le fond avec des tissus déjà teints. Mais pas moyen de trouver les bonnes couleurs dans mes placards… Zut ! Enfin non, j’ai une petite boîte remplie de teintures Procion. Ces dernières années, j’ai privilégié les teintures naturelles, parce que j’aime et parce que c’est une autre démarche ! Mais la teinture à froid peut se faire en toute petite quantité, de façon à ce qu’il ne reste pratiquement plus « d’eau colorée », et ça, c’est intéressant !

teindre au procion

Je privilégie l’utilisation de petits contenants. Il s’agit d’une part de limiter les rejets et d’autre part d’avoir différents tons sur un même morceau.

teinture au procion

Je garde toujours un échantillon de tissu, avec la mention de la quantité de poudre utilisée. Ce « carnet de teinturier », commencé il y a longtemps, est bien utile pour ne pas tâtonner !

Mes tissus sont prêts désormais, mais pour la mise en image, il faudra attendre une autre demi-journée de libre…

Utiliser des teintures végétales

Je n’ai pas pour autant abandonné les teintures naturelles. D’ailleurs, les étoffes réalisées de cette façon sont en permanence sur mon plan de travail. J’aime leurs teintes douces.

Ma dernière teinture à l’avocat m’a donné de jolis roses… Là aussi, j’ai noté les quantités dans mon carnet !

teinture avocat

Ajouter des motifs

Et si je veux des motifs, je peux créer mes tissus aussi ?

Tout dépend du motif ! Mais les techniques ne manquent pas non plus.

Impression naturelle à l’aide de feuilles…

eco print

Utilisation de fleurs… Là, c’est légèrement plus délicat, surtout si on veut qu’elles durent un peu…

tataki zomé fleurs

Pour tout dire, ces fleurs m’ont demandé de nombreux essais. Le marteau, je l’avais, bien sûr, mais arriver à obtenir des impressions « fiables », ce fut une autre histoire ! Alors encore une fois, j’ai tout noté : mes erreurs, mes réussites, mes astuces… Et peut-être bien que je transformerai ces notes en un guide. Pas un livre imprimé cette fois, mais peut-être un e-book ? Enfin, on verra…

Mise à jour du 12 juin – Voilà, c’est vu, le guide est paru. Clic sur la vignette pour en savoir plus !

empreintes de fleurs et feuilles

On peut également utiliser des tampons ou des pochoirs. Il faut juste trouver la peinture ou l’encre qui va laisser une trace sans trop « fuser »…

pochoirs feuilles

C’est d’ailleurs grâce à cette technique que mes petits Chats ont de belles marinières. Pour les rayures et les pois, je me sers en effet d’un pochoir et de peinture à l’huile en bâton !

Et pour créer ses tissus, il y a aussi :

Plus toutes vos techniques « à vous »… Je suis sûre que l’on pourrait largement doubler la liste ! Le plus dur, c’est peut-être de choisir ?

patchacha

Vous aimerez aussi

52 commentaires

Mamazerty 22 mai 2019 - 7 h 06 min

J’aime beaucoup les impressions noires

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 28 min

Entre celui qui fuse et celui qui ne s’étale pas, j’ai un peu tâtonné pour trouver le bon produit… Mais la surprise a été agréable pour moi aussi !

Répondre
Zurbach 22 mai 2019 - 7 h 36 min

C est très intéressant merci de partager vos expériences

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 54 min

Merci à vous de me lire et ainsi de m’encourager !

Répondre
Mara29 22 mai 2019 - 7 h 48 min

Quelles jolies teintes ! Et quelle patience …. Je suis toujours épatée sans vouloir essayer!
Bizhhhhhhhhh

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 28 min

Difficile d’être partout de toute façon !

Répondre
Bérénice 22 mai 2019 - 8 h 03 min

Si tu réunis tout ça en un e-book, je suis déjà preneuse. Un guide auquel je prédis déjà un immense succès, il n’y en pas sur le marché français. Ce sera la nouvelle bible! Mais bon, j’imagine la somme de travail que ça représente! Un beau projet en tout cas! Bises

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 34 min

Oh, je suis bien moins ambitieuse ! Je ne compte écrire, dans un premier temps, que sur la belle technique du martelage… Il y a déjà bien plus à dire que ce que l’on imagine, je ne t’apprends rien ! Plus tard peut-être, les bases de l’ecoprint… Mais concernant ce dernier sujet, la tradition est plutôt « orale », plutôt le fait de « passeuses », et je respecte vraiment cela, je n’irai donc pas vers les techniques plus élaborées, celles qui permettent notamment d’obtenir de la couleur ou de travailler avec des plantes « moins faciles » !

Répondre
MIP 29 mai 2019 - 9 h 59 min

BON… ça m’intéresse BEAUCOUP….
je l’ai fait, mais ça ne « ressort » pas bien….

Répondre
patchacha 29 mai 2019 - 14 h 43 min

Ah, j’ai encore quelques jours de boulot sur le sujet !!!

Répondre
jocelyne 22 mai 2019 - 8 h 37 min

moi aussi en ce moment c teinture…des essais…etc…mais je suis moins studieuse que toi, je note rien…je sais c pas bien…

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 54 min

Noter, ça fait gagner du temps, mais « le hasard » (ou presque) fait partie de l’aventure et réserve heureusement de belles surprises !

Répondre
Line ETAVARD 22 mai 2019 - 8 h 52 min

Comme d’hab c’est toujours très beau,à défaut de pouvoir m’y remettre de suite, ça me fait toujours autant de bien d’admirer tes créations. Pour l’e-book bonne idée je suis preneuse aussi
Amicalement

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 52 min

Tu sais que j’ai gardé en mémoire ton beau travail de feuilles martelées ? Je m’étais toujours dit que j’irais plus loin sur le sujet, notamment sur les différentes possibilités de fixation et sur les dosages, sur les fleurs aussi… Mais il me reste un peu de travail encore !

Répondre
monique 22 mai 2019 - 9 h 10 min

A l ouverture des messages du matin, je sais que sa lecture de votre me mettra en joie pour la journée Merci pour tout votre « savoir » que vous nous faites découvrir ou « réviser » avec talent, pédagogie et modestie …. ELLE peut être fière de vous….et j espère qu ELLE va vous encourager pour que votre E Book voit rapidement le jour !

Répondre
monique 22 mai 2019 - 9 h 15 min

Oups .. pas encore bien réveillée, pas bien relu, je bégaie un peu dans mon message précédent. .avec mes excuses.

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 37 min

Ah, mais ne t’inquiète pas, les chats me soutiennent à fond ! D’ailleurs Iowa aime beaucoup m’aider quand je fais de l’ecoprint… Elle voudrait bien goûter certaines plantes, et se fait fort d disposer les végétaux sur le tissus 😉 !

Répondre
Pascaline 22 mai 2019 - 9 h 50 min

Un beau programme ce projet.
je dois dire que depuis un de vos mail sur la teinture ,je m y suis mise et en ce moment mes tissus sont dans le jus , mon jardin cette année est remplie de beaux iris qui, me donnent de belles couleurs , j espère qu elles tiendrons dans le temps
Merci pour vos conseils et explications .
LES CHATS ATTENTION c est le temps du procion vous pourriez vous aussi prendre des couleurs!!!!!!
amicalement

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 43 min

Cela me fait vraiment plaisir de lire que mon enthousiasme sur certains sujets est contagieux !
Avec les teintures végétales, on n’est jamais à l’abri de bonnes surprises… et on peut toujours re-teindre !
Quant à mes pots de procion, je les ai enfermés dans une caisse « le temps de », j’avais trop peur pour les jolies pattes des Chats 😉 ! La dernière fois qu’Iowa a plongé dans l’insert (où un oiseau était tombé), ses pattes ont été tachées par la cendre, et il a fallu attendre plusieurs jours pour qu’elles reprennent leur couleur blanche 😉 !

Répondre
Anne 22 mai 2019 - 9 h 54 min

Tes teintures à l’avocat sont très subtiles et mieux réussies que les miennes, j’admire! Tes tissu martelés superbes; Je n’ai jamais essayé le Procion et j’aime tout ton récapitula tif que je vais garder pour garder en mémoire………..Quant à ton tableau: franchement, c’est superbe!!! OUI!!

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 10 h 50 min

J’étais assez contente, cette fois, de la teinture à l’avocat. Les fois précédentes, j’avais obtenu plutôt un beige-rosé.
Dans ma liste des techniques pour « créer ses tissus », j’aurais dû ajouter la technique des cyanotypes. Tes derniers essais sont superbes ! Tiens, j’ajoute ici le lien vers ton blog : http://www.artisanne-textile.fr/cyanotypes-saison-2019-2/
J’essayerai un jour…
Contente en tout cas que le petit tableau te plaise. Je n’avais vraiment aucune idée de départ quant à la manière de retraduire ce paysage, et le résultat, plutôt différent de ce que je fais d’habitude, m’a surprise, sans que je sache dire si cela me plaisait ou non !

Répondre
Christine 22 mai 2019 - 11 h 57 min

Il m’arrive souvent de faire des mini-teintures, quand je retire les tissus je n’ai presque rien à jeter, et je trouve les couleurs plus éclatantes. Je suis très tentée par la technique du martelage de fleurs, que je n’ai jamais tentée.
Ton tableau est très beau, une réussite!

Répondre
patchacha 22 mai 2019 - 12 h 08 min

C’est vraiment pratique les mini-teintures… Le martelage de fleurs, c’est chouette aussi, mais le résultat n’est pas toujours à la hauteur des espérances en matière de tenue sur le tissu, heureusement que mes draps « d’essais » viennent de la ressourcerie 😉 !

Répondre
Isabeille 22 mai 2019 - 11 h 01 min

Incroyables, toutes ces possibilités !
Ce rose obtenu à partir de teinture à l’avocat est superbe !
Merci pour ces informations très intéressantes et les liens très utiles.

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 11 h 23 min

Quand j’ai écrit cet article, je me suis fait la même réflexion !!! Et je suis sûre que j’en ai oublié…

Répondre
Mimiblue 22 mai 2019 - 12 h 13 min

J’aime beaucoup les couleurs que tu as obtenues. Je n’ai jamais employé de teintures Procion. J’ai des poudres de teintures que je peux mélanger pour jouer avec la palette mais c’est avec ébullition, avec cuisson. J’ai préparé des pelures d’avocat, des pelures de mandarine et j’ai l’intention aussi de refaire un peu de rouille. Une amie doit me passer une chaîne à gros maillons qui pourrait faire quelque chose de pas trop mal…. J’ai essayé de « cuire » toutes mes fleurs de sauge bleue et…..j’ai loupé. Au lieu d’un bleu, j’ai obtenu un …. kaki !!!! Mais bon, je dois pouvoir faire quelque chose avec cette base, peut-être avec des peintures transfert que j’ai depuis longtemps et qu’il faut que j’utilise . On est en pleine « période » et ça nous reprend tous les ans. J’aime beaucoup cette contagion !!!

Répondre
patchacha 22 mai 2019 - 17 h 58 min

Je crois bien que le bleu, c’est la couleur la plus compliquée avec les fleurs : les pigments concernés ne se « conservent » pas !
Je pensais que tu avais du Procion dans tes tiroirs, c’est vraiment simple d’emploi, facile à utiliser même pour une toute petite surface de tissu. Mais on a déjà tellement de choses ! en tout cas, tu ne manques pas de projets… Les « verts » du printemps nous poussent vers les teintures…

Répondre
Miryl 22 mai 2019 - 12 h 26 min

Ce sont toujours et encore les impressions de feuilles qui me font de l’oeil, et les teintes roses « avocat » si douces! Ton paysage est absolument ravissant, et les teintures Procion pour de petites quantités de tissu, à retenir.
Merci en tout cas pour tous ces renseignements.
Bises

Répondre
patchacha 22 mai 2019 - 18 h 01 min

J’essaye d’améliorer encore mes impressions végétales et le champ d’expérimentation est vaste ! Dans ce domaine-là comme dans les autres 😉 !!!

Répondre
Marylaure 22 mai 2019 - 13 h 23 min

je suis tombée en amour de tes pochoirs ! c’st vraiment très beau, tu veux bien me dire quelle encre tu as utilisée ?
bonne et belle journée
marylaure

Répondre
patchacha 22 mai 2019 - 18 h 06 min

Je voudrais bien Marylaure, mais tu me poses une question à laquelle je ne peux répondre, tout simplement parce que cela dépend du type de pochoirs, du tissu, de la fluidité de tes peintures, de leur stade de « vieillissement »… En voilà une réponse de « Normand » ;- ) !!!
Pour mes pochoirs à rayures, j’utilise de l’huile en bâton. Pour ces belles feuilles, j’ai simplifié le propos, j’utilise en fait quelque chose qui ressemble à un écran de sérigraphie.. Pour chaque projet, il me faut trouver le produit qui conviendra : il n’y a pas de produit unique !

Répondre
la tulipe 22 mai 2019 - 13 h 23 min

C’est toujours un bonheur de venir chez toi! J’aime beaucoup ton petit tableau. Tes tissus teints avec l’avocat sont superbes de douceur. De toute façon, chez toi, j’aime TOUT!!! Gros bisous

Répondre
patchacha 22 mai 2019 - 18 h 13 min

J’aime bien avoir ton avis sur ce tableau, et j’aurais accueilli aussi un avis différent !
Je suis dans ma période « bord de mer », on verra où cela me mène 😉 …

Répondre
Mariazalée 22 mai 2019 - 13 h 46 min

Toujours plein d’idées par ici, un plaisir de passer par ton blog! merci pour tes explications et ton partage!

Répondre
patchacha 22 mai 2019 - 18 h 14 min

Et un plaisir pour moi de lire les commentaires des unes et des autres ! Un plaisir également de partager ce qui peut l’être…

Répondre
albine 22 mai 2019 - 18 h 49 min

Les mains et les doigts dans les « potions », et les yeux grands ouverts pour voir le résultat !!!
Bravo, caresses et bisous.

Répondre
Patchacha 22 mai 2019 - 19 h 06 min

Eh, on dirait que ton commentaire est passé sans problème cette fois ! Bonne nouvelle ! J’ai retrouvé la teinture avec bonheur, j’avais envie de vous en faire profiter…

Répondre
chriscesar 22 mai 2019 - 22 h 23 min

J’adore les roses obtenus grâce à l’avocat! Sinon pour ma part j’aime aussi peindre à l’acrylique sur les tissus. J’ai trouvé un produit qui permet de fixer la peinture au fer à repasser pour une meilleure tenue dans le temps (en vente chez Action) Mais tu as surement de meilleurs astuces 🙂

Répondre
Cottard 23 mai 2019 - 14 h 19 min

Bonjour Chriscesar,
Ça m’intéresserait de connaître le nom du produit trouvé chez Action qui te permet de fixer la peinture avec le fer à repasser. Merci. Je suis en pleine expérimentation sur différents modes de teinture : marbrure avec farine et eau, teintures naturelles et Procion

Merci

Répondre
patchacha 23 mai 2019 - 21 h 30 min

J’ai aussi un produit à mélanger l’acrylique pour la fluidifier et la fixer ! C’est bien de savoir que je pourrai le renouveler facilement …

Répondre
MIP 29 mai 2019 - 10 h 02 min

tu peux nous donner les noms de ces produits pour « liquéfier un peu la peinture acrylique??
Tu ne te sert pas de pébeo tissus (opaque ou transparent?? pour rebroder, effectivement, si c’est « rigide » cela doit être plus dur… J’ADOOOOOre ton dernier tableau!!!

Répondre
Patchacha 29 mai 2019 - 14 h 39 min

Ca s’appelle tout simplement « medium textile », et il y en a de différentes marques (dans les magasins de loisirs créatifs ou de fournitures d’art – je n’en ai pas vu chez Action, mais il n’y a pas obligatoirement la même chose dans tous les magasins). J’utilise aussi les peintures tissus, mais je n’ai pas forcément la bonne couleur, alors que j’ai plus de choix côté acrylique !

Répondre
Cocopatch 23 mai 2019 - 11 h 03 min

merci pour cet éclairage! faut vraiment que j’essaie l’avocat…

Répondre
Patchacha 23 mai 2019 - 21 h 39 min

Ah, mais c’est avec plaisir ! Avec les pelures d’oignon et le curcuma, l’avocat est une « valeur sûre », inratable, et c’est toujours intéressant d’avoir des coupons unis.

Répondre
Marie Claire 23 mai 2019 - 13 h 16 min

Que de belles couleurs !! Ce que tu vas en faire va , c’est sûr , être aussi joyeux ! Bises

Répondre
patchacha 23 mai 2019 - 21 h 31 min

Des petits paysages de bord de mer, voilà ce que vont devenir ces tissus ! Et j’espère qu’ils réjouiront ceux qui les regarderont !!!

Répondre
momobert 23 mai 2019 - 14 h 31 min

Peindre, teindre, imprimer le tissu, un vaste sujet, en effet. Moi aussi, en ce moment, je prépare quelques ateliers… Procion, teinture naturelle, ecoprint, rouille, patouille à l’acrylique… tout un programme.
J’attends ton ebook avec impatience. Bisous

Répondre
patchacha 23 mai 2019 - 21 h 34 min

C’est vraiment l’époque pour ce genre de projets je crois !!!
L’e-book viendra en son temps, mais il ne concernera pas une palette aussi large 😉 . Seulement le martelage, et ce n’est déjà pas une mince affaire, surtout si l’on veut de belles fleurs qui tiennent un peu !

Répondre
Lucy 27 mai 2019 - 18 h 49 min

Bonjour,

Je vous suis sur IG depuis plusieurs mois, et je me suis decidé a consulter votre blog, et m’abonner.

Franchement, ici, c’est juste génial. On en ressort des étoiles pleins les yeux.

Merci pour le cadeau à l’abonnement. votre partage est génial.

De mon côté, je suis une passionné de tissus. Je le travaille de façon artisanale depuis longtemps, depuis ma plus tendre enfance, en fait.
Malheureusement, je n’ai jamais trop eu l’opportunité de travailler les teintures moi-mêmes, à part quelques trucs au brou de noix, et autres encres…
Les impressions végétales, je rêve de m’y mettre, mais je n’habite plus la campagne depuis deux ans, à mon grand dam. J’espère pourvoir essayer malgré tout, bientôt.

Vos créations sont d’énormes inspirations pour moi.

Merci pour ses partages, et visuellement, c’est un réel plaisir de venir vous rendre visite sur ce blog génial.

Merci. à tantôt

Répondre
Patchacha 27 mai 2019 - 21 h 43 min

C’est à moi de vous remercier pour ce gentil commentaire !!!
Seule la passion compte, peu importe le matériel, on arrive toujours à bricoler. J’ai beaucoup travaillé sur le martelage ces derniers temps, et ça, c’est vraiment un moyen de réaliser de jolies empreintes sans grand équipement, et avec des feuilles que l’on peut sûrement trouver en ville ! A peu près toutes les feuilles fonctionnent d’ailleurs, elles n’ont simplement pas le même rendu…
A très bientôt en tout cas !

Répondre
pascalinette 28 mai 2019 - 9 h 10 min

je suis toujours admirative de ton travail,c’est superbe
Bises et bonne semaine

Répondre
Patchacha 29 mai 2019 - 14 h 40 min

Merci Pascalinette !

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience ou à des fins statistiques. Naviguer sur ce site implique un accord avec nos conditions. Accepter En savoir plus