Teindre avec le soleil, les couleurs de l’été

Difficile de m’apercevoir sur le Net en ce moment. Cela me désole beaucoup. Mais comme tous les ans à cette période, je suis en mode « sous l’eau ». Quelques remontées quand même, trop rares à mon goût certes, mais qui me permettent de respirer un peu, heureusement !

J’ai profité de l’une d’entre elles pour jeter un œil du côté de mon bocal de teintures-soleil. Vous vous souvenez peut-être de ce billet d’avant l’été, où je vous disais expérimenter la technique du « solar dyeing ». Et bien voilà le résultat.

teindre avec le soleil
2 coupons obtenus par teinture à froid, sur du blanc qui donne une idée de la teinte de départ.

Au bout de trois mois, un jaune pâle, un peu beige, obtenu avec les fleurs de roses trémières, et un jaune assez vif obtenu avec l’autre plante. J’ignore le nom de cette dernière ; à vrai dire, je l’ai cueillie au cours d’une de mes balades et je n’ai guère pris le temps de chercher à l’identifier !

Des couleurs assez convenables pour un premier essai, me semble-t-il. Mais des couleurs irrégulières : forcément, j’ai plongé mon tissu « en boule » dans les pots, et je ne m’en suis plus occupée.

Teindre avec le soleil est une expérience intéressante, qui donne « des résultats » et j’aurais pu intégrer ces coupons « en l’état » dans un projet ou un autre. Mais j’ai eu envie de tenter autre chose avec ces tissus…

ecoprint couleur
Mon premier ecoprint couleur !

Il y a longtemps que je voulais associer ecoprint et couleur. Ces premiers essais sur mes fonds jaunes sont loin d’être parfaits, mais ils ont ouvert la voie à d’autres essais.

J’ai osé le rouge…

eco-print en couleur
Etonnant ! A intégrer dans un ouvrage « Noël » ?

Le violet aussi…

Toute sorte de feuilles sur toute sorte de tissus...
Impressions végétales diverses…

Jaune, rose, rouge, violet… De quoi oublier un peu le gris de certaines journées…

Et il y aura encore du soleil, on peut toujours préparer de nouveaux pots, à laisser sur une fenêtre au sud ces prochaines semaines. Teindre avec le soleil fonctionne avec les pelures d’oignons, les peaux d’avocat, les fleurs de soucis (j’en ai encore dans mon jardin…)… Pas besoin de casseroles, juste quelques pots que l’on peut stocker à l’extérieur. Si cela vous tente, jetez un coup d’œil à cet article.

En tout cas, de mon côté, il y aura d’autres teintures et d’autres essais d’ecoprint en couleur. C’est en effet ce genre de travaux que je privilégie dans le moment. Difficile d’être partout quand on a peu de temps, mais on peut toujours se limiter à un sujet et  tenter de l’explorer plus à fond !

patchacha

41 thoughts on “Teindre avec le soleil, les couleurs de l’été

    1. J’ai déjà l’impression d’en vivre 2 ou 3 en même temps, et j’avoue une certaine fatigue ! 5 à la queue leu-leu, c’est peut-être une option 😉 ! En attendant, je me limite à une seule technique…

    1. Je n’étais pas forcément emballée par certaines de mes couleurs de base (je continue à avoir un faible pour les teintes douces obtenues jusqu’alors), mais en testant encore un peu, j’espère arriver à des gammes qui me plaisent complètement !

    1. Le bocal avec les roses trémières sentait assez mauvais, j’ai même mis des gants pour sortir le tissu ! Bizarrement, pas l’autre.
      Je ne sais pas trop ce que je vais faire de ces tissus, je crois que je vais attendre d’en avoir préparé d’autres pour pouvoir les « marier »…

  1. C’est toujours une joie de découvrir tes essais … Ça semble si facile … que ça donne envie d’essayer, encore et toujours …
    Mais comme tu le dis, le temps n’est pas assez extensible !
    Tu as obtenu de belles couleurs avec la teinture au soleil … j’imagine bien un sac en patchwork de camaïeux, rebrodé !!!
    Quant à l’écoprint, il m’étonne toujours autant, je voudrais bien voir ça en direct !
    Bon courage pour ton travail …
    Bises

    1. J’ai été agréablement surprise par ce début d’essais de teinture avec le soleil. C’est assez pratique, parce qu’il est inutile d’avoir des casseroles qui encombrent la cuisine,plusieurs jours de suite ! L’eco-print est moins rapide…

  2. C’est très gentil d’avoir pris de ton temps pour nous présenter tes nouvelles expériences. Comme toujours c’est magique et délicat. Tu laisses au soleil dehors ou derrière une vitre?
    Bisous d’automne ensoleillé.

    1. Ah, je ne suis malheureusement pas très présente en ce moment, j’espère me rattraper un peu aux prochaines vacances ! Avec les pots, j’ai fait au plus simple et surtout au moins encombrant : ils étaient dehors, sur le rebord extérieur de la fenêtre. Je compte bien en préparer d’autres cette semaine… Enfin, peut-être !

  3. très chouette vraiment ! tu débordes d’idées et en plus tu arrives à les mettre en  » action  » ! j’adore ton dynamisme ,
    très bon week-end bises

    1. Pas facile de mettre en œuvre toutes ces idées !!! Voilà pourquoi j’ai choisi de me concentrer sur un seul sujet dans le moment. Le reste, même si je suis d’un naturel impatient, attendra un peu… Le début de la sagesse ?

  4. Trop beau!!!
    tu ne les as pas laissé au soleil tes bocaux?? moi, en 1à jours, je crois, mon jaune était très vif.. avec du pissenlit!!!
    les ecoprint couleur me plaisent beaucoup… je sens que je vais m’y mettre…. l’an prochain!!!
    de gros bisous ma belle, même en mode « poisson sous l’eau »!!!!

    1. Ils sont restés sur une fenêtre qui a pris le soleil autant qu’elle pouvait au cours de l’été… En fait, il y a des endroits mieux exposés chez moi, je voulais les y amener, ces pots, et puis j’ai traîné, et finalement ils sont restés là où ils étaient ! Promis, je ferai un effort la prochaine fois 😉 !

  5. Comme ils sont jolis tes tissus ! J’aime toujours autant la magie de tes petits bocaux et chaudrons… je vais aller voir « cet article »… et faire une tentative si ce n’est pas trop compliqué 😉 Je suis très souvent en mode poisson et eau, pas pour les mêmes raisons que toi… mais je parviens au même résultat : « pas le temps de… » On va commander quelques semaines de rab au Père Noël 😉 !!!

    1. Oui, on va faire une commande groupée ! Ça marchera peut-être mieux !!!
      Pour les pots, c’est vraiment simple, et plutôt adapté aux « débordées » que nous sommes : un peu de tissu, un peu d’eau, des plantes, et on oublie quelques semaines. Rien ne traîne dans la cuisine… Je suis sûre que tu vas te lancer !

  6. Le rouge et le violet sont magnifiques, je trouve. J’ai fait de la teinture au soleil en bocal avec des tournesols l’an dernier, j’ai aimé les fils teints ainsi, je les utilise car il vont à peu près avec tout.
    Reste à utiliser tes tissus, mais là, je n’ai pour toi aucune inquiétude!!

    1. L’extraction à froid, c’est intéressant à tout point de vue : peu d’eau, pas de chaleur « artificielle », pas d’encombrement… On peut juste faire des essais avec toutes sortes de plantes.
      Quant aux tissus, j’attends un peu que l’inspiration vienne !

    1. L’introduction de la couleur m’a beaucoup plu, et me permet d’aller en quelque sorte au bout de l’expérience ! Des jours de congés à venir me permettront de tirer parti de ces tissus teints, et peut-être de retrouver aussi le chemin du papier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *