Janvier dans l’atelier

Janvier a démarré tranquillement. J’ai veillé à ne pas trop « me bousculer » en ce début d’année… Peut-être parce que c’est le cœur de l’hiver ? Ou peut-être parce que l’année 2017 a été très intense et que j’avais besoin de souffler ? Sans doute pour les deux raisons. En tout cas, pas de grandes résolutions, pas de liste de projets que je veux absolument réaliser. Pas de gros rangement non plus dans l’atelier : il a fini par trouver une configuration non pas idéale, mais optimale…

Aurais-je abandonné tout bricolage ? Non, au contraire. Mais pour laisser venir idées et envies, rien de tel que de farfouiller, sans à priori, dans ses tiroirs et placards !

Les vieilles chemises…

Fouiller et rassembler les vieilles chemises, usées à force d’être lavées mais si douces à travailler, notamment pour les appliqués, les découper, découdre les boutons…

janvier dans l'atelier
Certains boutons sont décousus, d’autres restent en place… J’affectionne particulièrement les boutons de col, pour leur petite taille.

Je crois que c’est la rencontre avec Janet Bolton  qui m’a fait apprécier ce genre d’étoffes : étiquettes, accrocs et boutonnières trouveront un jour leur place sur un tableau ou un autre . Alors placer ces tissus plus en évidence sur mes étagères pour les avoir à portée d’aiguilles, c’est une bonne façon de démarrer l’année, non ?

Avec mes chutes de tissus…

Dans mes placards également, tout un tas de chutes venant de mes années couture.

chutes de tissus
Le tissu du dessus ? Une joli tunique ample, pour l’été… Je l’ai toujours !

Continuer à garder ces morceaux trop petits pour faire vraiment quelque chose ? Non, au bout de quelques années, décidément non. Mais les transformer, oui !

cordelettes en tissu
Les cordelettes ne sont pas terminées, je vais utiliser l’ensemble de mes chutes…

J’aime bien ces cordelettes, j’en avais déjà réalisé de petites, mais celles-là, bien plus longues, seront utilisées  pour confectionner des corbeilles. Et entortiller des tissus, sans autre but qu’entortiller, est assez relaxant !

L’herbier à empreintes

En ouvrant des tiroirs, j’ai retrouvé aussi mon herbier teinture. Il n’était pas vraiment perdu, il attendait simplement que j’y ajoute d’autres pages…

herbier mixed-média
Un herbier végétal et minéral… Façon mixed-média ? Avec mes recettes en tout cas !

Les cartes de vœux

En ce début d’année, l’atelier est plein de belles énergies, de belles pensées venues d’un peu partout. Quel plaisir que ces échanges qui font voyager des « morceaux d’univers » !

cartes de voeux textiles
De haut en bas, de gauche à droite : Albine, Liochka, Isabeille, Miryl, Tic tics, Marie-Claire, La Tulipe, Anne, Claire Avoinette, Véronique, Miss Marple et Anja.

Ainsi va janvier dans l’atelier. Tranquille et paisible, au milieu de trésors. Je souhaite qu’il en soit ainsi chez vous aussi !

patchacha

36 thoughts on “Janvier dans l’atelier

  1. c’est bien sympa de « fouiller » dans ces trésors souvent on oublie qu’on a des petits trésors qui attendent….perso moi non plus pas de nouvelles résolutions, juste finir ou commencer ce qu’il y a dans ma tête en ce moment…
    ton lien vers les cordelettes donne sur le bullet journal, normal ?

    et une bonne année 2018, je sais plus si je te l’ai souhaité….faut pas vieillir….

  2. Les résolutions ne servent à rien,. Ne rien s’imposer et les idées de creation viennent au fur et à mesure des rangements ou découvertes et ce sont les plus étonnantes.
    Je me retrouve beaucoup dans cet article. Bonne journée.

    1. Entre laisser les choses se présenter ou creuser un sujet pour progresser, c’est toujours un équilibre à trouver ! Mais cette année, je rêve d’être moins pressée par le temps, alors je crois que je laisserai un peu les choses filer…

  3. Quelle bonne idée que de commencer l’année en observant son atelier ! C’est ce que je devrais faire, plutôt que de foncer tête baissée vers ma machine, en évitant soigneusement un amoncellement de « trucs à ranger  » ! Et je suis sûre que de tes fouilles jailliront une ou plusieurs jolies idées…

  4. Les résolutions de nouvel an …. je n’y ai jamais vraiment cru …
    Je suis plutôt flash ! quand une idée me vient d’un coup , je la suis ! C’est plus vivable en étant à la retraite …
    J’ai fait du tri dans mon atelier début décembre … l’envie m’a pris comme ça !! et j’ai retrouvé des choses que j’avais oublié !
    J’aime bien ton herbier minéral , et t’inquiète , on saura attendre tranquillement tes nouvelles créations.

    1. J’aime bien ranger, ça fait un peu de tri dans la tête ! Cette année en tout cas, le papier -sous différentes formes – me tentent… Mais on verra, j’ai d’abord envie de trouver un rythme plus tranquille !

  5. j’aime ton « herbier »!!!
    une belle aventure que je vais essayer de faire ce printemps…
    mes fleurs ne sont toujours pas brodées…
    moi, je vais essayer de terminer les gros en-cours… et de faire de petites choses entre les deux!!!!… ou trois… ou quatre… ou plus…. encours!!!!!
    gros bisous ma belle, MIP

    1. L’herbier, c’est vraiment agréable à réaliser, quelle que soit sa forme ! Et quand en plus il permet de garder une trace des recettes, c’est chouette. Enfin, je dis ça sans doute parce que j’aime les cahiers sous toutes leurs formes… Pas de gros encours chez moi, j’évite parce que je sais que j’arriverai difficilement au bout !

  6. C’est ça la nouvelle année : faire le ménage et trier. C’est hyper satisfaisant. D’autant que le soleil a l’air de revenir. Quelle belle énergie sur laquelle surfer ou coudre !!!
    Bisous et jolie journée de lumière.

  7. Pfff, les résolutions, il y a bien longtemps que je n’en fais plus puisque impossible à tenir !
    C’est une bonne idée que de se contenter de faire le tour de l’atelier (enfin, quand il est bien rangé, ce qui n’est pas le cas ici, et donc … à ranger !!!).
    Ta pile « récup chemises » n’est pas si énorme que ça … tu dois bien en cacher ailleurs ?
    Ici, c’est chutes (plein) + récup (beaucoup) + tissus (beaucoup trop) … mais comment faire pour s’en séparer ? Non, je préfère imaginer qu’ils vont me servir !!!
    J’adore tes cordelettes … une idée que j’ai épinglée depuis longtemps, mais toujours pas mies en pratique … je vais baver quand je vais voir tes corbeilles … que j’ai prévu d’essayer aussi !!!
    Beaucoup de cartes reçues, ce qui veut dire beaucoup d’amies, c’est génial !!!
    Bises

    1. Ah, tu as vu juste, je n’ai pas photographié toutes les chemises, ma pile est double ! Elle pourrait être encore plus importante, mais ici, on n’aime pas se séparer des vieilles chemises toutes douces, on les garde jusqu’au bout (parfois, il me faut insister vraiment pour les sortir de l’armoire 😉 !).
      en tout cas, un atelier relativement petit impose des choix, je crois que participerai à des Puces de couturières avant peu…

  8. J’aime bien ton idée de cordelette. Et si en plus, ça détend, que demander de plus? Rien, tu as déjà l’idée pour les utiliser!
    J’aime cette paix qui transparaît. Je te souhaite qu’elle dure toute l’année.
    Bisous

    1. Les cordes de tissus, c’est une bonne façon d’utiliser les restes « inutilisables » ! Je n’ai jamais fait de corbeilles de cette façon, je suis curieuse de voir ce que cela donnera… mais bon, relax…

  9. article riche d’attentes, commentaires nombreux des personnes qui attendent….. t’as raison de pousser le stress loin de toi et de contempler d’abord où l’année va. Avec mon mot ‘choisir’ je suis dans la même ligne… de toute façon on ne peut pas tout faire….je fais le tri, je choisi de me plus laisser bousculer et prendre les décision trop rapide, ….dans les choix il y a aussi l’option ‘non’…. bonne année tranquille!

    1. Pas toujours facile le « non » ! Mais ô combien nécessaire parfois. Faire le tri, c’est bien en janvier, et je crois que j’essayerai de rester dans cet état d’esprit tout au long de l’année !

  10. merci de la visite dans tes trésors qui attendent!
    atelier qui démarre doucement l’année aussi à la maison, j’ai suivi la recommandation des brodeuses de mettre en route un ouvrageau 1er de ‘an.
    Depuis j’ai bien avance mes points, je le retrouve avec plaisir le soir, au coin du feu, apres une grosse journee, et si Clochette est decidee à me laisser broder,,,,Parce quand elle s’allonge dessus,c es tfichu, c est alors mes mainsdans son pelage qu’elle reclame,,,,
    ta carte de vœux etait fort jolie, et on reconnaissait bien sûr ta patte au premier coup d’œil. JE VAIS FAIRE un post sous peu, passe un doux mois d eJANVIER

    1. J’ai admiré ton bel ouvrage, je n’ai pas été aussi volontaire que toi… Mais je vais me préparer dès que possible une petite corbeille avec des ouvrages à travailler tranquillement le soir, au coin du feu (enfin, si Iowa me laisse broder 😉 , j’ai le même scénario avec ma petite dernière. Le Chat, lui est plus tranquille !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *